Premier semestre : SFR pique du nez et structure ses coûts

01 juin 2018 à 15h36
0
L'opérateur livre ses résultats pour le premier semestre 2012. SFR affiche un chiffre d'affaires en baisse de 5,9 %, à 5,761 milliards d'euros et explique cette baisse par la concurrence accrue et les « différentes diminutions de tarifs imposées par les régulateurs ». En conséquence, l'opérateur prépare un plan visant à mieux structurer ses coûts.

00FA000005285588-photo-ancien-logo-de-sfr.jpg
SFR annonce des résultats en baisse au premier semestre. Le groupe de Télécoms (filiale de Vivendi) précise que son chiffre d'affaires s'établit à 5 761 millions d'euros, ce qui représente une baisse de 5,9 % en comparaison du premier semestre 2011. Son activité mobile est également en net recul avec une diminution du chiffre d'affaires de 8,8 %, à 3 881 millions d'euros.

L'opérateur met ces mauvais chiffres sur le compte du contexte concurrentiel accru (notamment depuis l'apparition d'offres low-cost par l'ensemble des concurrents) mais également des différentes diminutions de tarifs imposées par les régulateurs.

A ce titre, SFR cite les baisses des prix des terminaisons d'appels mobile, fixe et SMS ainsi que les baisses de tarifs en itinérance mobile imposées par les autorités. « En excluant les baisses de tarif imposées par les régulateurs », le chiffre d'affaires global de SFR ne diminue alors que de 1,7 %, précise l'opérateur. Quant à son résultat opérationnel (EBITA), il chute de 10,3 % et représente désormais 1 113 millions d'euros contre 1 241 millions d'euros un an auparavant.

Par contre, le groupe annonce avoir augmenté son parc d'abonnés mobile en enregistrant une hausse nette de 122 000 clients « en raison notamment des bonnes performances du segment Entreprises et Machine to Machine, et de l'amélioration de la tendance des recrutements Grand Public ». Ainsi, SFR totalise désormais 16,414 millions de clients mobiles sur ces segments, ce qui représente une hausse de 2,3 % par rapport à juin 2011. Toutefois, concernant le nombre total de cartes SIM, l'opérateur passe de 20,843 millions de cartes au premier trimestre à 20,790 millions désormais, ce qui représente une baisse de 53 000 SIM.

Sur le fixe, SFR perd 1 % pour un chiffre d'affaires de 1 981 millions d'euros. La firme note toutefois que son parc de clients résidentiels enregistre 22 000 entrées nettes supplémentaires grâce notamment à une poussée de ses offres quadruple-Play (Multi-Packs).

Enfin, SFR confirme qu'un « plan d'adaptation de sa structure de coûts » a été mis en place par la direction. Ce plan, qui doit permettre à SFR d'économiser 500 millions d'euros par an, sera maintenu jusqu'à fin 2014. Aucun licenciement ni plan de départs volontaires n'est néanmoins évoqué. L'opérateur prévoit toutefois de maintenir ses investissements dans les réseaux de très haut débit mobile (4G) et entend préserver son offensive sur ce terrain à hauteur de 1,5 milliard d'euros.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page