Franck Esser, SFR : sur le réseau Free Mobile, "nous demandons la transparence"

22 février 2012 à 12h02
0
Après Xavier Niel et Stéphane Richard, Franck Esser était auditionné par l'Assemblée nationale. Le p-dg de SFR a rappelé ce mercredi son intention de demander à l'Arcep de faire preuve de transparence au sujet de l'accord d'itinérance signé entre Orange et Free Mobile.

00FA000004972918-photo-franck-esser-sfr.jpg
Lors de son audition devant l'Assemblée nationale, le p-dg de l'opérateur SFR a donné sa position sur plusieurs points d'actualité concernant les réseaux Télécoms fixes et mobiles. Les élus ont en effet questionné le dirigeant sur l'arrivée de Free Mobile ou encore le déploiement de la fibre optique.

Dans son propos introductif, Franck Esser a délivré quelques données chiffrées en expliquant que SFR dispose à ce jour de 20 millions de clients mobiles. Sur le contrat d'itinérance signé entre Orange et Free, le représentant rappelle qu'il a demandé au régulateur des Télécoms de mener l'enquête au sujet du réseau mobile de son concurrent. Dans une lettre adressée au régulateur, SFR affirmait que « dans certaines communes réputées couvertes par Free Mobile, les appels ont transité majoritairement, voire quasi-exclusivement par le réseau en itinérance d'Orange ».

Devant les députés, Franck Esser précise sa pensée et demande que l'Arcep détaille l'accord d'itinérance passé entre Free Mobile et l'opérateur historique. « Nous demandons la transparence à l'Arcep. L'accord avec France Télécom est un contrat commercial non visé par le régulateur. Chaque contrat doit comporter des prévisions en termes de trafic pour éviter par exemple qu'un réseau soit touché par un opérateur tiers », explique le p-dg de SFR.

Second tacle dirigé vers son concurrent Free Mobile, Esser s'interroge sur la pérennité de certaines offres proposées par son concurrent notamment celle proposant une heure de communications et 60 SMS pour 2 euros par mois. Il estime qu'en pratiquant ce type de tarification, l'opérateur ne réalise aucune marge et ne peut donc pas correctement investir dans de nouvelles infrastructures réseau.

Pour ce qui relève de ses propres activités, le dirigeant précise qu'il reste ouvert à tout opérateur virtuel qui souhaite utiliser son réseau. Toutefois, il ajoute que son axe de développement reste l'investissement sur les réseaux.

Egalement interrogé sur le thème de la fibre optique, Franck Esser précise que SFR « a signé un contrat avec Orange dans les zones moins denses. Nous avons pris contact avec les collectivités pour négocier les vitesses et lieux de déploiements ». Par contre, le responsable rappelle à son auditoire que les financements sur la fibre sont lourds et que les retours sur investissements sont longs à obtenir. Toutefois, le groupe annonce avoir déployé la fibre sur 57 000 kms sur l'ensemble du territoire français.

Discret sur les résultats financiers du groupe, le p-dg de l'opérateur n'est pas vraiment entré dans les détails concernant la santé financière de SFR. Il pourrait néanmoins préciser ses objectifs lors de l'annonce des résultats financiers qui devraient être publiés très prochainement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
scroll top