4G : Free "bon dernier" sur les débits

18 décembre 2013 à 16h12
0
Certaines antennes « ne servent qu'à afficher 4G sur votre téléphone », affirmait Xavier Niel dans le dernier « Journal du Dimanche ». C'est l'hôpital qui se moque de la charité, si l'on en croit DegroupTest, selon qui la 4G de Free délivre les plus mauvais débits du marché.

00F0000005512027-photo-logo-free.jpg

Après l'UFC-Que Choisir le mois dernier, c'est aujourd'hui au site Internet DegroupTest de critiquer Free pour ses faibles débits, en 4G cette fois. Il a publié un comparatif des débits constatés en LTE chez les quatre opérateurs ces deux dernières semaines, suite au lancement de l'offre du quatrième opérateur.

Tout comme la toute récente carte de couverture de l'union fédérale des consommateurs, le baromètre de DegroupTest repose sur le crowdsourcing, plus précisément sur une application de test de débit assez populaire. 14 jours après la mise en service du nouveau réseau, elle a servi à effectuer 21 000 tests en 4G, dont 5900 sur le réseau de Free (un peu plus d'un quart).

Effectuées par des consommateurs, les mesures ne respectent pas un protocole précis et ne sont pas représentatives dans l'absolu, mais les quatre opérateurs sont logés à la même enseigne et elles permettent donc d'obtenir un classement relatif avec des ordres de grandeur.

00BE000006989812-photo-logo-de-l-application-degrouptest.jpg

Xavier Niel : tel est pris qui croyait prendre

« Déjà bon dernier en 3G au 3e trimestre 2013, Free ne fait pas mieux en 4G, » assène DegroupTest dans son communiqué de presse. Son débit descendant moyen n'est que de 16 Mb/s, contre 22 à 32 Mb/s pour ses trois concurrents.

021C000006989814-photo-barom-tre-degrouptest-free-4g-download.jpg

On est très loin du vrai haut débit mobile qu'a défendu Xavier Niel dans le « Journal du Dimanche ». Le fondateur de Free avait comparé le nombre d'antennes exploitant un spectre de 20 MHz, permettant de dépasser 80 Mb/s. Free en revendiquait 800 lors de l'annonce du nouveau forfait à 2 euros, devant SFR et loin devant Bouygues Telecom. « Les autres antennes ne font pas de haut débit, » avait-il ajouté. Reste qu'avec le débit maximal théorique de seulement 79,2 Mb/s des milliers d'autres antennes utilisant un spectre de 10 MHz, ses concurrents font mieux que lui.

Quant au débit ascendant moyen, il est d'environ 5 Mb/s chez Free contre plus ou moins 10 Mb/s chez la concurrence. Enfin si Orange résout son problème de temps de réponse (ping), comme il l'a affirmé à DegroupTest, et qu'il prend ici aussi la première place, Free sera à nouveau le dernier.

Rappelons enfin que Free ne dispose que d'une licence dans la bande des 2600 MHz, celle qui porte et celle qui pénètre le moins bien, par rapport à la bande des 800 MHz dont disposent les trois autres opérateurs.

021C000006989816-photo-barom-tre-degrouptest-free-4g-upload.jpg

021C000006989818-photo-barom-tre-degrouptest-free-4g-temps-de-r-ponse.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
scroll top