New York veut une "police des algorithmes"

22 décembre 2017 à 16h30
0
Les algorithmes font depuis quelques années partie intégrante de notre quotidien. Parfois ils viennent de Google, parfois de Facebook, parfois ils sont utilisés par des institutions publiques comme le gouvernement et les mairies. Mais comment garantir que ces algorithmes prennent des décisions totalement impartiales alors qu'on sait, par exemple, qu'une IA peut devenir raciste en quelques heures lorsqu'elle est lâchée dans la nature ?

La ville de New York semble se poser la question, car elle a un corollaire : si quelqu'un réussit à démontrer que la décision prise par l'algorithme n'est pas impartiale, des plaintes peuvent s'ensuivre...

Les algorithmes utilisés par la ville de New York seront surveillés



En France, le problème est peut-être moins immédiat pour une municipalité qui mettrait en place un système de décisions basé sur un algorithme : porter plainte et obtenir réparation risque de se transformer en un calvaire judiciaire. Mais au Etats-Unis, il suffirait d'une simple class-action pour qu'une décision d'un algorithme se transforme en une affaire qui pourrait coûter à la municipalité des millions de dollars.

New York veut évidemment éviter ça, tout en garantissant que les décisions de ses algorithmes ne finissent pas par avantager un groupe de personnes plutôt qu'un autre. Outre être une très mauvaise publicité pour la mairie, ce serait un réel problème pour les autres groupes de personnes en question, qu'ils soient avantagés par leurs origines, leur âge ou leurs revenus.

01F4000008397136-photo-newyork.jpg


Une police des algorithmes mise en place par la municipalité ?



Le seul problème avec les algorithmes est que, pour les comprendre, il faut des connaissances poussées : un groupe de personnes pourrait se sentir floué par les décisions, sans jamais pouvoir réussir à comprendre où est survenue l'erreur, voire ne jamais avoir accès au code de l'algorithme. C'est pour répondre à cette problématique qu'une proposition de loi a été adoptée fin août 2017 par la ville de New York.

Une équipe de spécialistes sera créée pour surveiller et corriger les algorithmes : des spécialistes des systèmes informatiques et des algorithmes, bien évidemment, mais également des travailleurs sociaux formés expressément pour cette tâche, ainsi que des avocats.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Les trottinettes électriques, plus polluantes que les transports en commun
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top