S. Richard, Orange : "Il n’y a pas de risque de saturation sur notre réseau"

01 février 2012 à 12h53
0
Le p-dg d'Orange était auditionné par la Commission aux affaires économiques de l'Assemblée nationale. Stéphane Richard a donné peu d'informations sur l'actualité du marché des Télécoms mais il s'est félicité d'avoir passé un accord d'itinérance avec Free.

00FA000004917216-photo-st-phane-richard.jpg
Après Xavier Niel (Free), Stéphane Richard était auditionné par la Commission aux affaires économiques de l'Assemblée nationale. Largement interrogé sur sa réaction aux offres de Free Mobile, le p-dg d'Orange a expliqué qu'il avait été « surpris par l'agressivité des offres de Free mais je rappelle qu'elles sont SIM Only, il convient donc de comparer ce qui est comparable ». Outre le tacle dirigé contre le fait que Free ne propose pas encore d'offres vendues avec un smartphone, Stéphane Richard ne fait aucune comparaison avec ses propres offres Sosh...

Toutefois, il précise que, selon plusieurs études, les français ont besoin d'offres avec terminaux car « ils changent en moyenne de portables tous les 18 à 24 mois ». Autre point « différenciant » pour l'opérateur, Orange estime que ses avantages par rapport à la concurrence sont à trouver du côté de « la qualité de service, du réseau et de la proximité ».

Sur l'itinérance : « nous avons grillé nos concurrents »

Le dirigeant d'Orange rappelle qu'un accord d'itinérance a été passé avec Free permettant à ce dernier d'utiliser le réseau de l'opérateur pour la 3G. « Notre réseau héberge Free et il est dimensionné pour accueillir le trafic issu de l'itinérance. Mais il n'y pas de risque de saturation même s'il faudra ajuster certains goulots, des points d'étranglement », explique-t-il.

Lors de son audition, Xavier Niel avait précisé au sujet des critiques sur la couverture réseau que : « dans paris intra-muros nous avons très peu d'antennes. Notre couverture est exécrable et nous faisons principalement appel aux accords de roaming. Par contre, dans les villes moyennes nous avons des accords avec TDF, avec les bailleurs et nous n'avons pas trop de mal à déployer des antennes. A ce jour, nous avons 1 000 antennes actives nous espérons atteindre le chiffre de 5 000 ».

De son côté, Stéphane Richard précise qu'il n'y aura pas de saturation de son réseau. Une position étonnante de la part du patron d'Orange. En effet, le dirigeant avait affirmé lors de l'e-G8 qu'à Paris, le volume de données mobiles consommé augmenterait de 5 % par semaine, soit une multiplication par 12,6 tous les ans. En utilisant cet exemple, Stéphane Richard laissait planer un doute au sujet de la saturation des capacités disponibles...

Toutefois, le dirigeant se félicite de cet accord d'itinérance passé avec Free. Il ajoute : « si nous n'avions pas ouvert notre réseau, on nous aurait accusé de fermer le marché. Il faut dire que nous avons un peu grillé nos concurrents sur le sujet ». Par contre, il précise que cet accord ne fournit aucun avantage à Free par rapport à d'autres opérateurs virtuels (MVNO) utilisant le réseau d'Orange.

Enfin, sur la polémique concernant les antennes de Free, Stéphane Richard a botté en touche en renvoyant la balle à l'Arcep. Il ajoute que consécutivement à l'obtention d'une licence 3 G Free a signé un cahier des charges lui demandant de mettre en place un réseau propre. Free devra donc y répondre s'il ne souhaite pas que se rompe son contrat d'itinérance.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes
SFR augmente le prix de ses forfaits internet fixe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top