Free attaque Altice en justice, pour le rachat avorté de Virgin Mobile

Alexandre Boero Contributeur
10 septembre 2019 à 10h40
0
Xavier Niel Keynote V7.png
Xavier Niel

L'opérateur dirigé par Xavier Niel a porté plainte contre l'entreprise de Patrick Drahi. Free, qui réclame plusieurs centaines de millions d'euros, considère avoir été barré par son concurrent dans le processus d'acquisition de Virgin Mobile en 2014.

Les gladiateurs entrent dans l'arène. Free poursuit actuellement Altice France en justice après avoir déposé une plainte contre l'entreprise au motif que son concurrent l'aurait empêché de s'emparer de Virgin Mobile en 2014, via un stratagème illégal. Xavier Niel réclame ainsi 216 millions d'euros à Patrick Drahi. Une première audience se tiendra le 4 octobre prochain devant le tribunal de commerce de Paris pour départager les deux opérateurs, nous apprend la Lettre A.

Numericable s'était emparé de Virgin Mobile pour 325 millions d'euros

Mais que s'est-il passé entre Free et Altice pour en arriver là ? Les faits remontent à 2014. À cette époque, plusieurs opérateurs font part de leur volonté d'acquérir Virgin Mobile : on retrouve parmi eux Free, Altice, mais également Bouygues Telecom et Coriolis. Après la période de négociations, c'est finalement SFR (ou plutôt Numericable) qui rachète Virgin Mobile pour 325 millions d'euros, faisant tomber dans son giron les 1,7 million de clients de l'opérateur virtuel « détendu du mobile ».


En apparence, le rachat n'a rien de plus normal. En fait, c'est tout l'inverse. En effet, dès le mois de mai 2014, Numericable était entré en discussions exclusives avec Omer Telecom Limited, opérateur de réseau mobile virtuel qui opère aujourd'hui sous le nom RED by SFR, pour racheter Virgin Mobile. Et le moment fut très mal choisi, selon Free.

Au même moment, Numericable discutait du rachat de SFR

Le plus problématique est que dans le même temps se déroulait une autre opération monstre. Numericable était en train de mettre la main sur SFR (et a depuis fusionné avec l'opérateur au carré rouge pour former le groupe Altice France). Aussi, le rachat de Virgin Mobile par Numericable fut entériné alors même que le rachat de SFR par ce même Numericable n'avait pas été définitivement validé par l'Autorité de la concurrence.


Free accuse ainsi Patrick Drahi d'avoir orchestré une entente entre SFR et Numericable et d'avoir mené des négociations exclusives, en laissant les autres acquéreurs potentiels sur le carreau. Un rachat ne peut pas être acté entre deux sociétés sans avoir obtenu l'assentiment du régulateur. La société Altice avait d'ailleurs déjà été épinglée par le gendarme de la concurrence en 2016. L'autorité avait considéré que la prise de contrôle de SFR et de Virgin Mobile avant d'obtenir son autorisation était déloyale, ce qui l'avait contraint à payer 80 millions d'euros d'amende.

Source : La Lettre A
Modifié le 10/09/2019 à 10h50
3 réponses
4 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Porn : Macron veut

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top