Xavier Niel : les tarifs de Free Mobile "ne bougeront pas avant très longtemps"

19 juillet 2012 à 17h56
0
00FA000005056860-photo-free-mobile.jpg
Interviewé par Capital, le PDG de Free Xavier Niel a déclaré que les prix des offres de Free Mobile n'étaient pas destinés à évoluer dans un futur proche. « Nos tarifs ne bougeront pas avant très longtemps » a annoncé le chef de fil de l'opérateur, qui prévoit de dévoiler prochainement les premiers chiffres concernant le nombre d'abonnés à ses offres.

L'entretien accordé par Xavier Niel à Capital avait déjà fait parler de lui avant même sa publication par le magazine, qui en offrait hier un avant-goût en annonçant que Free Mobile venait de déposer plainte contre SFR pour « concurrence déloyale. » Dans les pages du magazine économique, ce n'est finalement qu'une petite partie des sujets évoqués par le PDG de l'opérateur, qui y parle également de l'avenir de la fibre optique, de l'emploi dans le secteur du mobile ou encore de ses investissements sur Internet. Néanmoins, Niel y évoque tout de même longuement l'activité de Free Mobile.

Ce dernier annonce avant tout que les tarifs des offres de Free Mobile - 19,99 euros pour l'offre tout illimité et 2 euros pour l'offre 60 minutes + 60 SMS, tarifs réduits à 15,99 euros et 0 euro pour les abonnés ADSL - ne bougeront pas. On s'en souvient, Xavier Niel avait expliqué en janvier sur le plateau de C à vous qu'une évolution des tarifs n'était pas à exclure en fonction de la situation une fois passée la barre des 3 millions d'abonnés. A priori, l'opérateur ne s'était donc pas « trompé ».

« L'itinérance par Orange ne nous rapporte pas d'argent »

Si Xaviel Niel a toujours pour objectif de dégager 50% de marge brut sur le mobile, il admet néanmoins que cela ne sera possible qu'au bout d'un certain niveau de déploiement du réseau Free Mobile. L'homme d'affaire explique que Free ne gagne pas d'argent lorsque les mobinautes utilisent l'itinérance chez Orange. « Quand nous sommes chez nous, nos marges tendancielles sont élevées » explique-t-il. Conclusion : pour améliorer sa marge sur le mobile, Free va donc devoir accélérer le déploiement de son réseau.

Néanmoins, pour le moment, il semblerait que l'opérateur se focalise sur l'amélioration de son réseau déjà en place, et notamment côté data. Car si Xaviel Niel assure que « tout est résolu depuis un moment » du côté de la téléphonie, ce n'est pas le cas côté données. L'opérateur attend « des capacités supplémentaires qui seront livrées prochainement. » Patience, donc, pour les millions de clients Free Mobile...

Enfin, notons que l'opérateur compte révéler des informations concernant son nombre d'abonnés à la fin du mois d'aout. Il s'agira de « chiffres arrêtés à la fin du mois de juin », soit après ce que des opérateurs concurrents, comme le MVNO Virgin Mobile, ont qualifié d'« Effet Free Mobile ». Ce sera l'occasion de constater ce qu'il en est des spéculations qui considèrent que Free Mobile a dépassé depuis un moment la barre symbolique des 3 millions d'inscrits.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top