Ainovo Novo7 sous Android 4.0 : 100 dollars et certifiée Google

09 décembre 2011 à 16h35
0
Le fabricant chinois Ainol a récemment annoncé la « Novo7 », présentée comme la première tablette Android 4.0 Ice Cream Sandwich du marché. À moins de 100 dollars, c'est en tout cas l'une des, sinon la moins chère. Mais elle concrétise surtout la certification de l'architecture MIPS par Google.

01E0000004820402-photo-ainol-novo7.jpg

L'architecture MIPS certifiée par Google

Android 4.0 étant open source, il peut être compilé pour n'importe quelle microarchitecture, mais une certification par Google est en revanche requise pour bénéficier de son environnement, comprenant tout particulièrement l'Android Market, sans lequel une tablette Android est sérieusement amputée, mais aussi les applications Gmail ou Google Maps.

Le californien MIPS Technologies s'est donc félicité lundi de la certification par Google de l'architecture éponyme, sur laquelle reposent des puces à très bas coût. Andy Rubin lui-même, vice-président de l'ingénierie chez Google, est « heureux de voir l'entrée sur le marché de tablettes low cost combinant l'architecture MIPS et Android 4.0 ».

L'architecture MIPS rejoint ainsi l'historique ARM, quatre mois après l'architecture x86 d'Intel. Android 3.2 avait lancé le mouvement cet été en s'ouvrant à de nouvelles variantes de puces ARM.

Ainol Novo7

L'« Ainol Novo7 » n'est en revanche pas une nouveauté en soi, comme l'a constaté notre confrère Blogeee. Elle n'est qu'une énième variante d'un produit générique, vendu en marque Ainol comme en marque blanche, sous Android 1.6 à 3.2, et ne se démarque donc que par l'inclusion d'Ice Cream Sandwich. De quoi expliquer la présence des boutons physiques devenus inutiles entre temps.

Elle s'articule quoi qu'il en soit autour d'un écran tactile capacitif de 7 pouces probablement WVGA et abrite un SoC Ingenic JZ4770, une puce gravée en 65 nm combinant un CPU mono-cœur cadencé à 1 GHz et un GPU Vivante GC860 cadencé à 444 MHz. Ce dernier prend en charge l'OpenGL ES 2.0 et le décodage matériel du H.264 jusqu'en 1080p, à condition cependant qu'il n'exploite pas les profils les plus avancés.

On retrouve par ailleurs un capteur frontal vraisemblablement VGA, un capteur dorsal à 2 millions de pixels, une sortie HDMI, du Wi-Fi et un GPS.


L'« Ainol Novo7 » est dès à présent commercialisée en Chine, avant d'être lancée à l'international au prix public de 100 dollars. D'autres tablettes MIPS low cost verront probablement le jour prochainement, mais il conviendra de prendre connaissance des performances en pratique avant de se ruer dessus.

0190000004820404-photo-ainol-novo7.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Hack PlayBook : un développeur installe l'Android Market sur la tablette
Antitrust : les Etats-Unis annoncent aussi une enquête sur le livre numérique
Radeon HD 7000M : AMD aussi fait du neuf avec du vieux
Clubic Week 2.0 : le mieux de toute façon c'est l'iPad...
Revue de presse : en attendant Free Mobile...
AOL : retour sur les enjeux du portail historique
Les Pays-Bas apportent leur soutien financier aux cyber-opposants
Insolite : il se fait tatouer 100.000 URL sur le corps, moyennant finance
Réduction du personnel en vue chez TomTom
La reconnaissance faciale fait son entrée sur Google+, mais demande la permission
Haut de page