Free bloque 300 000 smartphones loués et non-restitués

Mathieu Grumiaux Contributeur
27 novembre 2018 à 13h05
0
Free mobile : pari réussi ?

Free Mobile aurait procédé au blocage de 300 000 smartphones loués et non-restitués par ses clients. Un vrai problème pour les nouveaux propriétaires, qui ont acheté ces appareils d'occasion.

Selon la version papier du JDD, repris par le site Univers Freebox, Free Mobile a fait le ménage dans les terminaux loués par ses services. Le 31 octobre, l'opérateur a procédé au blocage à distance de 300 000 smartphones non-restitués par ses locataires en fin de contrat.

Un blocage massif et inédit

Free Mobile a parfaitement le droit d'appliquer ce blocage : il est clairement indiqué dans ses conditions générales d'abonnement, mais la société de Xavier Niel n'avait jusqu'alors jamais appliqué cette clause du contrat.

Tous les opérateurs ont été contactés par les services de Free pour mettre hors-service ces mobiles non-restitués. « On gère au maximum quelques centaines de demandes de blacklistage par mois, on ne comprend pas pourquoi l'opération de Free a été aussi soudaine et volumineuse », explique l'un des opérateurs mobiles.

Ces dizaines de milliers de blocages empêchent autant d'utilisateurs de profiter de leur ligne mobile. En effet, les possesseurs de ces smartphones les ont pour la plus grande majorité achetés dans des boutiques d'occasion, sans rien savoir de la provenance des appareils.

Des raisons d'ordre juridique à l'origine des blocages

Pourquoi Free a-t-il décidé de procéder à ce blocage massif ? Les explications seraient liées au combat judiciaire que mène le trublion des télécoms vis-à-vis des autres opérateurs concernant les subventions de mobiles. Free Mobile a attaqué Orange en justice, l'accusant de déguiser un crédit à la consommation en ristournes appliquées aux mobiles neufs vendus avec un forfait.

Free Mobile a déjà perdu une première fois face à SFR sur le même sujet. Pour éviter un nouveau camouflet, les équipes de Xavier Niel ont d'abord souhaité procéder à un grand nettoyage dans leur parc d'appareils. « Free s'est peut-être rendu compte qu'il avait 300 000 terminaux dans la nature, c'est un élément qui n'allait pas plaider en sa faveur », confirme l'un des trois opérateurs mobiles qui a demandé à garder l'anonymat.

Free pourrait également annoncer de nouvelles offres de location de smartphones, elles-mêmes associées à une société de crédit à la consommation. Là encore, un ménage se serait imposé avant de communiquer sur ces nouvelles formules.

49 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Ovnis : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top