Chuwi Hi10 Air : notre test sur cette tablette Windows 10 à moins de 160€

05 janvier 2019 à 10h39
0
La note de la rédac

Après la Hi9 Plus sous Android, nous passons du côté de Windows 10 avec la toute dernière production de Chuwi, la Hi10 Air. Commercialisée à moins de 160€, cette tablette d'entrée de gamme vaut-elle le coup ? Ou faut-il fuir ce produit d'import low-cost ? Réponse dans ce test.

Prix et spécifications


Nous continuons notre découverte des ardoises exotiques proposées par le constructeur chinois Chuwi. La Hi9 Plus nous avait bien plu, malgré quelques défauts lui ayant empêché de décrocher une note élevée. Nous avions toutefois relevé de réels progrès dans la conception par rapport aux anciennes tablettes de la marque, augurant du meilleur pour l'avenir.

C'est fort de ce constat que nous passons aujourd'hui au test de la Chuwi Hi10 Air. Tout comme sa consœur, cette ardoise exotique s'oriente vers l'entrée de gamme. La fiche technique est donc en conséquence :
  • Ecran 10.1" IPS 1920x1200 px
  • Processeur Intel Atom X5-Z8350
  • 4 Go RAM
  • 64 Go de stockage interne
  • USB-C, micro-USB, micro-SD, micro-HDMI, Jack 3.5 mm
  • WiFi 802.11 b/g/n, Bluetooth
  • Batterie 6500 mAh
  • Windows 10 Home
Au final, on se retrouve avec une ardoise relativement classique comme il en existe tant à moins de 200€. On appréciera toutefois la connectique plutôt bien fournie et la présence d'un Windows 10 OEM en français. Pas besoin de bidouiller comme sur le Xiaomi Mi Gaming Laptop !

La Chuwi Hi10 Air est aussi dotée d'un emplacement pour brancher un clavier, transformant ainsi l'ardoise en petit hybride facilement transportable. Comme nous le verrons plus loin, c'est un bel atout qui joue en sa faveur.

Et les prix dans tout ça ? Plusieurs solutions s'offrent à vous : l'import via Gearbest et AliExpress ou le passage par Amazon. En import direct depuis la Chine, la Hi10 Air tourne aux alentours de 150€ seule ou 200€ avec le clavier. En commandant sur Amazon, les sommes demandées montent de 50€ à 60€ environ.





Design : une tablette unibody imposante


Il est bien évident que pour 150€ à peine, on ne va pas s'attendre à une machine aussi fine que l'Acer Swift 7. Mais il faut bien avouer que lors des premières secondes la Hi10 Air est loin d'être attirante.

Chuwi Hi10 Air - Finesse


Avec une épaisseur de 8.5 mm et un poids de 586 grammes, l'ardoise chinoise est plus imposante que la Hi9 Plus, pourtant plus grande de 0.7". D'ailleurs, le design global de la machine Windows 10 nous a déçu, en particulier à cause des monstrueuses bordures d'écran qui donnent l'impression de faire un bond en arrière de cinq ans... Dur à avaler dans un monde dominé par le borderless, mais vu le prix, il faut bien faire des concessions.

Au final, seule la coque en aluminium d'un seul bloc tire l'ensemble vers le haut. La Chuwi Hi10 Air semble ainsi particulièrement solide et bien assemblée. Une fois encore, le constructeur chinois fait des efforts pour nous offrir une meilleure qualité de conception qu'il y a deux ou trois ans.

Chuwi Hi10 Air - Connectique


Pour ce qui est de la connectique, tout est placé sur le même côté. Comme nous l'avons vu précédemment, la Hi10 Air n'est pas radine. Et si en plus vous utilisez le clavier adapté, vous bénéficierez de deux ports USB-A 2.0 en supplément. C'est bien mieux que sur les machines haut de gamme qui ne proposent maintenant qu'un ou deux ports USB-C !

Un écran correct et très lumineux


La Chuwi Hi10 Air est dotée d'une dalle IPS de 10.1" avec une définition de 1920 x 1200 px. Elle profite ainsi de couleurs relativement vives et de larges angles de vision. L'ensemble manque toutefois de contraste, mais une fois encore on reste sur une qualité correcte compte tenu du prix plancher de la machine.

Chuwi Hi10 Air - Ecran


C'est plutôt au niveau de la luminosité que la tablette exotique nous a surpris. La dalle est très puissante, rendant la lecture possible même en extérieur. C'est bien joué de la part du constructeur, puisque la Hi10 Air est particulièrement adaptée à un usage mobile qui requiert un écran lisible en toutes circonstances.

Vous n'aurez donc pas un écran à la colorimétrie parfaite, mais en contrepartie il sera visible à peu près n'importe où. Ça tombe bien, on n'en demande pas plus à ce prix-là !

Chuwi Hi10 Air - Couleurs écran


Windows 10 Home en français


C'est plus ou moins la grande inconnue quand on s'essaie à des marques chinoises : va-t-on avoir un logiciel en français, utilisable dès la sortie de boite ? Ou faudra-t-il passer pas d'obscures manipulations vaudou pour profiter de notre machine toute neuve dans notre langue natale ?

Fort heureusement, Chuwi fait le choix de l'ouverture et fourni une version OEM internationale de Windows 10 Home. On peut ainsi profiter d'un logiciel 100% traduit, sans bloatware et avec toutes les fonctionnalités Microsoft. Le constructeur asiatique n'hésite d'ailleurs pas à mettre en avant ce fait dans sa communication, taclant au passage Xiaomi.

Qualité photo : on oublie


Soyons honnêtes : même les hybrides à plus de 1000€ sont mauvais en photo. Nous n'attendions donc aucun miracle de ce côté. On pourrait presque croire que les deux caméras de 2 MP à l'avant et l'arrière de la Hi10 Air ne sont là que pour la décoration.

A l'usage, la qualité photo et vidéo est atroce. C'est flou, bruité... Même pour de la visioconférence avec la famille on essaiera de trouve une autre solution tant ça pique les yeux. Nous aurions presque préféré que le constructeur fasse l'impasse sur les modules photo pour améliorer d'autres points de sa machine.

Des performances d'entrée de gamme


Largement présent en entrée de gamme depuis un moment déjà, le processeur Intel Atom X5-Z8350 est loin d'être une bête de course. Épaulé ici par 4 Go de RAM, il montre immédiatement ses limites.

L'interface du gourmand Windows 10 manque de fluidité, les logiciels sont longs à lancer et on oubliera vite le multi-tâches... Malgré tout, peut-on vraiment proposer mieux à 150€ ?

Même si ce n'est pas aussi fluide que sur une machine plus onéreuse, la Chuwi Hi10 Air reste exploitable. Il suffit simplement de ne pas être gourmand. On utilise une seule application à la fois, on n'ouvre pas 15 onglets dans le navigateur, on ne tente même pas de lancer un jeu vidéo... En bref, on reste simple.

Dès lors, la tablette se révèle tout à fait exploitable pour le quotidien. Un peu de navigation par-ci, de la bureautique légère par-là, du streaming sur Netflix entre deux : la Hi10 Air s'en tire sans trop peiner. N'est-ce pas ce qu'on attend d'une machine à 150€ : qu'elle tourne sans planter toutes les 30 secondes ? Dans ce cas, mission accomplie pour Chuwi.

Un clavier de qualité, un stylet à oublier


Pour ce test, nous avons bénéficié du pack complet contenant la tablette Hi10 Air et son clavier propriétaire. Nous avons aussi mis la main sur le stylet tactile Hi Pen H2. Voici nos impressions sur ces accessoires.

Stylet HiPen H2


Notre avis sera malheureusement très négatif : tout comme sur la Hi9 Plus, évitez l'achat du stylet tactile de Chuwi. Ce dernier n'est tout simplement pas reconnu par la tablette. En dehors du toucher, vous n'aurez pas de détection des points de pression. On l'oubliera donc vite pour se tourner vers des solutions tierces plus efficaces...

Clavier Chuwi


Nous avons été bien plus séduits par le clavier dédié à la Hi10 Air. Ce dernier se fixe solidement grâce à une fixation magnétique de qualité. Si le dessous est en plastique, la partie haute avec les touches est en aluminium. On retrouve le même sentiment de solidité qu'avec le reste de la tablette.

Chuwi Hi10 Air - Clavier


Une fois connecté, il est immédiatement reconnu. Bien entendu, cet accessoire est avec une disposition QWERTY, mais l'achat de quelques autocollants de touches sur Internet résoudra vite ce petit inconvénient.

Dans son utilisation, le clavier Chuwi se révèle agréable. Les touches sont relativement dures, mais offrent une frappe précise. Dommage que l'ensemble ne soit pas rétro-éclairé. Etant donné son prix bas, ce petit clavier se révèle vite indispensable pour profiter pleinement de la Hi10 Air, protégeant l'écran une fois fermé.

De plus, ses deux ports USB-A se montrent très pratiques, étendant encore la connectique déjà large de la tablette. On approuve !

Chuwi Hi10 Air - Connectique clavier


Autonomie


Sur son site, Chuwi met en avant les capacités de recharge rapide de sa tablette, mais reste discret sur son autonomie. En fouillant un peu, on remarque vite qu'elle est annoncée à 4h environ en usage vidéo... Ouch !

Nous avons donc mis la Hi10 Air à l'épreuve durant deux heures en visionnant un film sur Netflix avec l'écran à 50% de luminosité. Résultat des courses : ce n'est pas fameux, mais on reste au-dessus des estimations données sur les sites e-commerce.

La batterie aura ainsi perdu pas moins 34% de capacité durant notre essai. On peut espérer une autonomie en vidéo de 6h environ, ce qui n'est pas si mal pour une machine à moins de 200€. En baissant l'éclairage et en coupant le WiFi, vous pourrez probablement tenir une petite journée en bureautique.

N'espérez cependant pas remplir complètement la batterie entre midi et deux. La charge est très longue, demandant plus de 3h. En laissant la tablette en veille, nous avons réussi à récupérer à peine 9% de capacité en 20 minutes. Afin de hâter les choses, l'idéal est d'éteindre totalement la Hi10 Air durant la charge. En tout cas, contrairement à ce qu'avance Chuwi, il n'y a rien de "rapide" dans la recharge de son ardoise...

Conclusion


Tout comme la Hi9 Plus, la Chuwi Hi10 Air ne casse pas des briques. Cette petite tablette d'entrée de gamme manque de puissance, n'est pas spécialement élégante et met un temps fou à charger...

Malgré tout, pour un prix inférieur à 200€ en import - clavier compris - cette ardoise sous Windows 10 se révèle finalement décente pour peu qu'on ne soit pas trop gourmand. Son petit format permet ainsi de l'utiliser facilement en mobilité.

La Hi10 Air semble d'ailleurs idéale pour cet usage, paraissant particulièrement solide grâce à sa coque en aluminium faite d'un seul bloc. L'écran très lumineux va aussi dans ce sens, tout comme le clavier très pratique et bien conçu. Nous avons aussi apprécié la présence d'un Windows 10 en version internationale, sans bloatware et opérationnel dès la sortie de boite.

Au final, si vous cherchez un appareil Windows 10 pas cher et relativement compact pour faire un peu de navigation ou de bureautique en mobilité, alors la Chuwi Hi10 Air est un bon choix en entrée de gamme.


Chuwi Hi10 Air

Les plus
+ Prix bas
+ Autonomie correcte
+ Robustesse
+ Clavier au top
+ Connectique
Les moins
- Design daté
- Recharge très longue
- Performances limitées
Design
Performances
Ecran
Prix
Autonomie
3
Modifié le 16/04/2019 à 16h52
7 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top