Netflix respectera la chronologie des médias en France

20 août 2014 à 12h58
0
Netflix devrait ouvrir en France le 15 septembre. À quelques semaines du lancement, le catalogue se précise : le service respectera la chronologie des médias, et il ne proposera pas House of Cards.

Le lancement de Netflix en France approche à grands pas : la société tiendra effectivement une soirée de lancement le 15 septembre, date à laquelle elle ouvrira certainement le service.

0140000007372281-photo-logo-netflix-2014.jpg

La même offre partout en Europe

On sait à quoi s'attendre sur le plan technique et sur le plan commercial. Depuis le début de l'internationalisation du service en 2010, tous les pays dans lesquels Netflix est disponible proposent les mêmes fonctionnalités et les mêmes tarifs. Il ne fait donc aucun doute qu'en France aussi, les offres seront les suivantes :
  • 7,99 euros/mois : définition standard (SD) sur un seul écran à la fois
  • 8,99 euros/mois : haute définition (HD ou Full HD) sur 2 écrans en simultané
  • 11,99 euros/mois : Ultra HD sur 4 écrans

Netflix respectera la chronologie des médias

Une spécificité et donc une seule inconnue persistaient toutefois jusqu'à présent : le catalogue. On se demandait en particulier si Netflix, dont le siège social paneuropéen se trouve au Luxembourg, respecterait la contraignante chronologie des médias en vigueur en France. Mais selon nos informations, il s'y conformera. Il ne diffusera donc les films que 3 ans après leur sortie au cinéma, en attendant que ce délai ne soit (potentiellement) réduit à 2 ans.

01F9000007569087-photo-chronologie-des-m-dias.jpg

Logé à la même enseigne que les services de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD) existants — tels que CanalPlay, FilmoTV, Jook ou Videofutur — Netflix se distinguera autrement. Dans le monde entier, le service diffuse à ce jour 2 milliards d'heures par mois, dont 70 % de séries télévisées. Il pourra donc compter sur ces dernières, plus particulièrement sur des séries américaines et sur ses séries originales, déjà populaires.

En se basant sur le contenu des catalogues lors des lancements dans d'autres pays européens, on peut penser que Netflix proposera environ 80 % de films et de séries américains et 20 % de contenus français.

Nous avons obtenu la confirmation que House of Cards resterait réservé à Canal+ en France, le studio Media Rights Capital (MRC) lui ayant octroyé l'exclusivité bien avant que Netflix n'envisage de se lancer en France. Orange is the New Black, Lilyhammer ou Hemlock Grove seront en revanche proposées, au moins en version originale sous-titrée (VOST), ainsi que les premières saisons d'autres séries alors en cours de diffusion sur des chaînes de télévision françaises, Netflix cherchant ainsi à capter les retardataires.

Le principe sera le même dans les autres pays dans lesquels Netflix débarquera mi-septembre, notamment dans les pays francophones que sont la Belgique, le Luxembourg et la Suisse.

01E0000007568323-photo-netflix-sur-t-l-viseur-au-royaume-uni.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top