SFR s'apprête à licencier, les grèves reprennent

12 avril 2017 à 18h06
0
Le moratoire de trois ans sur tout plan social engagé par SFR touchant à sa fin, les licenciements vont bientôt commencer. Les syndicats de l'opérateur au carré rouge font savoir leur mécontentement.

SFR : des licenciements en nombre sont à prévoir



Le rachat en 2014 de SFR par Numericable était assorti d'une condition inéluctable : dans le cadre de la réorganisation, le nouveau super-opérateur devait lâcher du lest. Un sursis de trois ans avait été accordé à l'époque par Numericable, mais ce délai s'écoulant, le plan social sera effectivement mis à exécution dès juillet 2017. En juillet 2016, Altice, la maison mère de SFR-Numericable, faisait savoir son intention de supprimer 5.000 postes au sein de l'entreprise, soit un tiers de ses effectifs.

Selon le syndicat CGE-CGC, 3 280 postes seront prochainement supprimés. Le plan social concerne l'ensemble du territoire. Selon le syndicat, seront supprimés 53 % des postes à Rennes, 51 % à Nantes, 46 % sur Aix/Marseille, 26 % dans l'Île-de-France, 24 % à Lyon, 22 % à Bordeaux et 19 % à Toulouse. L'essentiel de ces postes (1 974 emplois, soit 26 %) sont chez SFR SA, 612 sont chez SFR Service Client (53 %), 191 chez Numericable (38 %) et 181 postes chez Completel, la filiale au service des entreprises et administrations publiques (37 %).

01F4000008293102-photo-enseigne-sfr.jpg


Les mois qui suivent seront riches en grèves chez SFR



Les salariés du service client "remerciés" ne feront plus partie de la maison SFR, il est vrai. Mais leur évolution au sein du groupe Altice ne s'arrêtera pas pour autant car ils seront transférés vers Intelcia, une autre filiale. La direction a accepté qu'ils gardent le statut SFR pendant 15 mois après leur transfert. Une prime de 2 000 euros leur sera d'ailleurs accordée au moment du transfert. D'autres postes supprimés seront pourvus grâce au recours à la sous-traitance, une stratégie assumée par SFR.

La situation économique de SFR est loin d'être rose. L'opérateur fait face à une amende de 80 millions d'euros liée au "gun jumping" désormais avéré par l'Autorité de la Concurrence. Ce terme anglais désigne la conclusion, par deux entités préparant leur fusion, d'accords qu'ils n'ont le droit de conclure qu'une fois qu'elles ont fusionné. SFR a également été condamné en justice pour des clauses abusives dans les contrats liant l'opérateur à ses clients. Pendant ce temps, l'opérateur reste le champion en termes de nombre de plaintes, comme le faisait savoir fin mars 2017 l'Association française des utilisateurs de télécommunications (AFUTT).

Les syndicats n'étant pas prêts à accepter les termes de la réorganisation, des grèves ont lieu sur certains sites de l'opérateur ce 12 avril 2017, et beaucoup d'autres mouvement sociaux sont à prévoir dans les mois à venir.


Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top