Lecteur vidéo : les meilleurs logiciels gratuits pour Windows et MacOS

Par
Le 06 octobre 2016
 0
Sur PC ou Mac les lecteurs vidéo alternatifs ont toujours leur utilité, ne serait-ce que pour être sûr de pouvoir lire n'importe quelle vidéo sur n'importe quelle plateforme. En sortant des lecteurs intégrés à Windows et macOS, voici une sélection de nos lecteurs préférés, des classiques incontournables aux pépites qui gagnent à être connues.



VLC : le lecteur à tout faire


Créé par des étudiants de l'Ecole Centrale de Paris, VLC est en fait la partie lecteur (le C de client) d'une solution de diffusion en streaming, VideoLAN, qui intégrait autrefois un composant serveur, VLS. Les deux ont fusionné depuis, et le projet a évidemment dépassé de très loin son cadre scolaire initial.

En fait, la partie lecteur de fichiers vidéo de VLC, déjà bien fournie, n'est qu'une des multiples facettes de ce que l'on peut faire avec ce logiciel, qui incluent pour rappel :

  • La lecture de DVD et même de certains Blu-ray
  • L'enregistrement de l'écran
  • La lecture de flux TV et radio
  • L'abonnement à des podcasts
  • La conversion de fichiers vidéo entre différents formats

0320000008559256-photo-vlc-1.jpg


La lecture vidéo, qui nous intéresse ici, est très complète, notamment grâce à la gestion de nombreux formats de fichiers (MPEG-1/2, DivX, MPEG-4 ASP, XviD, 3ivX, H.264 / MPEG-4 AVC, Cinepak, Theora, WMV, VC-1, Sorenson...). La même exhaustivité se vérifie sur les pistes audio. VLC se distingue aussi par la multitude de filtres et effets audio et vidéo que l'on peut appliquer aux fichiers, pendant la lecture, ou même de manière permanente, utile pour réorienter une vidéo capturée par erreur en mode portrait par exemple.

0320000008559258-photo-vlc-2.jpg


VLC gère tous types de sous titres et propose plusieurs fonctionnalités permettant de les recaler avec l'image, tout comme les bandes-son d'ailleurs.

08559260-photo-vlc-3.jpg


La contrepartie de cette pléthore de fonctionnalités et d'outils peut résider dans une certaine complexité perçue par le grand public. Tout d'abord, il faut rappeler que sans toucher aux options, VLC est tout à fait utilisable comme un lecteur vidéo lambda. Si vous souhaitez aller plus loin, en revanche, vous trouverez quantité de ressources sur le web, à commencer par nos 20 trucs et astuces pour VLC.


Media Player Classic Home Cinema (MPC-HC) : léger et performant


Media Player Classic est né de la volonté de proposer une alternative à ce qu'était devenu Windows Media Player, en conservant une interface minimaliste, dans la lignée des premières versions de WMP. Depuis, le projet a été abandonné par son développeur original, mais plusieurs dérivés sont nés, dont Media Player Classic Home Cinema, ou MPC-HC pour les intimes.

0320000008559252-photo-mpc-hc-1.jpg


L'intérêt principal de MPC-HC, c'est sa légèreté : ses développeurs se targuent de sa compatibilité avec « n'importe quel processeur équipé d'instructions SSE, y compris votre vieux PC de 1999 ». Nous n'avons pas été vérifier jusque-là, mais une chose est sûre : sur n'importe quel PC moderne, il se lance en une fraction de secondes, et sur notre configuration de test (Intel Core i7-2600 à 3,4 GHz, 8 Go de mémoire vive), il avale du MKV 4K en 60 images par seconde sans broncher, fichiers sur lesquels VLC est à la peine.

0320000008559254-photo-mpc-hc-2.jpg


Sans chercher à s'aventurer sur le terrain de VLC pour ce qui est des fonctionnalités annexes, il est tout à fait exhaustif sur son cœur de métier : filtres audio et vidéo, gestion complète des sous-titres, lecture DVD, voire BD, et une compatibilité de formats de fichiers irréprochable.

On ne regrettera en fait qu'une interface forcément austère, et un cycle de mise à jour irrégulier : la dernière date de novembre 2015. Néanmoins, à moins de tomber sur un bug bloquant, cette version nous a paru tout à fait stable et fonctionnelle sous Windows 10 Anniversary Update.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Logiciel

scroll top