Avis : que vaut CleanMyMac X ?

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
16 septembre 2020 à 12h31
0
8

CleanMyMac X fait partie des logiciels de nettoyage sur Mac qui misent sur la simplicité et la familiarité pour séduire un public pas forcément technophile. Complet et assez ambitieux, le logiciel de MacPaw tente de se diversifier en adoptant une partie anti malware. Un pari réussi ?

CleanMyMac X est une création de MacPaw, un éditeur également connu pour le gestionnaire d’archives The Unarchiver et l’offre Setapp, un abonnement à une centaine d’applications qui incluent naturellement celui qui nous intéresse ici. L’approche de Macpaw est intéressante, car elle se veut à la fois efficace et complète dans ses fonctionnalités, tout en restant simple d’utilisation et suffisamment visuel pour que les néophytes y trouvent aussi leur compte. CleanMyMac X est principalement orienté vers l’optimisation du Mac et de son espace disque, mais un module de nettoyage des logiciels malveillants est également intégré sur les dernières versions de l’application.

Efficacité

L’usage principal d’un outil de nettoyage est de libérer de l’espace disque. Sur un Mac bien plein – il ne restait que 50 Mo de libres sur son SSD de 128 Go, nous avons lancé une analyse pour déterminer combien de Go CleanMyMac X peut nous retrouver, et bien entendu, qu’est ce qu’il souhaite supprimer. Un logiciel de nettoyage peut récupérer 40 Go, s’il s’attaque à vos photos ou à votre musique, ça n’a pas grand intérêt.

CleanMyMac X, au bout de l’analyse du système, peut libérer 3,93 Go de données. En analysant le contenu de ce que le logiciel propose d’effacer, tout paraît relativement cohérent. CleanMyMac X recherche principalement les images disque inutilisées, les cache de différentes applications, les fichiers d’historique, les anciennes mises à jour, les téléchargements ou encore les fichiers de traduction inutiles. Le plus gros dans notre liste correspondait aux caches d’applications et notamment ceux des apps Musique et Podcasts sous macOS Catalina.

Bien entendu, il est bon de tenter de détailler un peu les résultats de recherche avant de cliquer sur le bouton Exécuter. Là-dessus, CleanMyMac X est assez clair et permet de descendre à plusieurs niveaux pour avoir une idée un peu plus précise de ce que l’on souhaite effacer ou pas.

Interface

L’interface de CleanMyMac X est vraiment pensée pour être accueillante et rappelle certaines applications d’Intego comme le module Washing Machine. Tout est très coloré, visuel et animé et chaque section est précédée d’une introduction qui associe une icône et une description des tâches réalisées à la portée de n’importe quel utilisateur. De même, la progression d’une tâche est accompagnée d’animations et de sons plutôt travaillés.

Le soin apporté à l’interface est appréciable pour ce type d’application qui peut rapidement devenir stressante pour un utilisateur qui ne sait pas trop quoi y faire. En revanche, cette approche très léchée a un défaut : une certaine lourdeur qui apparaît sur un Mac de test certes ancien mais tout de même pas anémique (MacBook Pro 13 pouces 2015 avec Core i5 2,6 GHz et 8 Go de RAM).

Les différentes fonctionnalités sont regroupées en sections claires et bien délimitées : Nettoyage, Protection, Performances, Applications et Fichiers. En règle générale, l’interface est divisée en trois sections : ce panneau latéral qui permet de naviguer dans l’interface, un panneau listant les différentes sections sur lesquelles on peut intervenir (par exemple : les catégories de fichiers système) et un panneau de droite pour le détail des éléments de chaque catégorie.

Un petit bonus appréciable réside dans la présence d’un panneau de widgets que l’on peut appeler depuis la barre de menus, et qui réunit des donnéers sur l’espace disque et la mémoire disponible mais aussi sur l’activité réseau ou la charge du CPU. Pas forcément utile si vous êtes déjà adeptes de solutions comme iStats Menus mais toujours bon à prendre.

Fonctionnalités

Nettoyer et supprimer des fichiers

CleanMyMac X concentre ses options de nettoyage sur trois zones : les fichiers système, les pièces jointes d’email et la corbeille. Cela peut paraître réducteur : Macpaw prend le parti de ne pas toucher à des catégories telles que les photos, les documents ou la musique, en tous cas pas dans les sections qui permettent un nettoyage automatique. Dans la partie Système, on trouvera ainsi les catégories de fichiers suivantes :

  • Images disques inutilisées
  • Téléchargements
  • Fichiers cache (système et utilisateurs)
  • Fichiers d’historique (système et utilisateurs)
  • Versions de documents
  • Utilisateurs supprimés
  • Anciennes mises à jour
  • Eléments d’ouverture endommagés
  • Préférences endommagées
  • Fichiers de traduction

Certaines catégories peuvent nécessiter un peu de considération de la part de l’utilisateur : dans le dossier Téléchargements, vous pouvez ainsi avoir des fichiers que vous avez oublié de ranger dans un autre dossier. Vous pouvez aussi vouloir conserver le cache d’applications comme Musique et Podcasts. Néanmoins, à la vue de ces catégories, on ne remarque pas vraiment de fichier dont l’absence pourrait endommager le système, et au contraire des types de données plutôt pertinents que l’on aurait tendance à ne pas remarquer sans faire une analyse régulière.

Dans Mail, CleanMyMac X va rechercher les pièces jointes et les images qui peuvent encombrer la boite aux lettres telles que les logos d’entreprises. Là encore, si vous n’êtes pas du genre à consulter votre boite de réception trop souvent, l’usage d’un logiciel de nettoyage peut être quelque peu contreproductif et vous priver d’un fichier important. Un petit regret que l’on remarque particulièrement dans cette section : il est possible d’utiliser la fonction Coup d’œil via un menu contextuel mais pas depuis le raccourci habituel de la barre d’espace.

Enfin, la section Corbeilles est bien pensée dans la mesure où elle réunit les corbeilles du système mais aussi de Mail ou Photos en une vue centralisée.

Optimisation des performances

CleanMyMac X propose plusieurs outils d’optimisation, à commencer par un gestionnaire des applications à l’ouverture du Mac. Le module sépare les applications qui s’exécutent au démarrage des agents comme les outils de barre de menus ou les démons. Enfin, on pourra lister les applications gourmandes en énergie qui se basent sur la liste disponible depuis les options d’alimentation, et les applications bloquées.

Du point de vue des tâches d’optimisation, on peut libérer la RAM, forcer la suppression de l’espace purgeable, vider le cache DNS, reconstruire les services de lancement, réindexer Spotlight ou encore réparer les autorisation du disque ou nettoyer les instantanés Time Machine. Des classiques que l’on trouve dans la plupart des applications de nettoyage. Pour ces tâches dont la portée peut être difficile à évaluer pour un néophyte, on appréciera là encore la clarté des informations fournies par l’interface.

Désinstallation d’applications

Le module de désinstallation de CleanMyMac X est assez complet dans ses options de classement. On peut ainsi distinguer facilement les applications inutilisées depuis un certain temps, les résidus d’applications qui auraient survécu à une désinstallation ou encore les applications 32 bits qui ne fonctionnent plus depuis macOS Catalina.

Les applications peuvent également être classées par sources (App Store, Setapp ou autres) et par éditeur. La désinstallation se fait visiblement proprement et on apprécie le fait de pouvoir supprimer une app hors Mac App Store aussi facilement alors que macOS ne prévoit rien de tel par défaut.

Confidentialité et sécurité

En matière de confidentialité, CleanMyMac X permet de supprimer les données de navigateurs web tels que Safari, Chrome ou Firefox, de l’historique de navigation aux mots de passe enregistrés en passant par le stockage local ou les cookies. La section confidentialité regroupe aussi les réseaux Wi-Fi enregistrés ainsi que les autorisations accordées à chaque application, ce qui permet de centraliser ces données sans avoir à aller les chercher dans la section Sécurité ou Réseau des Préférences Système. C’est plus une commodité, disons.

Enfin, il y a cette fonctionnalité de détection des logiciels malveillants, sur laquelle il est difficile de se prononcer. Macpaw promet notamment une suppression des logiciels publicitaires, mais selon plusieurs tests notamment américains, il semble que cette fonctionnalité soit perfectible. On accordera à MacPaw le bénéfice du doute, mais les options en matière d’antivirus pour Mac ne manquent pas, d’un antimalware ciblé comme Malwarebytes à une suite de sécurité complète comme Intego Mac Security X9.

Notre avis

CleanMyMac X se veut être un logiciel de nettoyage à la fois simple d’utilisation et complet dans ses fonctionnalités. Et il faut admettre que sur les deux tableaux, c’est plutôt réussi. Les fonctions du logiciel sont bien rangées, les visuels attirants, les textes explicatifs suffisamment clairs pour ne pas faire n’importe quoi et les zones de nettoyage ou d’optimisation généralement pertinentes.

On pourra tout de même reprocher au logiciel une certaine lourdeur peut être due à un excès d’effets graphiques et d’animations certes jolies mais pas forcément utiles. En outre, on attendra d’en savoir un peu plus sur l’efficacité de l’outil anti malwares dont la présence est certes appréciable, mais dont les performances réelles sont peu claires à l’heure actuelle.

CleanMyMac X

8

CleanMyMac X a le mérite d'être un logiciel de nettoyage à la fois simple d'utilisation même pour un utilisateur Mac débutant, complet dans ses fonctionnalités et efficace dans ce qu'il fait. On regrettera tout de même l'absence de recherche des doublons, une interface un peu lourde visuellement et une fonction antimalware qui devra faire ses preuves face à des outils dédiés comme Malwarebytes.

Les plus

  • Abordable pour les néophytes
  • Nettoyage cohérent et non destructeur
  • Centralise certaines fonctions de macOS

Les moins

  • Interface visuelle mais lourde
  • Le module antimalware devra faire ses preuves

Fonctionnalités 8

Ergonomie 8

Efficacité 8

Performances 7

Modifié le 20/10/2020 à 14h27
0
0
Partager l'article :
scroll top