Christian Bombrun, Orange : "L’offre Maison Connectée va s’améliorer tous les 6 mois"

15 mai 2019 à 18h10
9
Orange Couv Maison connectée.png
Alexandre Boero pour Clubic.com

Si la domotique domestique n'est pas encore vraiment développée en France, l'opérateur Orange, qui vient de lancer deux nouvelles offres Maison Connectée et Maison Protégée, montre qu'il croit en son potentiel.

Orange a officiellement lancé ses offres Maison Connectée et Maison Protégée le 16 avril 2019. Le premier service, qui se traduit par l'achat d'objets connectés proposés par Orange, se destine aux curieux et amateurs de technologie. Le second est une offre pure de télésurveillance, issue de la société Protectline, née de la joint-venture entre Orange (51% des parts) et Groupama (49%). Ces deux nouvelles offres témoignent de la volonté de la société de devenir, à terme, un acteur qui compte sur le marché de la domotique. Pour parler la stratégie de l'opérateur, de ses offres plus en détail et de leur futur, ainsi que de celui de l'enceinte intelligente Djingo,Clubic a interrogé Christian Bombrun, qui a chapeauté ce double projet. Il est le Directeur Divertissement et Nouveaux Usages d'Orange France, président de Protectline et ancien de Canal+ et M6.

Interview de Christian Bombrun

Christian Bombrun
Christian Bombrun (Orange)


Clubic - Comment avez-vous piloté ces deux offres ? Comment a-t-on commencé à discuter des offres Maison Connectée et Maison Protégée chez Orange, et surtout, comment peut-on les distinguer ?

Christian Bombrun - La thématique de la maison connectée, pour un opérateur de télécommunications, date d'il y a longtemps. Chez Orange, il y a quelques années, nous avions déjà une offre Homelive (qui s'arrêtera définitivement le 31 juillet 2019, ndlr). Le sujet de la domotique est presque plus naturel que celui de la banque, les marchés et les clients nous y attendent.

Basés sur l'expérience de Homelive, nous avons bien identifié deux familles de besoins, séparé les variables et dissocié la promesse de confort qui va être agressive d'un point de vue tarifaire, avec des équipements que le client peut configurer et installer comme il le souhaite, et de la promesse de sécurisation qui est, en termes d'expérience, à peu près l'inverse, puisqu'il y a un technicien qui se déplace, qui installe le nombre d'équipements nécessaires, et qui garantit, quand il est parti, que l'installation est correcte et que le plateau de surveillance peut prendre le relais.

Ensuite, pour la partie business, lorsque vous regardez les acteurs, vous voyez bien qu'il existe deux familles : les GAFA, qui sont plutôt tournés dans l'offre domotique, avec peu de succès à ce jour, car pas un seul acteur ne réussit à dominer le secteur de la maison connectée, si je mets de côté les speakers eux-mêmes. Même les entreprises comme Legrand ne cannibalisent pas le marché. Et de l'autre côté, il y a ceux de la télésurveillance, qui est développée de partout, qui existe en France. Nous avons identifié un besoin client. Le taux de pénétration de la télésurveillance en France est autour de 5%, 8 à 10% en Espagne, 10 à 15% en Europe du Nord, 20% aux États-Unis, où le taux de cambriolage est nettement supérieur à celui de la France. En Europe, il n'y a pas de différence majeure entre les pays d'Europe. Il y a donc eu un raisonnement économique qui consiste à dire qu'il y a un secteur que l'on peut développer.

« Je suis content que nous partagions une analyse sur la maison connectée avec Free »


Vous parliez des GAFA à l'instant. Selon vous, avec des FAI qui sont par définition les premiers à nous relier à Internet, les opérateurs peuvent-ils être les acteurs qui vont démocratiser les équipements et usages domotiques, comme on peut le voir avec Free qui a sorti son Pack Sécurité avec la Freebox Delta ?

Oui, nous nous voyons comme l'acteur qui a la capacité de démocratiser cet usage : en le faisant savoir, en fabricant des solutions simples, et en mettant à disposition des tarifs agressifs auprès du très grand public. Pour le coup, je suis très à l'aise pour dire que l'on partage ce raisonnement avec Free, même si nous avons une exécution différente. En revanche, je suis humble sur le sujet. Nous ne sommes pas dans une logique hégémonique. Je ne suis pas certain que nous serons les seuls. Le client choisira. Mais oui, nous restons convaincus qu'il y a une part de clients importante qui connaîtra la domotique à travers notre offre. D'autres choisiront les offres plus verticalisées ou celles des GAFA. C'est tout à fait normal que nous ayons une compétition, le secteur est nouveau. Nous n'avons pas vocation à être numéro un. Si on le devient, tant mieux.



La Delta n'est donc pas une menace pour Orange ?

Je ne considère pas forcément qu'il y a réellement une concurrence sur ce sujet-là. Je suis plutôt content que nous partagions une analyse sur la maison connectée avec Free. Mais je me permets de dire qu'il y a une grosse différence avec l'opérateur, qui est que c'est un choix que nous avons fait il y a quelques années de cela. Lorsque nous avons conçu la Livebox 4, nous avions imaginé ce système-là, ce qui nous permet de le diffuser en faisant une mise à jour de la Livebox, avec déjà 3 millions de décodeurs dans la nature.

Une Livebox 4 est indispensable pour bénéficier de Maison Connectée, mais n'est pas nécessaire pour Maison Protégée, c'est bien ça ?

Maison Connectée est réservée aux abonnés Jet, Play et Up. Pour l'instant, les anciens abonnés Zen ne sont pas pris en compte ni les abonnés Sosh. Il faut être titulaire d'une Livebox 4, effectivement. Cela concerne tout de même 3 millions de clients, ce qui fait beaucoup par rapport à notre concurrent.

Du côté de Maison Protégée, il suffit d'être client Orange ou Sosh. Mais il faut être client chez nous, de quelque manière que ce soit.

Mais les deux plateformes vont « se parler ». Aujourd'hui, elles sont relativement autonomes, la centrale de télésurveillance que nous fournissons par Maison Protégée n'a pas besoin de la Livebox 4. Il y aura des ponts, dans les mois qui viennent, entre les deux systèmes notamment au niveau des applications.


« Vous allez payer le prix annoncé, sans mauvaise surprise »


Sur l'offre Maison Protégée, il existe une différence de prix selon que l'on habite dans un appartement au rez-de-chaussée ou une maison (30,99 euros par mois) et un appartement en étage (25,99 euros par mois). Pouvez-vous clairement la justifier pour celles et ceux qui se posent la question ?

Lorsque vous regardez les offres de télésurveillance existantes, si vous voyez les nombreuses publicités, une fois que le technicien vient faire l'installation, la réalité, c'est qu'il est quasiment impossible de sortir de son logement installé avec le prix affiché, car tout est en option. Regardez les différentes offres : pour une vingtaine d'euros, vous avez un détecteur d'ouverture de porte, un détecteur de mouvement, le badge, ce qui fait qu'en général, le prix moyen de la télésurveillance varie entre 35 et 40 euros chez nos concurrents.

Nous avons fait le choix inverse, qui est de dire que le prix de 25,99 euros par mois est garanti (ou 30,99 euros pour rez-de-chaussée et maison), et ce peu importe la configuration du logement. Le technicien qui va venir chez vous va installer le nombre de détecteurs d'ouverture de porte nécessaire à la configuration de votre logement, il va vous donner deux badges. Le backup GSM est compris, donc vous allez payer le prix annoncé, sans mauvaise surprise.

Maison protégée Orange.jpg
Les accessoires de Maison Protégée (Alexandre Boero pour Clubic.com)

Il faut avoir conscience qu'une maison, ce n'est pas la même chose à sécuriser qu'un appartement, et malheureusement, si vous êtes en rez-de-chaussée, c'est pareil, toutes les fenêtres doivent être sécurisées. En étage, on n'a objectivement aucun ouvrant véritablement en danger. Au final, il y a une forme d'équité entre les deux prix.

Imaginons qu'un client qui a décidé de souscrire à Maison Protégée, qui est une offre sans engagement, veut laisser tomber cette offre. Comment ça se passe ?

Un rendez-vous est pris pour récupérer l'équipement, et il y a 49 euros de frais de résiliation, qui correspondent au prix de l'intervention pour récupérer les équipements.

« Plus de 1 000 personnes testent Djingo actuellement »


A-t-on des nouvelles du speaker Djingo ?

Djingo va bien. Lors de la conférence de presse de présentation de Maison Connectée, Dingo était au milieu des autres objets connectés, en marche, pour montrer que le produit fonctionne. Plus de 1 000 personnes le testent actuellement. Nous ne sommes pas encore au niveau de qualité satisfaisant pour déclencher la mise en marché. Mais cette mise en marché arrivera dans les prochains mois. Djingo est en chemin vers le client.

Est-ce qu'on parle d'un produit unique, ou d'une gamme comme a pu le faire Amazon avec Echo ?

Nous avons annoncé un speaker. Nous réfléchissons à des tas d'autres choses qui n'ont pas fait l'objet d'annonce. Je n'ai rien à annoncer sur le sujet.

Sur la 5G : est-ce qu'elle constitue une bonne opportunité pour Maison Connectée et Maison Protégée ? Quelle influence peut-elle avoir sur les deux services ?

La 5G offre une connectivité totale, continue, avec une configuration qui permet de consommer très peu de batterie pour beaucoup d'objets. C'est un des apports de la 5G d'aller développer l'écosystème des objets connectés. C'est encore un peu tôt pour vraiment dire commercialement comment ça va faire évoluer les offres actuelles. Nous n'en sommes pas là. Mais Orange reste mobilisé sur la 5G. Nous ferons des annonces sur le sujet dans les mois à venir. Le produit que nous lançons n'a en tout cas pas besoin de la 5G pour fonctionner.

« L'offre Maison Connectée va s'améliorer tous les six mois »


De nouveaux produits supplémentaires sont-ils espérés pour Maison Connectée, puisque nous ne recensons que 5 accessoires ?

C'est un point très important, oui, ce n'est que le début. Il y a aura de nouveaux objets tout le temps. Les produits Netatmo et Philips Hue seront compatibles avant la rentrée. Il y a aussi un enrichissement d'objets sous marque Orange qui arrive. Je fais le parallèle avec l'écosystème de la télévision pour Maison Connectée. Dans les trois ans qui viennent, l'offre va s'améliorer tous les six mois. 5 accessoires, ça reste insuffisant.

Maison connectée image.jpg
Les accessoires de Maison Connectée (Alexandre Boero pour Clubic.com)

Comment avez-vous su que les deux offres étaient prêtes à être commercialisées ?

Des tests sur ces deux offres sont menés depuis plusieurs mois dans 500 foyers. Comme pour Orange Bank, et comme nous le faisons sur Djingo, nous écoutons les clients. Si nous avons décidé de nous lancer, c'est que nous étions satisfaits des retours des 500 testeurs.

Avez-vous déterminé des objectifs chiffrés pour les deux offres ?

Oui, on en a, mais nous restons prudents. Nous avons la capacité, sur la télésurveillance, d'être un des acteurs majeurs du marché. Mais en termes de chiffres, je n'ai pas d'éléments officiels à communiquer.

Quel service présente le plus gros potentiel selon vous, en l'état actuel des usages et du marché ? Maison Connectée ou Maison Protégée ?

Je crois aux deux, mais au sens économique du terme, c'est la télésurveillance qui présente le plus gros potentiel économique pour Orange France. Mais nous allons mener les deux de front. La Maison Connectée, on la présente comme le cinquième « P » d'Orange, avec ceux d'Internet, de la voix, de la télévision et du mobile.

Merci pour votre temps Christian, et à une prochaine fois.

Merci Alexandre !

Orange
Le logo Orange (ksokolowska / Shutterstock.com)
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
7
xeno
A mourir de rire j’installe une ampoule et ca y est j’ai une maison connectée.<br /> Franchement c’est normal que la domotique a mauvaise presse en Françe ont vend n’importe quoi en faisant croire que c’est de la domotique.<br /> La vrai domotique c’est pas des gadgets sans fil et encore moins du consommable, ont parle d’une installation qui perdure sur 20 ans en moyenne, donc toute une infrastructure a installé.<br /> Tout comme faire l’amalgame avec de la télésurveillance qui n’est pas une nouvelle fois de la domotique ni de la maison connecté, mais une simple alarme avec un service payé au prix fort de télésurveillance qui ne se déplace pas.
alexdu62
“Plus de 1 000 personnes le testent actuellement”<br /> La blague ! Je suis inscrit pour tester leur speaker, mais à ce jour personne, des testeurs, ne l’a reçu.
wannted
je n’aurais pas dis mieux
Bleet49123
Même pas en REVE j’installe cette PURE DAUBE chez moi. Quand on vois que l’agrume est même pas FOUTU de faire un VRAI décodeur, qui bug pas, et PIRE qui fasse pas moins bien qu’un magnétoscope d’il y a vingt ans, j’imagine une SOI-DISANT maison connectée venant de leur part. Vous partez en Vacance en éteignant tout, vous revenez, tout est allumé, et vous avez la facture d’Electricité du montant de la Ville à payer, SANS MOI, définitivement. En plus, si ils faisaient BEAUCOUP moins de choses, mais qu’ils les faisaient BIEN, on aurait PEUT-ETRE envie de se lancer, mais là, ils font l’inverse, ils font PLEINS de choses, mais soit ils les finissent pas, soit ils retirent les fonctions les plus intéressantes SOI-DISANT parce qu’elles coutent trop cher ou que les gens s’en servent pas (BIN VOYONS), ou soit ils abandonnent leurs projets.
rogger
Je n’ai pas compris si l’offre maison connectée serait comprise dans le prix, dans ce cas ca serait clairement un gros plus pour orange (Pour rappelle l’option homelive coutait 120€ par an) ou si ca sera une option payante comme à l’habitude de faire orange et dans ce cas, je prédit un flop de plus.
rogger
@bleet49123<br /> La dernière livebox est quand même pas si mal. (on va dire dans le haut du marché)<br /> je suis complètement d’accord avec toi, je préfererais qu’il fasse moins mieux. d’ailleurs djingo est une blague.
rogger
hey, bonne nouvelle. je viens de trouver l’info. l’offre est gratuite. Donc c’est une très bonne nouvelle.<br /> reste à savoir si cette solution permet d’envoyer des SMS. Si en achetant le detecteur d’ouverture à 14€ je peux recevoir un SMS quand mais enfants arrivent à la maison… le tout pour zéro € d’abonnement c’est parfait. J’achète tout de suite.
Bleet49123
Ah non, mais j’ai rien contre la Livebox, sinon son ancienneté maintenant, Elle à quand même plus de 2 ans. Mais par contre la SOI-DISANT Box TV, celle-ci fonctionne quand elle à le temps, un coup je l’allume, pas de son, la fois suivante, image rose, et quand j’ai de la chance (c’est quand même fou de devoir dire ce genre de choses) elle fonctionne “”""“normalement”"""".<br /> Par contre, et ça c’est général chez TOUTES les personnes que je connais qui l’ont, et qu’ils soient fibrés ou pas, AUCUN changement de chaine possible lors d’un enregistrement. Pas d’enregistrement récurrent, aucune possibilité de donner un nom à un enregistrement (numéro de la chaine, heure/date et c’est tout), qualité vidéo et audio plutôt aléatoire, et j’en passe.<br /> Lors de films d’actions, Science fiction, lors des scènes d’action ça pixelise, c’est une horreur.
petrus20167
et oui a chacun son métier et les vaches seront bien garder, cela jamais été aussi juste .
mike17
La fuite de données personnelles et leur exploitation abusive suscite des craintes, mais le développement des objets connectés soulève aussi de nombreuses questions relatives aux facteurs psychologiques d’acceptabilité : crainte d’intrusion dans la vie personnelle et d’atteinte à la vie privée, inquiétude sur la surveillance constante et minutieuse de la présence
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

⚡ Notre sélection Cdiscount d'écrans PC gaming à ne pas rater
VivaTech 2019 : tendances, thématiques… Ce qui vous attend pour cette édition
🔥 Bon plan Amazon : casque Libratone Q Adapt à moins de 100€
Windows : une faille semblable à WannaCry sévit, Microsoft publie une mise à jour
Steam : les soldes débuteraient le 25 juin
🔥 Free, RED by SFR, Sosh, Orange et Bouygues : le top 5 des Box Internet Fibre
World of Warcraft Classic : une réédition collector pour les 15 ans du jeu
⚡ Bon plan exclusif Amazon : bundle Xbox One S à 329,99€ au lieu de 499,99€
🔥 Caméra sport DJI Osmo Action en précommande à 379,99€ chez FNAC
Haut de page