L’arrivée de Netflix fait enfin bouger la chronologie des médias

21 juillet 2014 à 11h33
0
La disponibilité prochaine de Netflix en France fait bouger les lignes. Alors que le service américain de vidéo à la demande devrait être accessible aux internautes du territoire dès la rentrée, le ministère de la Culture propose de réduire le délai entre la diffusion de films au cinéma et leur disponibilité en VOD par abonnement.

00FA000007372281-photo-logo-netflix-2014.jpg
Aurélie Filippetti propose du mieux en matière de vidéo à la demande. La ministre de la Culture va demander à ce que soient modifiées les règles de diffusion des films en France. Afin de mettre en avant les services de VOD par abonnement, elle compte autoriser la diffusion sur ces plateformes d'un film seulement 24 mois après la sortie en salle (contre 36 mois actuellement).

Tous les services ne seront pas concernés par la mesure. Interrogée par Le Figaro, la ministre précise que « les services qui participent au financement et à l'exposition des œuvres françaises et européennes » pourront bénéficier de cette proposition. Il s'agit donc d'obliger les services de SVOD étrangers, comme Netflix, à soutenir la création de contenus en France.

De son côté, Netflix a déjà précisé qu'il participerait à sa manière à l' « exception culturelle » française en produisant notamment une série originale se déroulant à Marseille. Le service américain opérera toutefois depuis le Luxembourg et adressera son offre non seulement à la France mais également à l'Allemagne, la Belgique, la Suisse et l'Autriche.

L'arrivée d'un tel acteur pourrait attirer de nouveaux publics vers les services de VOD. C'est pourquoi la ministre tente de « promouvoir et développer l'excellence des acteurs hexagonaux dans le domaine de la vidéo à la demande (VOD et SVOD). Il faut faciliter l'accès des internautes aux offres légales, en travaillant sur leur visibilité et leur disponibilité. »

Il aura toutefois fallu attendre la menace de l'arrivée d'un acteur de poids étranger pour faire bouger les lignes. Le ministère de la Culture concède d'ailleurs que « depuis 2009, les pratiques et l'environnement concurrentiel ont considérablement évolué ». Un paysage qui pourrait se modifier davantage si les internautes sont séduits par l'offre de Netflix.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'application qui fait
Wiko Getaway : un haut de gamme low cost digne d'intérêt
Windows 8.1 Update 2 : une mise à jour mineure déployée le 12 août ?
Edward Snowden cherche à développer des technologies anti-surveillance
Jaguar s’inspire des jeux vidéo et teste un pare-brise en réalité augmentée
Intel rafraichit une grande partie de sa gamme de processeurs
Xbox One : la lecture des Blu-ray 3D arrive en août
Microsoft abandonnerait son McLaren, un smartphone avec une interface 3D
Twitter : bientôt l'accès à tout l'historique des DM sur iOS et Android
LG G3 s : prix et date de lancement en Europe
Haut de page