Amazon App Store : un succès grandissant grâce au Kindle Fire

07 décembre 2012 à 13h34
0
Avare de chiffres précis mais rarement de pourcentages, Amazon a annoncé via un communiqué de presse que le nombre de téléchargements sur son AppStore avait augmenté de 500% en 2012. Une situation qui s'expliquerait principalement par l'augmentation des ventes de tablettes Kindle Fire.

00FA000005037160-photo-amazon-appstore-anniversaire.jpg
L'application permettant d'accéder à l'AppStore d'Amazon a beau être disponible pour Android, il semble bien que la firme de Jeff Bezos puisse dire merci à ses propres produits. C'est tout du moins l'analyse que l'on peut faire pour expliquer l'augmentation de popularité conséquente du marché d'applications.

« Les téléchargements d'applications depuis l'AppStore ont augmenté de 500% par rapport à l'année dernière » explique Amazon dans un communiqué, qui détail de nouvelles fonctionnalités à destination des développeurs, notamment une ouverture plus large de GameCircle, son service communautaire autour des applications de jeux, ou encore une nouvelle API Google Maps. Car l'objectif d'Amazon, en vantant les mérites de son AppStore, est bien d'attirer davantage de développeurs sur ce dernier.

Il est difficile d'associer la réussite du support à son usage sur les terminaux Android autres que ceux d'Amazon, en grande partie parce que l'application AppStore n'est pas disponible sur Google Play : il faut en effet passer par le site d'Amazon pour la télécharger, tout en activant au préalable la possibilité d'installer sur son terminal des apps qui ne proviennent pas de Google Play. Une démarche que les mobinautes ne savent et ne souhaitent pas tous faire. Par ailleurs, il est impossible de savoir combien de téléchargements ladite application cumule.

La raison la plus probable de cette hausse de popularité semble donc se trouver dans la sortie à l'international des Kindle Fire et Kindle Fire HD. Les nouvelles tablettes, annoncées en septembre dernier, sont en effet disponibles dans plusieurs pays d'Europe, dont la France : et sur les tablettes Kindle Fire, le seul écosystème proposé est celui d'Amazon, même si l'OS est basé sur Android. De fait, point de Google Play : il faut acheter et télécharger ses apps sur l'AppStore.

Pour Google, un tel constat n'est pas positif : si Android se veut de plus en plus populaire, Google Play peine encore à démontrer un réel intérêt lucratif pour les développeurs, malgré une forte hausse des téléchargements. Une étude publiée en avril dernier montrait que pour 89 centimes dépensés sur l'AppStore d'Amazon, seuls 23 centimes l'étaient sur Google Play. L'arrivée de nouveaux outils pour développeurs sur l'AppStore ne risque sans doute pas d'arranger les choses pour la firme de Mountain View, d'autant qu'Amazon pourrait bien sortir un smartphone low cost en 2013.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top