XiRang : le metaverse selon le Chinois Baidu se montre... et c'est pas joli, pour l'instant

28 décembre 2021 à 11h00
11
XiRang © Baidu
XiRang © Baidu

Le géant Baidu, principal moteur de recherche chinois, part à son tour à la conquête du metaverse avec XiRang, son propre univers virtuel autodéveloppé.

La folie du metaverse , cet univers virtuel parallèle, ne fait pas encore tourner toutes les têtes, mais pousse certains géants du numérique à saisir l'opportunité. Certains n'hésitent pas à changer de nom pour peser dans l'imaginaire collectif, comme a pu le faire le groupe Facebook, en devant Meta . Voilà désormais que Baidu, le Google chinois, se lance à son tour dans le metaverse et propose son application, qui n'en est qu'à ses balbutiements. Ce qui se ressent visuellement.

Un metaverse pouvant accueillir jusqu'à 100 000 utilisateurs à la fois

Ça y est, Baidu a plongé dans le metaverse. La firme au moteur de recherche a officiellement ouvert à une partie du public local son application, lundi 27 décembre. Elle invite les utilisateurs à plonger dans cette sorte de doublure numérique de notre monde physique.

Baptisé XiRang, pour « Terre d'espoir », le metaverse chinois a donc ouvert ses portes et permet aux utilisateurs de visiter des lieux virtuels en 3D, tout en interagissant avec d'autres, via un avatar cette fois intégral (alors que du côté d'Horizon Worlds, le metaverse de Facebook , on se concentre sur le haut du corps).

Pour accéder au metaverse XiRang, il suffit de télécharger une application et de créer un compte Baidu (ou de s'authentifier). Le metaverse est accessible soit à l'aide d'un casque de réalité virtuelle Pico, soit par ordinateur, ou alors à l'aide de son smartphone , ce qui va clairement aider le metaverse à toucher un grand nombre de Chinois. Les utilisateurs ont ensuite accès à une vaste cité capable, à ce stade, de prendre en charge jusqu'à 100 000 avatars simultanément.

Les géants du numérique chinois ne veulent pas rater le train du metaverse

Au sein de XiRang, les individus auront accès à divers lieux emblématiques de la plateforme, le tout en se déplaçant à l'aide d'un contrôleur situé en bas à gauche de l'écran. La « Cité des créateurs » par exemple se destine à accueillir des réunions et événements. Les utilisateurs pourront aussi plonger dans une piscine numérique et visiter une reproduction du célèbre temple bouddhiste Shaolin.

XiRang temple © Baidu
XiRang © Baidu

Baidu, qui a reconnu travailler sur son projet de metaverse depuis plusieurs mois, ne veut pas rater le train en marche. Si, pour le moment, l'aspect n'est visuellement pas exceptionnel, la promesse de départ est loin d'être catastrophique, pour peu que l'on soit évidemment sensible à l'idée de vivre au sein d'un univers virtuel parallèle.

Pour le moment, Baidu n'a pas précisé quel serait le modèle économique de son metaverse, mais d'autres grands noms du numérique chinois se penchent déjà sur le sujet. C'est le cas de ByteDance, la maison mère de TikTok , de Tencent et d'Alibaba, qui réfléchissent chacun à leur manière à l'opportunité.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
11
dredd
Les metavers auront-ils droit à une seconde vie ? Seul une émission de canal+ avec Cléo pourra nous le dire.
nicgrover
C’est vrai que c’est moche… Quelle différence avec l’environnement réel ? J’ai trouvé, il n’y a aucun militaire (pour le moment…).
SlashDot2k19
Est-ce qu’il y aura la place Tian’anmen dans ce meta verse ?
benben99
Pourquoi pas? C’est un lieu très connu et visité chaque année par des millions de Chinois.
benben99
On peut toujours rigoler, mais aucune boîte française n’a fait d’application pour le metavers ou bien meme atteint la taille de Baidu.<br /> On devrait au contraire s’inspirer de eux et developper nos propres geants de l’informatique plutôt que de dependre des ricains.
kroman
Aussi moche que Minecraft ou Secondlife, mais c’est sûrement ce qu’il faut pour que les utilisateurs créent du contenu.<br /> S’il faut des compétences d’artiste 3d ou passer des heures pour faire le moindre objet, les gens n’accrocheront pas.
JeanFIZ
Urleur
chinois, donc contrôle absolu et qui dit cette nouvelle mode, dit carte bleu. bref tout comme face$ à fuir.
vbond007
Désolé Benben99, rien contre toi, mais ton commentaire me fait penser au fait qu’il semble primordial que des boites créent des metaverses.<br /> Mais j’aurais plutot tendance à dire qu’au contraire c’est à fuir.<br /> Je ne me vois pas dire à mes enfants : eh les petits, on va se balader dans le metaverse aujourd’hui? il fait beau !<br /> Car il est évident que si on se crée une vie dans ces systèmes on ne voudra rien louper, donc on va devenir adict. Tout est fait pour.<br /> Quand on voit déjà le nombre d’heures que nous (petits et grands) passons sur Facebook, tik tok, insta, twitter et autres de peur de louper un truc, pour montrer comme notre vie est belle, je me dis que ce sera pire dans les metaverses.<br /> C’est étonnant comme des oeuvres littéraires, cinématographiques créées il y a plusieurs années nous montraient un futur possible juste affreux (ne serait-ce que dans wall-e, qui n’est pas l’oeuvre la plus fondamentale ) ou les communications humaines ne se font plus que de manière virtuelle en ignorant les choses fondamentales, primordiales de notre monde, ces oeuvres qui nous faisaient réagir en se disant «&nbsp;ah mais non, c’est exagéré, jamais on ne sera comme ça&nbsp;». Et bien finalement on y est !<br /> Pendant qu’on crée un monde virtuel et qu’on y passe notre vie, on loupe tout le reste, on détruit tout le reste…<br /> Alors que des boites françaises doivent absolument s’y mettre, je ne sais pas…<br /> Hélas, si elles ne le font pas, d’autres le feront de toute façon.
adippe
Même si je suis plutôt d’accord avec toi quand tu fais un parallèle avec les FB, Tiktok, ect et le risque que beaucoup «&nbsp;se perdent&nbsp;» dans cet univers qui sera assurément bien plus addictif et intéressant que leur propre vie, il ne faut - à mon sens - pas pour autant rejeter l’idée complètement. Cet un outil qui peut être complémentaire à nos vies IRL et qui peut permettre d’accèder simplement et de façon ludique à du contenu auquel tu ne pourrais pas forcément accéder normalement … visite de tel ou tel musée/lieu interessant, assister à telle ou telle conférence donnée à l’autre bout du monde … les possibilités sont énormes … Malheureusement, il y à fort à parier que - la nature humaine étant ce qu’elle est - ont se retrouve surtout avec des chats virtuels qui se cassent la figurent ou des avatars de pucelles en manque de reconnaissance qui donnent à voir plus que la bienséance devrait le permettre
Blackalf
Et on va se calmer…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Jetson ONE : la
Les interventions chirurgicales par des robots et sans humains sont désormais une réalité
Elon Musk tente de faire supprimer un compte qui suit ses déplacements
L'avion-voiture Aircar obtient le droit de circuler, avec une licence de vol slovaque
Meta a construit un supercalculateur destiné à l'IA : il sera le plus rapide au monde
Link, l'implant de Neuralink d'Elon Musk, bientôt en test sur des cerveaux humains ?
Google aussi veut un casque de réalité augmentée, mais ce ne sera pas prêt tout de suite
Les premiers taxis volants 4 places arriveront en Europe avant 2025 (si tout va bien)
TV : le Filmmaker mode va être mis à jour pour utiliser les capteurs de luminosité ambiante
CES 2022 : Lenovo présente ses nouveaux PC portables Yoga et Legion
Haut de page