All you can play : Orange lance une offre de jeux à volonté sur Android

24 octobre 2013 à 17h53
0
Avec « All you can play », Orange investit le terrain du jeu à volonté par abonnement, mais sur les smartphones Android. Une offre destinée aux clients de l'opérateur.

00FA000002486902-photo-logo-orange.jpg
Après avoir lancé son service de cloud gaming en septembre 2012 sur la TV d'Orange, en partenariat avec l'entreprise G-Cluster, l'opérateur historique propose une démarche relativement similaire sur les smartphones. Pour 4,99 euros par mois, Orange propose à ses abonnés dotés de terminaux Android de bénéficier d'un accès illimité à un catalogue de jeux à télécharger sur la plateforme.

L'opérateur propose pour l'heure plus de 150 titres, puisés dans les offres de grands éditeurs, parmi lesquels Gameloft, Bulypix ou encore AMA. Les classiques comme Rayman Jungle Run côtoient des titres récents comme Asphalt 8 Airbone. Les jeux seront accessibles tant que le mobinaute conservera son abonnement à l'offre, exactement de la même manière qu'avec le service de cloud gaming sur la TV d'Orange.

Annoncée à l'occasion du salon Paris Games Week, qui se déroulera du 30 octobre au 3 novembre porte de Versailles, l'offre y sera présentée et sera proposée sans engagement aux clients d'Orange à partir du 30 octobre.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top