L’arrivée de Netflix fait enfin bouger la chronologie des médias

21 juillet 2014 à 11h33
0
La disponibilité prochaine de Netflix en France fait bouger les lignes. Alors que le service américain de vidéo à la demande devrait être accessible aux internautes du territoire dès la rentrée, le ministère de la Culture propose de réduire le délai entre la diffusion de films au cinéma et leur disponibilité en VOD par abonnement.

00FA000007372281-photo-logo-netflix-2014.jpg
Aurélie Filippetti propose du mieux en matière de vidéo à la demande. La ministre de la Culture va demander à ce que soient modifiées les règles de diffusion des films en France. Afin de mettre en avant les services de VOD par abonnement, elle compte autoriser la diffusion sur ces plateformes d'un film seulement 24 mois après la sortie en salle (contre 36 mois actuellement).

Tous les services ne seront pas concernés par la mesure. Interrogée par Le Figaro, la ministre précise que « les services qui participent au financement et à l'exposition des œuvres françaises et européennes » pourront bénéficier de cette proposition. Il s'agit donc d'obliger les services de SVOD étrangers, comme Netflix, à soutenir la création de contenus en France.

De son côté, Netflix a déjà précisé qu'il participerait à sa manière à l' « exception culturelle » française en produisant notamment une série originale se déroulant à Marseille. Le service américain opérera toutefois depuis le Luxembourg et adressera son offre non seulement à la France mais également à l'Allemagne, la Belgique, la Suisse et l'Autriche.

L'arrivée d'un tel acteur pourrait attirer de nouveaux publics vers les services de VOD. C'est pourquoi la ministre tente de « promouvoir et développer l'excellence des acteurs hexagonaux dans le domaine de la vidéo à la demande (VOD et SVOD). Il faut faciliter l'accès des internautes aux offres légales, en travaillant sur leur visibilité et leur disponibilité. »

Il aura toutefois fallu attendre la menace de l'arrivée d'un acteur de poids étranger pour faire bouger les lignes. Le ministère de la Culture concède d'ailleurs que « depuis 2009, les pratiques et l'environnement concurrentiel ont considérablement évolué ». Un paysage qui pourrait se modifier davantage si les internautes sont séduits par l'offre de Netflix.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top