Netflix confirme son lancement prochain en France et en Europe

21 mai 2014 à 09h32
0
Netflix a finalement officialisé ce matin son expansion prochaine en Europe. La communication du spécialiste de la SVOD n'est toutefois pas à la hauteur des attentes, puisqu'on n'apprend rien.

Netflix a publié ce matin un communiqué de presse dans lequel il annonce qu'il « prévoit » de « se développer significativement en Europe ». Au lendemain des révélations précises du Figaro, l'éditeur du tant attendu service de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD) confirme — s'il le fallait — qu'il sera prochainement disponible en France, en Belgique, en Suisse, au Luxembourg, en Allemagne et en Autriche.

0140000007372281-photo-logo-netflix-2014.jpg

Pour rappel, l'entreprise a inauguré son service de location de DVD par voie postale en 1997 aux États-Unis. Ce n'est qu'en 2010 qu'elle a lancé son service dédié de SVOD, étendu au Canada et à l'Amérique latine en 2011. En Europe, Netflix est disponible au Royaume-Uni, en Irlande, au Danemark, en Norvège, en Suède et en Finlande depuis 2012, et aux Pays-Bas depuis 2013.

Quoi qu'il en soit, le communiqué laconique n'indique qu'une vague échéance, « plus tard dans l'année », et un « prix mensuel bas ». Il n'y a pas de détails non plus sur le catalogue ou sur les équipements compatibles, qui seront révélés. On n'a pas attendu la communication de Netflix pour en savoir plus... Au lendemain des révélations du Figaro, on peut toutefois penser que l'annonce n'est pas qu'un hasard du calendrier, et qu'elle valide indirectement les fuites. On parle pour rappel d'un lancement entre le 15 et le 19 septembre 2014.

Les internautes intéressés peuvent désormais s'inscrire sur le site Internet de Netflix pour être avertis des prochaines péripéties.

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page