Bridage data : Bouygues Telecom demande 317 millions d’euros à Free Mobile

0
Les deux opérateurs poursuivent leur bataille judiciaire suite aux accusations de pratiques commerciales trompeuses visant Free Mobile. A présent, Bouygues Telecom considère que son concurrent lui a porté préjudice et réclame 317 millions d'euros.

En procès à l'encontre de Free Mobile, Bouygues Telecom maintient ses accusations. L'opérateur considère que son concurrent conduit des pratiques commerciales trompeuses, en réduisant une partie des connexions de ses clients en 3G et 4G. De son côté, Free Mobile nie ces accusations.

Pourtant, selon des informations rapportées par L'Express, Bouygues Telecom a réclamé la somme de 317 millions d'euros à son concurrent. Le groupe invoque un préjudice « subi par la violation de ses obligations en qualité d'opérateur de téléphonie et de pratiques commerciales trompeuses ».

Pour rappel, l'affaire remonte à novembre dernier, date à laquelle Bouygues a attaqué son concurrent devant le tribunal de commerce. Il estime que l'opérateur réduit le débit 3G de ses clients. Pour Bouygues, Free Mobile mènerait des pratiques visant à réduire les débits, avant même que le quota prévu dans le cadre d'un forfait soit atteint. Un client n'ayant donc pas dépassé la limite de data verrait donc ses débits limités.

01F4000007965731-photo-bouygues-telecom-logo-2015.jpg

Cette limitation serait appliquée en particulier sur le réseau Orange qu'utilise Free Mobile pour acheminer une partie des communications de ses clients. Selon Bouygues Telecom, ce « bridage » aurait pour effet de limiter l'argent que reverse l'opérateur à l'opérateur historique.

A lire également
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page