Orange Bank se lance en Espagne, un pays qui compte pour l'opérateur historique français

26 novembre 2019 à 14h58
1
orange-bank-espagne.jpg
© Orange

La banque mobile débarque du côté de la péninsule ibérique, deuxième pays à l'accueillir après la France, avec un taux d'intérêt attractif.

L'opérateur français historique de télécommunications a annoncé, lundi 25 novembre 2019, le lancement en Espagne de sa banque mobile Orange Bank, dans un pays stratégique pour lui. Avec près de 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois fiscaux de l'année, le marché espagnol pèse pour plus de 12 % des revenus de l'entreprise, faisant de lui son deuxième pays le plus rémunérateur.

Orange met le paquet pour séduire ses clients espagnols

Depuis lundi, les clients Orange espagnols peuvent ouvrir un compte courant avec un IBAN espagnol, sans aucun frais d'engagement. Si la prime de bienvenue est fixée entre 80 et 120 euros en France, Orange Bank Espagne propose à ses souscripteurs une rémunération de 1 % sur des dépôts d'épargne allant jusqu'à 20 000 euros, ce qui est le taux le plus élevé du pays (le taux est fixé à 0,3 % par la société en France).


En plus de ce taux d'intérêt, la banque mobile offre, chaque mois, trois retraits d'espèces gratuits en utilisant sa carte Orange Bank, et ce partout dans la zone euro. Les clients Orange ayant utilisé leur carte de paiement se verront aussi appliquer une réduction de 30 euros sur leur facture de l'opérateur, s'ils souscrivent avant la fin de l'année.

Orange Bank emboîte le pas de Rebolet et N26, dernières néobanques installées dans le pays, qui revendiquent d'ailleurs chacune quelque 300 000 clients.

L'objectif d'un million d'utilisateurs d'ici 10 ans

Dans sa version ibérique, Orange Bank propose une carte gratuite sans aucun plafond minimum d'opérations, contrairement à la France, qui impose un minimum de trois opérations mensuelles, sous peine d'être facturé 5 euros le mois. En Espagne, la banque mobile propose une Mastercard, tandis qu'elle propose une Visa ou Visa Premium à ses clients français.


Orange Bank a aussi mis en place une fonction de gestion de groupe destinée à partager les dépenses, pour un abonnement Netflix par exemple. L'opération s'effectue via l'application, qui se charge ensuite d'envoyer une notification aux membres du groupe pour leur rappeler de payer. Car les bons comptes font les bons amis.

Alors que le dernier bilan trimestriel de l'opérateur faisait état de 344 000 clients Orange Bank en France, la société espère atteindre le million d'utilisateurs en Espagne d'ici dix ans, et avant cela, la rentabilité d'ici 2024 pour le marché franco-espagnol. Le lancement de l'offre en Espagne devrait coûter entre 50 et 60 millions d'euros à Orange, qui mise sur un système bancaire « qui vit une forte accélération vers un modèle en ligne, centré autour de l'accès via des téléphones mobiles », comme l'a expliqué Narciso Perales, le Directeur général d'Orange Bank en Espagne.



Source : Communiqué de presse
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
chaton51
ca rapporte de faire banquier quand meme…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

68 chevaux de plus via une mise à jour payante... mais au moins Polestar résiste aux sirènes de l'abonnement
AWS (Amazon Web Services) décidée à davantage investir en France : où en est l’entreprise aujourd’hui ?
La date de sortie de Diablo IV a fuité (merci Microsoft)
Avec cette offre, l'iPhone 14 est moins cher que jamais !
L'après Black Friday : TOP 10 des idées cadeaux pour Noël
Nothing : pourquoi le Phone (2) n'arrivera pas de sitôt
Faites vos achats de Noël en toute confidentialité grâce au VPN Surfshark
Le clavier Logitech G915 TKL Lightspeed est à moitié prix, parfait pour Noël !
Starship et SuperHeavy poursuivent leurs essais, mais le vol orbital n'est toujours pas prévu
Ils sont jolis (ou pas, chacun ses goûts) : les avatars débarquent sur WhatsApp
Haut de page