Logiciel de nettoyage sur Mac : quel est le meilleur ?

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
13 octobre 2020 à 12h00
0
Choix de la rédac'
CleanMyMac X
CleanMyMac X
  • Abordable pour les néophytes
  • Nettoyage cohérent et non destructeur
  • Centralise certaines fonctions de macOS
Simple et gratuit
CCleaner (Mac)
CCleaner (Mac)
  • C'est CCleaner, on sait comment ça marche
  • Nettoyage assez efficace
  • Toutes les fonctionnalités essentielles sont gratuites
Pour les pros
OnyX
OnyX
  • Plein de petits "tweaks" pour macOS
  • Toujours gratuit et à jour pour chaque version
  • Un vrai couteau suisse pour power users

Votre Mac manque d’espace disque ou met du temps à démarrer ? Un logiciel de nettoyage peut être la solution. Plusieurs applications existent sur macOS, du plus simple et grand public à des trousses à outils pour utilisateurs aguerris. Nous avons comparé 5 d’entre eux, voici notre verdict !

On a parfois tendance à voir les logiciels de nettoyage système, popularisés notamment par des solutions comme TuneUp Utilities sur Windows, comme une boite magique : on appuie sur trois boutons et on se retrouve avec un ordinateur plus rapide et débarrassé des fichiers encombrants. Débarrassons nous tout de suite de cette idée reçue. En revanche, en exécutant un de ces utilitaires avec discernement, ils peuvent être efficaces pour retrouver de l’espace disque, nettoyer des fichiers inutiles ou localiser des doublons et des fichiers volumineux plus facilement. Dans notre sélection de logiciels de nettoyage pour Mac, nous avons sélectionné des outils reconnus pour l’expérience de leurs éditeurs, et qui n’ont pas été détecté comme malveillants par les fonctionnalités Gatekeeper de macOS, et par une analyse avec Malwarebytes et BitDefender Antivirus pour Mac.

CleanMyMac X (MacPaw)

CleanMyMac X
CleanMyMac X
  • Abordable pour les néophytes
  • Nettoyage cohérent et non destructeur
  • Centralise certaines fonctions de macOS

Une solution à la fois abordable et fonctionnelle

CleanMyMac X est édité par MacPaw, qui commercialise également l’abonnement SetApp qui permet d’utiliser une sélection d’applications Mac d’éditeurs divers et variés, à volonté. De tous les logiciels de nettoyage testés, on peut dire qu’il est sans doute le meilleur compromis entre simplicité d’utilisation, exhaustivité des fonctionnalités et pertinence des actions effectuées. Le logiciel permet de nettoyer des fichiers inutiles, contrôler les applications qui se lancent au démarrage, réaliser des tâches de maintenance, désinstaller et mettre à jour des applications, rechercher des fichiers volumineux, supprimer définitivement des fichiers et comporte même un outil antimalware, dont l’efficacité reste à prouver.

Une interface très (trop ?) visuelle

Ce qu’on apprécie dans CleanMyMac X, c’est avant tout sa simplicité tout en se montrant didactique pour l’utilisateur néophyte et en permettant d’aller plus dans le détail des fichiers nettoyés si on le souhaite. L’interface est très visuelle, peut être même un peu trop au point d’afficher quelques lourdeurs, et des textes et intitulés clairs expliquent en permanence ce que l’utilisateur peut faire et à quoi ça correspond.

Didactique et complet

La plupart des modules ont été bien pensés, notamment pour trier correctement les nombreux éléments actionnables par catégories. Le module de désinstallation, par exemple, sépare les applications selon qu’elles viennent du Mac App Store, de SetApp ou d’autres sources, selon qu’elles soient inutilisées depuis un certain temps, qu’il n’en reste que des résidus ou qu’elles soient en 32 bits et donc incompatibles avec MacOS Catalina. Ce soin apporté à rendre l’application toujours accessible est la principale qualité de CleanMyMac X. Le logiciel s’est aussi avéré pertinent dans ce qu’il nettoie ou désinstalle, et plutôt efficace pour localiser des fichiers volumineux. Pour des utilisateurs aguerris, c’est peut être « too much », surtout au prix demandé, mais le logiciel remplit bien son contrat pour le public visé.

CCleaner (Piriform)

CCleaner (Mac)
CCleaner (Mac)
  • C'est CCleaner, on sait comment ça marche
  • Nettoyage assez efficace
  • Toutes les fonctionnalités essentielles sont gratuites

Un classique dans sa catégorie

CCleaner… On n’aurait presque plus besoin de parler de ce logiciel, mais on va le faire quand même parce qu’il existe sur Mac depuis des années et qu’il est fidèle à sa réputation sur Windows, c’est-à-dire celle d’un outil de nettoyage gratuit et efficace même si son interface est un peu austère. Et d’ailleurs la version Mac sera très familière aux utilisateurs de PC, et c’est sans doute voulu. Tout est à sa place et si la perspective d’utiliser une application Windows de 2005 sur macOS n’a rien d’enchantant en soi, au moins les habitués qui passent sur Mac ne seront pas dépaysés.

Gratuit mais un peu austère

CCleaner intègre tous les outils qu’il faut dans la version gratuite, en particulier évidemment ses fonctions de nettoyage des cache, historiques et données de navigateur web, ainsi qu’un gestionnaire de démarrage. Tout est là et la version payante ne permet que d’automatiser ces tâches en arrière plan. L’ergonomie, comme on l’a dit, laisse à désirer pour un nouveau venu. Ici, rien n’est vraiment fait pour guider l’utilisateur dans ses choix ou expliquer à quoi correspond précisément telle ou telle catégorie de fichiers.

Quelques oublis par rapport à la version Windows

Il manque également à CCleaner Mac un outil de recherche de fichiers volumineux digne de ce nom. Il est présent dans la version Windows, mais sur macOS, on doit se contenter d’un module de recherche très rudimentaire et finalement moins pratique que celui intégré à macOS même. Malgré tout, CCleaner est gratuit, efficace et pas franchement « dangereux » à utiliser quoiqu’il arrive. Sa gratuité fait passer le manque de soin et d’accessibilité de l’interface. Sur Mac comme sur PC, CCleaner est CCleaner, fidèle à lui-même.

OnyX (Titanium Software)

OnyX
OnyX
  • Plein de petits "tweaks" pour macOS
  • Toujours gratuit et à jour pour chaque version
  • Un vrai couteau suisse pour power users

Une référence depuis les débuts de Mac OS X

Cela fait maintenant près de deux décennies que Titanium Software maintient son outil de nettoyage et d’optimisation OnyX. Chaque nouvelle version de macOS a droit à sa mise à jour, pour une trousse à outils qui mélange toujours habilement nettoyage, optimisation et personnalisation du système. C’est d’ailleurs en partie pour ça qu’on l’utilise : pour avoir à disposition une interface qui centralise tous ces petits réglages qui nécessiteraient normalement de tâter du Terminal. C’est presque plus un panneau de Préférences Système alternatif qu’un logiciel.

Efficace si on sait ce qu'on fait

Si on devait reprocher quelque chose à Onyx, c’est de s’adresser surtout aux utilisateurs qui savent parfaitement ce qu’ils font. On peut nettoyer ses fichiers cache, ses historiques, ses rapports de diagnostic, mais dans OnyX, pas de détail, même pas d’analyse avant exécution. On coche ce que l’on veut nettoyer ou les tâches de maintenance que l’on veut exécuter, et on lance. Un journal rappelle l’historique des opérations après coup. Mais c’est peut être tout ce dont vous avez besoin, et avec OnyX, on peut faire tout ça en un clic.

Personnalisez macOS dans les détails

C'est du côté des options de personnalisation de macOS que le logiciel de Titanium prend toute son importance. OnyX, ça reste cet outil que l’on installe pour rétablir des petites choses qu’Apple a désactivé ou modifié dans les menus du Finder, dans Safari, dans le dock, ou encore dans les applications système. Envie de sauvegarder vos captures d’écran en JPEG par défaut ? De retrouver les classements en demi étoiles et les numéros de piste dans Musique ? De modifier le nombre d’éléments récents ? De désactiver les animations d’ouverture de fenêtre ? De placer le dock où on veut ? OnyX fait le job !

Sensei (Cindori)

Sensei
Sensei
  • Beaucoup de statistiques
  • Fonctionnalités de nettoyage pertinentes
  • Outils pour SSD

Un jeune padawan du nettoyage Mac

Sensei est un nouveau venu, enfin pas exactement. Son éditeur Cindori proposait précédemment un logiciel appelé Disk Sensei, destiné à l’optimisation du SSD, et un outil Trim Enabler. Sensei reprend la suite de ces outils en quelque sorte, dans un package un peu plus « généraliste » à la CleanMyMac X avec tout de même une différence : la volonté de proposer une dimension de surveillance du système en temps réel assez poussée. Une sorte de croisement entre un logiciel de nettoyage et un « dashboard » à la iStat Menus.

Clair et pertinent

La partie nettoyage est plutôt bien faite, claire et pertinente. On est assez proche de ce que propose CleanMyMac X avec la possibilité de supprimer les fichiers inutiles, de désinstaller proprement des applications et de gérer le démarrage du système. Il y a ce qu’il faut mais on aimerait juste un peu plus : un outil de localisation des fichiers volumineux serait intéressant. Certes, macOS en intègre un, mais il peut être intéressant d’avoir tout sous la main, et de proposer une interface un peu plus visuelle pour représenter les espaces occupés… Sensei est encore jeune, donc ce sera peut être pour une prochaine version.

Un potentiel encore inexploité ?

L’autre dimension du logiciel est donc la partie surveillance et là, on trouve une pléthore de graphiques et de widgets sur à peu près tout ce que l’on peut mesurer sur votre SSD, carte graphique, batterie ou refroidissement. Là encore on comprend la vision de l’outil mais on on sent qu’elle n’est pas encore tout à fait mise en place. Il y a du potentiel : en activant les fonctionnalités bêta, on découvre un puissant outil de création de ses propres widgets. Un logiciel à surveiller !

Mac Washing Machine X9 (Intego)

Intego Mac Washing Machine X9
Intego Mac Washing Machine X9
  • Interface ultra simple et ludique
  • Bon module de suppression des doublons

Un composant d'Intego Mac Premium Security

Mac Washing Machine est un composant de la suite Intego Mac Premium Security, disponible séparément. Il y a de l’idée dans ce logiciel, dont l’interface très visuelle et « métaphorique » rappelle ce que l’on aime chez Intego : on retrouve l’approche accessible et animée du pare feu Net Barrier. Ici, la métaphore est dans le titre : Mac Washing Machine permet de lancer des cycles, en incluant ou excluant certaines catégories de fichiers.

Machine à laver ou à remonter le temps ?

L’interface peut faire sourire, mais elle tranche avec le minimalisme actuel du Mac pour rappeler l’époque encore pas si lointaine de Snow Leopard. De gros interrupteurs, des boutons « Aqua » sur lesquels on distingue même des gouttelettes… Nous on trouve ça certes désuet mais pas désagréable, d’autant plus que les fonctionnalités de nettoyage des fichiers inutiles et des doublons, surtout, sont assez efficaces.

Très intuitif mais manque de fonctionnalités

Le problème, c’est qu’au final, Mac Washing Machine ne propose pas beaucoup de fonctionnalités. Pourquoi ne pas avoir appliqué la même simplicité d’utilisation à la désinstallation des applications ou à la recherche de fichiers volumineux ? Comme composant d’une suite de sécurité, ça passe, mais face à CleanMyMac X, on pourrait faire plus complet pour un logiciel payant.

Pourquoi utiliser un logiciel de nettoyage système ?

Comme on l’a dit plus haut, un logiciel de nettoyage système ne va pas rendre votre Mac plus rapide, plus performant ou libérer des dizaines de Go par magie. En revanche, on pourra l’utiliser, quand il est bien conçu, pour les usages suivants.

Libérer de l’espace disque

Un logiciel de nettoyage permet généralement d’effacer différentes catégories de fichiers inutiles ou redondants : cache d’applications, fichiers d’historique, images DMG qui ne servent plus à rien, fichiers de langues que vous n’utilisez pas… Tous ces fichiers, où tous ceux que vous laissez dans votre dossier Téléchargements, prennent de la place. Il faut bien entendu les traiter avec minutie, notamment le dossier Téléchargements ou peut se cacher un fichier important que vous avez oublié d’archiver. Généralement, les logiciels de nettoyage permettent de visualiser le détail de ces fichiers, voire d’appeler l’aperçu Quick Look pour parcourir leur contenu.

Une autre catégorie de fichiers que l’on peut avoir besoin de supprimer réside dans les doublons. Des photos identiques, des fichiers similaires sous plusieurs noms, une archive zip et son contenu décompressé… là encore tout cela peut rapidement s’avérer redondant.

Selon les logiciels vous pourrez aussi trouver un outil de tri des fichiers volumineux sur votre disque, qui peut les afficher par catégorie, ou les représenter visuellement sous forme d’un graphique. Volumineux ne signifie pas « à effacer », bien sûr, mais ça peut être un vieux MKV qui traine, un installeur d’une application que vous utilisez déjà, une capture vidéo dont vous n’avez plus besoin etc.

Désinstaller proprement des applications

La désinstallation d’applications sur Mac peut être un casse tête. Il y a différentes manières d’installer une application sur macOS, et selon la méthode, la désinstallation peut laisser des traces. Un module de désinstallation localise le binaire du logiciel mais aussi tous les dossiers dans lesquels il a placé des données, et peut supprimer le tout. Un autre usage de ce module peut être de trouver des résidus de logiciels précédemment installés.

Gérer le démarrage du système

Au démarrage de votre Mac, certaines applications se lancent pour accélérer leur utilisation, ou lancent des agents qui vont par exemple vérifier les mises à jour de l’application ou permettre à accéder à certaines fonctionnalités depuis la barre de menus. Un gestionnaire de démarrage vous permet de déterminer quel service se lance ou pas si votre Mac vous paraît trop lent à l’allumage.

Forcer des opérations d’entretien

MacOS peut exécuter des opérations d’entretien, d’indexation ou de libération de l’espace, et la plupart des logiciels de nettoyage sur Mac vous permettent de forcer ces opérations, telles que l’indexation de Spotlight, la reconstruction des services de lancement, la libération de l’espace purgeable ou encore l’exécution des scripts de maintenance.

Modifié le 13/10/2020 à 12h08
0
0
Partager l'article :
scroll top