macOS Ventura : que vaut le dernier système d'exploitation d'Apple ?

29 octobre 2022 à 14h00
19
macOS Ventura © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

macOS Ventura est disponible depuis quelques jours en version finale. Cette sortie est l'occasion pour nous de revenir en détail sur les principales nouveautés apportées par le dernier système d'exploitation conçu par Apple.

macOS 13 est enfin disponible. Après Big Sur et Monterey, Apple a une nouvelle fois nommé son dernier OS du nom d'un lieu emblématique de la Californie, ici une ville côtière prisée des surfeurs. Ventura n'est pas la mise à jour la plus spectaculaire proposée par le constructeur sur ses MacBook et autres iMac, et le seul changement visible au premier lancement sera le fond d'écran par défaut. Pourtant, Apple a intégré de nombreuses nouveautés à travers le système et ses applications principales. Faisons le point sur les principaux ajouts.

Stage Manager

On connaissait les bureaux virtuels, ou encore Mission Control : voici désormais Stage Manager, un multitâche pour les gouverner tous. Ce dernier se propose de réorganiser vos applications en espaces de travail complets, avec deux, trois ou quatre fenêtres à l'écran, pour simplifier le passage de l'un à l'autre.

Stage Manager n'est pas activé par défaut. Il faudra vous rendre dans le Centre de contrôle, puis cliquer sur l'icône correspondante afin de lancer la fonctionnalité.

macOS Ventura Stage Manager © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Une fois l'option activée, vous retrouverez sur la gauche de l'écran les applications ouvertes et pourrez passer de l'une à l'autre en un seul clic. Stage Manager fonctionne également avec les écrans externes, dans le but d'éliminer le chaos provoqué par de multiples fenêtres ouvertes sur deux écrans. Le Bureau fait aussi place nette, et il faudra ouvrir une fenêtre du Finder pour retrouver tous vos fichiers éparpillés.

macOS Ventura Stage Manager © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Stage Manager part d'une bonne idée, mais semble malgré tout encore très rigide, du moins tout autant que sur iPad, comme nous l'avions vu lors de notre prise en main l'été dernier. Par exemple, il est impossible de glisser-déposer une application vers l'un des espaces. Idem depuis le dock, où le glisser-déposer fait disparaître l'icône de ce dernier.

Nous avons aussi pu expérimenter quelques bugs d'affichage et même un plantage sérieux durant l'écriture de cette prise en main, où l'ajout d'une application a tout simplement fait crasher notre MacBook Pro. Apple a donc du pain sur la planche pour écouter les doléances de ses premiers utilisateurs et proposer des solutions.

Spotlight : plus complet (et plus futé)

Spotlight n'avait pas reçu d'attention particulière depuis quelque temps, et Apple a souhaité y remédier avec macOS Ventura. Cette année, trois nouveautés majeures sont à signaler. La première est une nouvelle présentation des informations venant du Web. Lorsque vous tapez le nom d'une personnalité, d'un monument ou d'un pays, Spotlight vous propose un bref résumé des informations trouvées sur Wikipédia, sans avoir à passer par une redirection vers le navigateur.

macOS Ventura Spotlight © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Deuxième ajout : Spotlight peut désormais vous proposer des photos en lien avec votre recherche. Tapez le mot « chien » dans la barre de recherche, Spotlight vous affichera à la fois des photos provenant du Web, mais aussi les plus beaux clichés de votre ami à quatre pattes depuis l'application Photos.

macOS Ventura Spotlight © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic
macOS Ventura Spotlight © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Troisième et dernier ajout : Spotlight peut lancer des raccourcis et des commandes rapides, comme l'ajout d'un minuteur.

macOS Ventura Spotlight © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Votre iPhone est votre nouvelle webcam

La brique logicielle qui permet aux iPhone, iPad et Mac de travailler ensemble, afin de passer d'un appareil à l'autre de manière transparente, est toujours présente. Cette année, Apple donne la possibilité à ses utilisateurs de macOS Ventura d'utiliser la caméra principale de leur iPhone à la place de leur webcam. Le constructeur Belkin propose déjà son support adapté, et d'autres devraient suivre rapidement.

macOS Ventura FaceTime © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Selon Apple, la détection de la caméra est automatique. Comme nous n'avions pas de support en notre possession pour poser le téléphone sur notre MacBook, nous avons dû activer l'option manuellement dans FaceTime, en cliquant sur l'onglet « Video », puis en sélectionnant l'iPhone. La bascule entre les deux caméras prend une à deux secondes, pour une qualité bien supérieure d'image. Simple et efficace.

macOS Ventura FaceTime © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Cette nouvelle fonctionnalité permet également d'utiliser le mode « Desk View ». Celui-ci utilise, en plus de l'objectif principal, la caméra ultra grand-angle pour afficher une vue de votre bureau et montrer un document ou un projet à vos collaborateurs.

macOS Ventura vous permet aussi de transférer un appel pris avec votre iPhone sur votre Mac, et inversement, et ce, d'un clic ou d'un tap. C'est on ne peut plus pratique, et l'on se demande pourquoi Apple n'y avait pas pensé avant.

macOS Ventura FaceTime © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Mail et Messages s'enrichissent de petites options très attendues

Comme sur iOS 16, Mail propose désormais l'envoi de courriers programmés, à l'heure et au jour de votre choix. Le logiciel d'Apple rattrape ainsi son grand retard sur la concurrence comme Gmail, qui propose cette option depuis belle lurette.

macOS Ventura Mail © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Pour ce faire, il suffit, dans la fenêtre de rédaction de votre e-mail, de cliquer sur la petite flèche à gauche du bouton d'envoi et de sélectionner l'une des options proposées automatiquement, ou de programmer précisément votre date d'envoi. Il est toutefois dommage qu'Apple n'ait pas mis cette option en valeur avec un bouton de couleur ou plus explicite dans son client mail. Bon nombre d'utilisateurs ne devraient même pas la remarquer lors de leur utilisation.

Il est également possible de recevoir un rappel pour un e-mail tombé dans l'oubli au fin fond de votre boîte de réception. Mail vous rappellera à l'heure dite ce courrier en le replaçant en haut de votre liste. Pour cela, il suffit de faire un slide vers la droite sur l'e-mail visé ou de faire un clic droit si vous utilisez une souris.

macOS Ventura Mail © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

De son côté, et à l'instar d'iOS 16, l'application Messages s'enrichit de deux nouvelles options qui permettent de modifier et d'annuler un message quelques minutes après son envoi. Pour accéder à ces options, il suffit de faire un clic droit sur le message parti un peu trop vite, puis de cliquer sur l'une des deux options. Il faut néanmoins que votre correspondant soit également sous macOS Ventura ou iOS 16 pour pouvoir voir les modifications, sinon, un autre message modifié lui sera envoyé. Même chose pour l'annulation d'un envoi, qui ne fonctionnera pas sur un système antérieur.

macOS Ventura Messages © Mathieu Grumiaux pour Clubic
macOS Ventura Messages © Mathieu Grumiaux pour Clubic
macOS Ventura Messages © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'application Photos s'enrichit également d'une nouvelle option pour créer une photothèque partagée avec les membres de votre famille ou vos amis. Les photos que vous prenez y seront directement ajoutées, ou vous pouvez aussi sélectionner les clichés a posteriori pour compléter la collection et éviter ainsi de harceler vos proches pour qu'ils vous envoient leurs photos d'une soirée commune ou d'un anniversaire.

macOS Ventura Photos © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

macOS Ventura encourage au travail en collaboration

Avec macOS Ventura, Apple propose, comme sur ses plateformes mobiles, des options pour travailler plus facilement avec ses collègues en télétravail.

Pour démarrer un travail en collaboration, il suffit de partager un document par Messages, dans l'application ou via le bouton de partage situé dans l'une des applications bureautiques d'Apple.

macOS Ventura Collaboration © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Vous aurez ainsi un nouveau volet « Activité » pour voir les changements effectués, mais aussi la possibilité d'initier un appel en FaceTime directement depuis Notes, Pages, Numbers ou Keynote. Apple propose également aux développeurs des API pour intégrer ces fonctionnalités à leurs propres logiciels.

Safari permet de son côté de partager un groupe d'onglets avec ses collègues de bureau pour travailler plus efficacement sur un projet. Le navigateur montrera sur quel onglet se trouve chaque membre de l'équipe afin de faciliter la navigation.

macOS Ventura Safari © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Les Réglages Système font peau neuve en s'inspirant d'iOS

C'est une petite révolution pour les utilisateurs historiques de feu macOS X. Les Réglages Système n'avaient jamais été réellement bousculés à travers les années, mis à part quelques changements de logo et réorganisations d'options presque imperceptibles.

macOS Ventura Réglages système © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

macOS Ventura fait table rase du passé et propose une toute nouvelle interface, clairement inspirée d'iOS. Si cette réorganisation a le mérite d'homogénéiser les différentes plateformes d'Apple, mobiles ou de bureau, elle risque de faire grincer des dents les vieux briscards du monde Mac qui perdront leurs habitudes et se perdront dans d'interminables listes d'options.

La séparation des réglages réseau de ceux du Wi-Fi a, par exemple, fait souffler d'exaspération l'auteur de ses lignes, tout comme l'accumulation de listes qui cachent des options précédemment mises en avant, comme les mises à jour logicielles ou le navigateur par défaut (qui passe de la rubrique « Général » à « Bureau et Dock », allez savoir pourquoi…).

macOS Ventura Réglages système © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Est-ce une simple question d'habitude ? Probablement, oui, mais l'interface d'un système mobile n'est pas celle d'un ordinateur, et à vouloir faire rentrer un carré dans un rond, Apple se prend les pieds dans le tapis.

macOS Ventura : un bon cru pour l'OS de bureau d'Apple ?

Une évolution en douceur. Voilà comment nous pourrions résumer notre première impression après quelques jours passés avec macOS Ventura. Apple n'a pas souhaité bouleverser ses fondamentaux et propose quelques ajouts et améliorations incrémentaux à ses applications phares, sans créer d'effet waouh avec une application ou une fonctionnalité sortie de son chapeau. On peut quand même citer la possibilité d'utiliser son iPhone comme webcam, qui n'est pas en soi une nouveauté ébouriffante, mais qui fonctionne parfaitement bien, avec une maîtrise de l'expérience utilisateur propre à la marque.

La seule vraie nouveauté, Stage Manager, reste une déception. Si, dans les faits, le concept d'Apple est prometteur, il semble encore incomplet, et la peinture est encore trop fraîche pour l'utiliser à plein temps.

Devez-vous mettre à jour votre Mac vers macOS Ventura ? À notre avis, vous pouvez y aller les yeux fermés, tant les différences avec macOS Monterey restent mineures. Et Stage Manager mis à part, le système est parfaitement stable aujourd'hui dans sa première version définitive.

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
12
Gwynplaine
J’adore les tests où on zappe Metal3, qui est un gros taff de fond. Ventura n’est pas que cosmétique comme MAJ. Il serait sympathique de creuser un peu parfois.
Francis7
Bel article.<br /> Dans cette version, ils se sont surtout concentrés sur les interactions avec iOS.<br /> Visuellement, il n’y avait pas grand chose à faire de plus.
Zosobk
Concernant Stage Manager, sur un grand écran c’est bien mais sur un macbook air ou pro 13" ça utilise encore de la place que l’on a pas, à moins d’aimer les petites fenêtres…
Sodium
Le stage manager est un incroyable gâchis d’espace et cristallise très bien l’inefficacité de MacOS lorsqu’il est question de gestion des fenêtres.
08_epaulet
Stage manager peut être masqué si on n’active pas l’option applications récentes.<br /> Il suffit de rejoindre le bord écran gauche pour le faire apparaitre.<br /> Aucune consommation d’espace bureau ainsi.
Sodium
Je sais, ça reste malgré tout une façon extrêmement inélégante de faire ce genre de chose.
gf4
La gestion du multi-écrans est cauchemardesque sur Mac OS.
Sodium
MacOS est cauchemardesque à partir du moment où tu travailles sur plus d’une fenêtre à la fois. C’est ok pour lancer un traitement de texte ou aller sur le web, pas plus. Les devs sur Mac à mon boulot, je les vois en permanence utiliser le raccourci équivalent de Windows+Tab pour exposer toutes leurs fenêtres afin de retrouver celle qu’ils veulent utiliser, quelle perte de temps, quel cauchemar.
Pierro787
@Gwynplaine<br /> « J’adore les tests où on zappe Metal3, qui est un gros taff de fond. Ventura n’est pas que cosmétique comme MAJ. Il serait sympathique de creuser un peu parfois.«<br /> Disons que la cadence de mise a jour de MacOS annuelle ne peut pas apporter des nouveautés significatives à chaque fois. Metal3, la plupart des gens ne s’occupent pas de cela sauf les développeurs.<br /> Les gamers sont tous sur PC, reste les infographistes dont bcp sont sur Mac et pour qui cela aura peut être un changement visible. Pour les autres, aucune différence à part le cosmétique et donc inutile.
ScarredCoyote
« La gestion du multi-écrans est cauchemardesque sur Mac OS. »<br /> Si je mets une fenêtre en plein écran, les autres écrans deviennent noirs. Chez Apple, ils pensent à notre place qu’on n’a pas besoin de plusieurs écrans.<br /> Si je coche l’option « spaces distincts », alors apparaissent une floppée de bugs. Par exemple, j’appelle TimeMachine et j’obtiens un écran noir !!!<br /> Apple a développé Mission Control à minima laissant tous les bugs en place depuis des années Et je crains qu’il en sera de même avec Stage Manager. Il sera développé pendant 6 mois puis il sera laissé en l’état.<br /> J’aimerai qu’un société tierce prennent le problème du multi-écran à bras le corps et propose une solution efficace et pérenne, ce dont Apple semble incapable.<br /> Même le Cmd+Tab est minimaliste et propose ce que faisait Windows 3 au début des années 90.
Gwynplaine
J’ai plusieurs écrans, et même un iPad Pro en plus, et j’ai aucun souci.
ScarredCoyote
Tant mieux pour toi si la gestion du multi-écran te convient. Pour moi, c’est un cauchemar, qu’elle soit définie en bureau étendu ou en spaces distincts. J’ai répondu à Revan en l’argumentant car je suis 100% d’accord avec son avis.
eykxas
Et que ferais-tu toi ?<br /> Qu’est-ce qu’il faudrait faire pour améliorer le multitâche ?
Sodium
Je copierais entièrement la gestion des fenêtres et la barre des tâches de Windows, tout simplement. Je dégagerais également le concept de barre de menu d’application unique qui est complètement stupide. Bref, si MacOS ressemblait beaucoup plus à Windows, ça pourrait faire un début d’OS correct.
gf4
Histoire de mettre un peu de contexte, j’ai un MBA M1.<br /> Quand je branche un écran secondaire dessus, si je mets une fenêtre en plein écran sur cet écran, je ne peux plus « y accéder ». Mac OS considère qu’une fenêtre en plein écran utilise tout l’espace et donc tout le « bureau » derrière. Et en plus, si on utilise une souris classique, impossible d’utiliser un geste pour changer de bureau.<br /> Je trouve que l’OS est vraiment plutôt pensé pour un seul écran et dans ce cas, fonctionne très bien.
eykxas
Donc tu remplaces un multitâche merdique par un multitâche encore plus merdique… (qui en plus passe son temps à recopier Mac… lol)<br /> Moralité, ne jamais écouter les haters.
Sodium
Non non, Windows fonctionne extrêmement bien en terme d’UX, les pommés sont simplement convaincus du contraire parce qu’ils ne connaissent pas le système et lui reprochent toujours de ne pas faire certains trucs qu’il fait depuis dix ans.<br /> Moi en revanche, je connais bien MacOS, j’ai pu analyser en détail ces forces et ses faiblesses et… je dois bien avouer que je n’ai pas vu beaucoup de forces.
pascalreedsmith
Désolé, mais pour etre un utilisateur quotidien des deux OS (en perso et pro sur les deux) , la gestion des fenetres est bien plus mauvaise chez MacOS que chez Windows.<br /> MacOS pour surfer sur internet c’est genial, mais dès qu’il s’agit de switcher entre différentes fenetres ou bureaux, Windows est plus effcace et mieux rangé.<br /> Et que dire du Finder, cette horrible bouse mal adaptée à la gestion des fichiers ?
Laurent_Marandet
J’ai eu de plus en plus de mal à installer des clients OpenVPN au fur à mesure des nouvelles versions de MacOS. C’est vérouillé à tort et à travers et cela cherche même des noises aux certificats: c’est clairement pas adapté aux professionnels.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers avis

Avis Planethoster (Test 2023) : parfait pour débuter gratuitement
Avis Gandi (Test 2023) : que valent les hébergements web du champion français des noms de domaine ?
Avis SiteGround (Test 2023) : que vaut l’hébergement web créé par des universitaires ?
Avis Icedrive (Test 2023) : un service de stockage cloud de nouvelle génération prometteur
Avis Internxt (Test 2023) : un service cloud décentralisé et axé sur la vie privée
Avis pCloud (Test 2023) : notre test complet du stockage en ligne suisse sécurisé
Avis Kaspersky Premium (Test 2023) : une refonte bienvenue d'une suite toujours efficace
Avis Kaspersky Total Security (Test 2023) : toujours le meilleur antivirus familial ?
Avis Microsoft Defender (Test 2023) : Que vaut l'antivirus natif de Microsoft ?
Avis G DATA Total Security (Test 2023) : la protection Antivirus optimisée pour les experts ?
Haut de page