Bouygues Telecom attaque Free et Orange

Thomas Pontiroli
05 septembre 2016 à 14h02
0
Bouygues Telecom n'appréciait déjà pas l'accord d'itinérance conclu entre Free et Orange sur la 2G et la 3G. Alors quand les deux partenaires décident de le prolonger, ils se font attaquer.

Bouygues Telecom ne lâche décidément pas Free Mobile et son contrat d'itinérance 2G/3G avec Orange. La filiale du groupe de BTP a saisi l'Autorité de la concurrence à la fin du mois de juillet, rapporte l'Express, « afin de faire condamner Free Mobile et Orange pour entente ». Bouygues Telecom demande, ajoute le journal, « de mettre fin immédiatement à la prolongation de l'accord d'itinérance signé entre les deux parties le 15 juin ».

L'accord, devant initialement prendre fin en 2018, a vu sa durée de vie prolongée de deux ans par le régulateur des télécoms. Alors que l'extinction devait se faire progressivement et par plaques géographiques à compter de 2017, un autre scénario a été retenu en juillet 2016 : le bridage des débits en 3G pour les clients Free Mobile reliés au réseau Orange. Ainsi les abonnés Free pourront continuer à se connecter et surtout à téléphoner.

Bouygues s'estime lésé



Une annonce que Bouygues Telecom ne digère pas. D'autant que suite à l'échec de sa revente à Orange en avril dernier, il se retrouve désormais en position de concurrence frontale avec Free sur le marché des télécoms. En juin, l'opérateur estimait que « cette prolongation (était) en totale contradiction avec l'avis émis par l'Autorité de la concurrence en mars 2013, (et) ne permet pas de rétablir l'équité dans les conditions de la concurrence ».


03E8000008370972-photo-martin-bouygues.jpg
Malgré l'itinérance dont souffrirait Bouygues, l'opérateur parvient à améliorer ses résultats trimestre après trimestre - Crédit : AFP.


Ce n'est pas la première fois que Bouygues s'en prend à cet accord. En décembre 2015, l'opérateur mettait en cause le rôle d'encadrement de l'Arcep dans une lettre au Premier ministre : « En s'abstenant illégalement d'encadrer cette itinérance nationale (...), l'Arcep a permis le développement d'une situation concurrentielle gravement déséquilibrée au profit de Free Mobile et au détriment, principalement, de Bouygues Telecom. »


En conséquence de quoi la société de Martin Bouygues réclamait 2,28 milliards d'euros de dédommagement à l'État. En juillet 2014 déjà, Bouygues accusait l'Arcep d'avoir accordé « des avantages considérables » à Free, en autorisant l'itinérance avec Orange. Cette même Arcep qui, en juillet 2013, permettait à Bouygues Telecom de réutiliser la bande des 1 800 MHz pour la 4G, le propulsant alors, avant les autres, sur ce nouveau marché.


À voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top