Que vaut Intego Mac Washing Machine X9 ?

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
13 octobre 2020 à 12h00
0
7

Mac Washing Machine X9 est le logiciel de nettoyage de l’éditeur Intego, qu’on trouve notamment dans la suite Mac Premium Security. Avec son approche ultra grand public, il se démarque par une ergonomie assez unique dans sa catégorie. Est-il aussi efficace qu’original ?

Intego est surtout connu pour sa suite de sécurité Mac Internet Security, composée de Virus Barrier et Net Barrier. Si vous optez pour la version Premium Mac Security, vous disposez d’un outil supplémentaire, Washing Machine X9. Et cette « machine à laver » est également disponible séparément. Le pari d’Intego avec cet outil de nettoyage est de proposer quelque chose d’extrêmement simple à utiliser pour faire le ménage sur son Mac. Et à ce titre, Intego réussit sans doute son pari, avec une interface qui file la métaphore de son titre. Voyons cela de plus près.

Efficacité

Testé avec un MacBook Pro dont le disque de 128 Go est presque intégralement rempli, Mac Washing Machine propose de nettoyer un peu plus de 5 Go de données. Néanmoins, cela inclut le dossier Téléchargements. Si on enlève les téléchargements du « programme » (on revient plus tard sur l’interface), on tombe donc à environ 2,5 Go, un peu moins que d’autres logiciels comme CleanMyMac X sur les mêmes catégories, mais finalement assez équivalent. Washing Machine se concentre sur les 5 catégories suivantes :

  • Cache
  • Corbeille
  • Historiques
  • Langues
  • Téléchargements

Hormis les téléchargements, que l’on recommande de gérer avec minutie, on retrouve 4 catégories assez standard de fichiers à nettoyer et qui ne devraient pas poser de problème au quotidien.

Interface

Mac Washing Machine s’appelle « machine à laver » pour une raison : cette métaphore du lave linge se retrouve dans toute l’interface, qui tranche avec l’ergonomie des autres logiciels du genre, même les plus accessibles comme CleanMyMac X. Le nettoyeur propose trois modules : Recycler, Doublons et Organiser. Pour chaque module, vous pouvez paramétrer un cycle en activant ou désactivant de gros interrupteurs, avant de lancer le programme avec le bouton central. Le tout est très visuel, avec de jolis pictogrammes bien clairs pour décrire les catégories, et un côté ludique qui renvoie à une époque révolue de l’interface de macOS avec un rien de nostalgie. De voir ces jolis interrupteurs en 3D et ces éléments transparents, parcourus de petites gouttelettes de condensation nous rappelle le bon temps de l’interface Aqua. On se croirait revenu sous Leopard ou Tiger.

Malgré cette approche très très grand public, on peut tout de même rentrer dans le détail et on retrouve assez rapidement des arborescences et des listes plus « standard ». D’une manière générale on peut sourire du côté « too much » de l’interface et de la terminologie, mais cette ergonomie a l’avantage d’être accessible et rassurante, à la manière de celle de CleanMyMac X, et c’est visiblement la cible d’Intego ici. Les power users n’ont de toute façon vraiment besoin que d’un outil à la OnyX, plus pensé pour lancer des scripts de maintenance.

Une note négative malgré tout : sur la section des doublons l’affichage n’est pas du tout adaptatif et provoque de gros décalages et bugs d’affichage dès que l’on redimensionne la fenêtre. Certains intitulés de boutons dépassent aussi légèrement de leur espace en français pour cause de traduction trop longue, ça fait un peu tâche.

Fonctionnalités

Nettoyer et supprimer des fichiers

Le nettoyage et la suppression de fichiers est un peu le cœur de Mac Washing Machine. On a évoqué le module de recyclage qui permet facilement de se débarrasser des caches, historiques et téléchargements. Au delà de l’approche « cycle de lavage », on apprécie tout de même la possibilité de rentrer dans le détail des fichiers à effacer, en déplorant juste l’absence d’accès à la fonctionnalité Quick Look qui permettrait d’avoir une idée de chaque fichier. En revanche, si vous souhaitez effacer en bloc mais sans prendre trop de risques sur les fichiers à désinstaller, on note la présence d’un curseur en plus de la possibilité de cocher ou décocher chaque catégorie ou élément. Celui-ci propose trois niveaux entre Sécurisé et Agressif. Pour les téléchargements, par exemple, en mode Sécurisé, Washing Machine n’efface que les fichiers de plus de 2 semaines, contre 3 jours en mode intermédiaire et 1 jour en mode agressif.

L’outil de recherche des doublons, malgré les problèmes d’affichage mentionnés plus haut, est bien pensé. Avant de procéder à l’analyse, on peut déjà spécifier des dossiers à inclure ou exclure du scan qui est logiquement assez long si on l’effectue sur tout le disque. Pour patienter, on peut consulter quelques conseils d’optimisation ou sur les options du logiciel.

Une fois l’analyse réalisée, chaque doublon est affiché dans une liste avec le nombre de fichiers trouvés. En cliquant sur un des fichiers on peut apercevoir le détail, localiser chacun des fichiers dans le Finder et le cocher pour suppression. On peut aussi classer les résultats et effectuer une sélection automatique des fichiers à supprimer selon plusieurs critères : conserver les plus anciens ou les plus récents, garder les originaux ou encore garder le fichier dont le chemin d’accès est le plus court ou le plus long. L’interface permet aussi de filtrer les doublons selon leur type : dossier, archives, vidéos, documents, musique et images.

Optimisation et personnalisation

Pour finir, Mac Washing Machine offre un module Organiser qui permet de faire un peu de ménage sur son bureau, dans son dock et dans les dossiers intelligents du Finder. Pour ce qui est du bureau, l’outil affiche tous les éléments présents sur le bureau, que l’on peut glisser dans trois cases. La première, Dossiers de Départ, va déplacer les éléments dans les sous dossiers de votre dossier Home, automatiquement selon leur extension. La deuxième, Bureau, crée un dossier Bureau où sont rangés tous les éléments. La troisième les déplace dans la corbeille. L’idée est sympathique mais entachée par l’impossibilité de sélectionner plusieurs éléments à la fois.

Du côté du dock, la section permet de modifier son contenu en rassemblant toutes les applications sur une même page, avec une représentation du dock sur laquelle on peut réaliser des glisser déposer, soit pour ajouter une application, soit pour en retirer une du dock. Là encore, on ne peut pas en sélectionner plus d’une à la fois, ce qui rend la fonctionnalité un peu inutile : on peut faire exactement la même chose depuis le Launchpad.

Enfin, le module Dossiers intelligents permet d’ajouter des dossiers intelligents (surprenant n'est-ce pas ?) à la barre latérale du Finder : tous les documents, tous les PDF, toutes les vidéos etc.

Notre avis

Mac Washing Machine part d’une bonne idée : proposer un logiciel de nettoyage extrêmement simple d’utilisation que n’importe qui peut utiliser sans difficulté. Et l’interface à base de cycles de lavage et d’interrupteurs est ludique, claire et fonctionne relativement bien.

Le problème, c’est qu’à force de vouloir faire trop simple, le logiciel laisse à désirer. Avec un ou deux modules supplémentaires, pour faire le ménage dans ses applications ou rechercher des fichiers volumineux, par exemple, on aurait le compte. Là, les possibilités présentes sont correctement implémentées, mais trop peu nombreuses pour justifier le prix du logiciel, à part bien sûr au sein de la suite de sécurité Intego Mac Premium Security X9 où il fait alors partie d'une offre plus globale. On recommandera plutôt CleanMyMac X si vous cherchez un logiciel de nettoyage simple et visuel, tout en étant assez complet.

Intego Mac Washing Machine X9

7

Washing Machine X9 est un logiciel de nettoyage qui a la bonne idée de miser sur la simplicité d'utilisation comme aucun autre avec une interface on ne peut plus simple et visuelle. Sur la partie nettoyage et suppression des doublons, il est assez efficace sans qu'un utilisateur néophyte risque d'effacer des fichiers importants. Il reste toutefois un peu léger en fonctionnalités et gagnerait au moins à intégrer un module de désinstallation d'applications. Un bon outil au sein de la suite de sécurité d'Intego, mais sans doute trop cher pour ce qu'il offre en tant que tel.

Les plus

  • Interface ultra simple et ludique
  • Bon module de suppression des doublons

Les moins

  • Des bugs d'affichage
  • Finalement peu de fonctionnalités

Ergonomie 8

Fonctionnalités 5

Efficacité 7

Performances 7

Modifié le 13/10/2020 à 12h08
0
0
Partager l'article :
scroll top