L’Afutt constate une hausse de 21% des "plaintes" sur le mobile

28 mars 2013 à 15h28
0
A l'occasion de la publication de son rapport 2012 portant sur les plaintes et insatisfactions sur le marché des Télécoms, l'Association française des utilisateurs de Télécommunications constate une hausse de ces dernières sur le mobile. Sur ce segment, l'augmentation est notoire (+21%) par rapport à l'an dernier.

00FA000004136368-photo-afutt.jpg
Chaque année, l'Afutt comptabilise les plaintes ou insatisfactions de clients d'opérateurs mobiles en France. L'organisme précise que ces requêtes sont « enregistrées au fil de l'eau sans préjuger de leur bien-fondé, ni de l'issue des éventuels litiges ». Toutefois, « chaque insatisfaction même dénuée de fondement juridique mérite l'attention des opérateurs au moins au plan commercial » précise l'association.

Dans son Observatoire des plaintes et insatisfactions, l'Afutt souligne « la croissance de près de 21% des plaintes Mobile ». En revanche, les insatisfactions sur le réseau fixe classique (RTC) et Internet sont en diminution et globalement, l'organisme indique avoir reçu « pratiquement le même nombre de plaintes que l'an passé ».

Le mobile représente désormais 64% du nombre total d'insatisfactions en 2012 contre un peu plus de 40% en 2010, date à laquelle les courbes se croisent avec l'Internet fixe. Depuis, les critiques sur la téléphonie mobile n'ont eu de cesse de croître. Elles concernent principalement la facturation (19,3%), la résiliation de contrats (17,8%), le recouvrement (9,1%) ou encore les interventions du SAV (8,1%).

La facturation reste donc en tête. L'organisme explique en effet que certains clients ont une mauvaise compréhension de leurs forfaits « liée à l'ambiguïté des offres, du piège des illimités, mais aussi d'une non prise en compte de la demande d'évolution du forfait ou d'un déblocage de ce dernier ».

0190000005875230-photo-sans-titre-1.jpg


Dans son observatoire, l'Afutt dresse également un indice de « conflictualité » par opérateur. Ce dernier représente le « quotient du taux de plaintes que les clients de cet opérateur génèrent par le taux de parc de clients qu'il gère ». Dans ce classement, Orange arrive en tête avec 23,8% suivi de SFR (20,5%) puis Bouygues (18,4%), les MVNO (18%) et Free (16%). Toutefois, la part d' « Orange baisse de 4 points tandis que Bouygues Telecom augmente de plus de 3 points », constate l'Afutt.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
scroll top