Test du Mi Gaming Laptop : premier essai réussi pour Xiaomi ?

Par ,
le 07 août 2018
 
Annoncé récemment, notre partenaire Gearbest nous a fait parvenir la première mouture de Xiaomi en matière d'ordinateur portable dédié au jeu. Nous vous présentons ici le Xiaomi Mi Gaming Laptop. Bonne affaire ou pas ? On vous dit tout dans ce test.

Comme d'habitude, commençons par l'aspect extérieur, mais aussi les principales caractéristiques de ce Mi Gaming Laptop. Il s'agit là d'un PC portable dédié au gaming, mais dont l'aspect est plus proche de celui d'un MacBook que d'un PC gaming classique.

img_0710.jpg


Le constructeur chinois propose quatre variantes de son modèle, allant d'un i5 accompagné d'une Nvidia 1050Ti à un Intel i7 7700HQ assisté par une Nvidia 1060 dans sa version 6Go (version que nous avons testée). Côté mémoire, 16Go en DDR4 apportent le confort nécessaire aux jeux modernes. Enfin, niveau stockage, le combo SSD (256Go) + Disque dur (1To) devrait suffire pour installer l'ensemble de vos applications et jeux préférés. De plus, le Mi Gaming Laptop propose une dalle IPS de 15.6, le tout dans un châssis en aluminium brossé de 36.40 x 26.52 x 2.09 cm. Sur la balance, l'ultrabook monte à 2.7kg : pas franchement léger pour un ultraportable. Ces dimensions permettent cependant de l'utiliser facilement comme machine nomade. Il pourra aussi être utilisé comme station de jeu.

img_0712.jpg


Les finitions de cet appareil sont plutôt bien réussies, le modèle gris très sobre n'arborant aucun logo sur la coque extérieure, ni même aucun signe distinctif à l'exception d'un petit Mi sous l'écran. À ce stade, il semble difficile de ne pas faire de lien avec le Razer Blade, dont Xiaomi semble s'être bien inspiré... Mais peut-on leur en vouloir ?

_7130001.jpg


Concernant l'écran, Xiaomi a choisi une dalle IPS de seulement 60Hz, ce qui au vu de la configuration est plutôt dommage. Cependant, cet écran couvre une surface très importante du PC avec des bordures d'à peine un centimètre et dispose de bons angles de vue. Il est maintenu au châssis à l'aide de deux charnières originales en forme d'arc de cercle de chaque côté de la machine. Une fois l'écran ouvert, il n'est relié au reste que par ces charnières et « lévite » au-dessus du système de refroidissement en l'isolant de la chaleur qui peut s'en dégager. Quant à la solidité de ces charnières, il faudra voir sur le temps : elles ont l'air de qualité, mais l'avis est partagé au sein de la rédaction.
_7130040.jpg


L'ultrabook est bien fourni en connectiques. Sur les côtés se trouvent 3 ports USB 3.0 ainsi que deux prises jack, micro et casque. A l'arrière se trouvent un autre port USB 3.0, un port USB type C ainsi qu'un HDMI, un ethernet et l'alimentation. L'ordinateur possède également une carte réseau sans fil supportant le Wifi 2.4Ghz et 5.0Ghz sur les normes a/b/g/n/ac ainsi que le Bluetooth 4.1.

_7130003.jpg


Moins cher que la concurrence... à cause de l'importation ?


Les choix du constructeur concernant les composants, un processeur de 7eme génération - alors que la 8eme était déjà sortie - ou la dalle de 60Hz, permettent de réduire la facture. Il faudra tout de même débourser 1300-1400€ pour notre version de test et en dessous de 1000€ pour la configuration la plus simple (selon Gearbest, au moment où nous écrivons ce test), bien loin du Razer Blade et de ses 1950€ pour la configuration équivalente. Cette gamme tarifaire le place donc en deçà de ce que propose la concurrence, une brève recherche (hors soldes évidemment) nous propose un modèle de la même gamme au minimum aux alentours de 1 500€ chez Acer.

Mais c'est justement là que le bât blesse : Xiaomi débute seulement sa conquête du monde occidental, avec par exemple l'ouverture d'une boutique à Paris. Impossible de trouver l'ordinateur directement en France, celui-ci n'étant pas (encore ?) vendu sur le site français de la marque chinoise. Il faut donc passer par des sites d'importation. Il est alors compliqué de parler du service après-vente, le support Xiaomi France nous ayant confirmé qu'il faudra forcément se tourner vers le support du site importateur. Nous pouvons tout de même espérer une commercialisation rapide en France, puisque qu'entre la rédaction de ce test et sa publication, nous avons appris que Xiaomi allait lancer en France sa gamme "Mi Air" et "Mi pro", des PC portables plutôt orientés grand public et pro, dans la veine des Macbook d'Apple.

_7130021.jpg


Le seul circuit d'achat étant l'importation, l'ordinateur est livré avec un Windows 10 préinstallé en chinois. Il faudra s'armer de tutoriels (qui se trouvent facilement sur Youtube) pour régler le système dans la langue qui vous convient le mieux, via une réinstallation complète sans grande complexité. Pour la même raison, le clavier "chiclet" est uniquement disponible en QWERTY. De ce côté-là, comptez sur un rétroéclairage RGB, 5 touches programmables ainsi qu'une touche de ventilation qui poussera le refroidissement au maximum de ses capacités. Notez d'ailleurs un petit bémol pour les touches programmables, qui sont placées suivant le même espacement que les autres touches : il nous est arrivé plus d'une fois de mal replacer nos doigts sur le clavier en jeu.... Un détrompeur aurait pu être une bonne chose pour éviter que cela arrive. Le clavier n'a sinon rien de spécial et ne s'avère pas plus confortable qu'un autre.

windows.jpg


Afin de programmer les touches latérales, une petite recherche s'impose sur le site du constructeur. Comme indiqué précédemment, l'ordinateur n'étant pas disponible sur le site français, il vous faudra vous tourner vers le site chinois de la marque, ce qui n'est pas une mince affaire lorsque l'on ne parle pas la langue du fabriquant. Le logiciel est lui aussi disponible uniquement en chinois et requiert d'avancer à tâtons pour pouvoir configurer une macro ou le rétro éclairage du clavier.

Pour terminer ce tour du Mi Gaming Laptop, l'ordinateur est équipé d'un pavé tactile multipoint ressemblant fort à ceux présents sur les MacBook. Le pavé réagit correctement aux doigts et possède les contrôles classiques pour défiler avec deux doigts, zoomer ou plus classiquement déplacer le curseur.

migaming2.png


De belles performances et un système de refroidissement efficace


Coté performance, notre Xiaomi remplit parfaitement son rôle sur l'ensemble des jeux que nous avons testés. Nous avons pu observer les résultats suivants :
  • Sur Destiny 2, configuré avec les paramètres au maximum, entre 50 et 90 FPS ;
  • Sur Forza 7, une fois le jeu réglé en dynamique, les parties se font à 60FPS ;
  • Sur Overwatch, notre ultrabook tient facilement les 110-120 FPS.


Nous avons aussi poussé la bête dans ses retranchements, en la connectant à un écran QHD. Le Xiaomi Mi Gaming Laptop s'en sort alors bien, avec 90 à 100FPS sur Overwatch.

Niveau refroidissement, on ne peut pas dire que le PC soit très discret dès que la carte graphique se met à tourner. C'est même une véritable soufflerie qui se met alors en route. Lors de nos tests, le bruit émis par l'ordinateur durant une session de jeu se rapproche aisément de celui d'un petit aspirateur et est encore plus bruyant lorsque l'on pousse la ventilation à l'extrême via le bouton prévu à cet effet.

_7130010.jpg


Si on oublie son côté bruyant, le système de refroidissement s'en sort à merveille en tenant la carte graphique lors des jeux à une température inférieure à 72 degrés. Bien que le système de refroidissement soit performant, cela n'empêche pas la coque arrière d'être relativement chaude lors de l'utilisation de la carte graphique, pas au point de se brûler - mais on n'y laisserait pas le doigt dessus. Cet émission de chaleur ne se limite cependant qu'à la coque arrière et laisse le clavier à température ambiante.

Qui dit ultrabook, dit nécessairement portabilité ! Nous avons donc effectué une session de jeu sur batterie pour comparer les performances ainsi que l'autonomie. On découvre alors une légère perte de FPS par rapport à une session sur secteur, de l'ordre de 10 à 15%. Niveau autonomie, nous avons pu jouer une petite heure avant que Windows ne nous demande de brancher l'ordinateur.

_7130030.jpg


Notre avis sur le Mi Gaming Laptop


Xiaomi nous propose avec ce Mi Gaming Laptop un ultrabook de qualité au design discret. D'une configuration pas forcement la plus récente (ni la plus folle), il est cependant d'un prix attractif. Même s'il est bon compagnon de jeu en fournissant des performances dignes d'un PC fixe, l'absence de disponibilité du produit hors importation pour le moment vient noircir le tableau.

Car c'est bien là que le Mi Gaming Laptop pose certains problèmes : l'importation est synonyme de clavier QWERTY et de version chinoise de Windows. Ajoutez à cela la complexité du support technique et la nécessité de vous retourner vers l'importateur pour tout service client, et vous comprendrez pourquoi il nous semble tout de même difficile de choisir cette machine, pour le moment bien destinée au marché chinois.

La note Clubic : 4/5


- Design & qualité de construction : 4/5

- Performances : 4,5/5

- Refroidissement : 4/5

- Ergonomie : 3/5


PC portable gamer Xiaomi Mi Gaming Laptop
Modifié le 08/08/2018 à 10h03
scroll top