🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Test Motorola edge 20 Pro : le plein potentiel de la gamme est là

05 novembre 2021 à 17h30
0
Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic

Véritable boss de fin de la nouvelle gamme du constructeur américain, le Motorola edge 20 Pro semble avoir tout pour plaire : un superbe écran OLED 144 HZ, un processeur Qualcomm Snapdragon 870 puissant, un capteur photo de 108 MP et une batterie conséquente pour offrir plus d’une journée d’autonomie, sans concessions. Voyons point par point si la réalité rattrape ses promesses.

Motorola edge 20 Pro
  • Qualité de l'écran OLED 144 Hz
  • Très bonnes performances
  • Excellente autonomie
  • Charge rapide
  • Bonne tenue en main
  • Boutons latéraux placés trop haut
  • Capteur 108 MP un peu décevant
  • Pas de slot MicroSD

Motorola edga 20 Pro : la fiche technique

Fiche technique Motorola edge 20 Pro

Caractéristiques techniques

Système d'exploitation
Android
Version du système d'exploitation
Android 11
Surcouche Android
Android Stock
Assistant vocal
Google Assistant

Affichage

Taille de l'écran
6,7in
Type d'écran
OLED
Définition de l'écran
1080 x 2400 pixels
Taux de rafraîchissement
144Hz
Densité de pixels
394 DPI
Écran HDR
Oui

Mémoire

Mémoire interne
256 Go
Stockage extensible
Non

Performance

Processeur
Snapdragon 870
Finesse de gravure
7m
Nombre de cœurs CPU
Octa-core
Fréquence CPU
3,2GHz
GPU
Adreno 650
Mémoire vive (RAM)
12 Go

Batterie

Capacité de la batterie
4500 mAh
Batterie amovible
Non
Recharge sans-fil
Non
Charge rapide
Oui
Puissance de la charge rapide
30W

Appareil Photo

Nombre de caméras (avant & arrière)
4
Définition du / des capteur(s) arrière
108 Mpx, 16 Mpx, 8 Mpx
Définition du / des capteur(s) avant
32 Mpx
Enregistrement vidéo
8K@24fps, 4K@30/60fps, 1080p@30/60/240/960fps, 720p@360fps
Stabilisateur caméra
Optique
Flash arrière
Dual-LED
Flash Frontal
Non
Taille des photosites objectifs arrière
0,7µm - 2,1µm
Taille des photosites objectifs frontaux
0,7µm -1,4µm
Ouverture objectif photo arrières
f/1,9, f/2,2, f/3,4
Ouverture objectif photo frontaux
f/1,9
Zoom Optique
5x

Réseau

Carte(s) SIM compatible(s)
Nano-SIM
Compatible double SIM
Oui
Compatible 5G
Oui
Compatible VoLTE
Oui

Connectivité

Wi-Fi
6
Bluetooth
5.2

Equipement

Type de connecteur
USB Type-C
Lecteur biométrique à empreinte digitale
Oui
Capteur de reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale 2D
Acceleromètre
Oui
Gyroscope
Oui
Capteur de lumière ambiante
Oui
Prise Jack
Non
Nombre de haut-parleurs
1

Caractéristiques physiques

Hauteur
163mm
Largeur
76mm
Epaisseur
8mm
Poids
190kg
Certification IP
IP52
Indice de réparabilité
7,4

Débit d’Absorption Spécifique (DAS)

DAS tête
1,00 W/kg
DAS tronc
1,49 W/kg
DAS membres
3,00 W/kg

Dans la boîte du Motorola edge 20 Pro

Le Motorola edge 20 Pro embarque avec lui, dans sa boîte :

  • Le téléphone
  • Un câble de recharge USB-C vers USB-C
  • Un bloc de charge rapide de 30W
  • Des écouteurs intra-auriculaires filaires vers USB-C
  • Une coque de protection transparente en silicone
  • Une clé d'éjection de la carte SIM
  • “Ready for” câble USB-C vers HDMI
Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret

Design réussi pour une bonne prise en main

Avec ses 16,3 centimètres de hauteur pour 7,6 centimètres de largeur, et 8 millimètres d’épaisseur, le Motorola edge 20 Pro ne se démarque pas particulièrement du modèle classique de la gamme. Même son module photo à l’arrière est très similaire, si ce n’est qu’il dépasse beaucoup moins du dos du smartphone . Néanmoins, Il se retrouve bancal, lui aussi, lorsqu’on le pose à plat. Ce détail ne gêne toutefois pas la prise en main, notamment lorsqu’on tient le smartphone à l’horizontale.

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic

Dans la main, on sent immédiatement la différence avec le Motorola edge 20 : le modèle Pro a un dos arrondis et son poids est nettement supérieur. En effet, il pèse tout de même 190 grammes, ce qui le rend plus lourd que l’imposant modèle Lite ! S’il n’est pas très original dans la forme, la qualité et le raffinement sont tout de même au rendez-vous.

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic
Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic
Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic
Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic

Ainsi, sa dalle OLED de 6,7 pouces est protégée par la technologie Corning Gorilla Glass 5 avec un revêtement anti-traces, tandis que l’arrière est en verre 3D du plus bel effet. Enfin le châssis est en alliage d’aluminium avec un revêtement en résine pour éviter toute glissade malencontreuse. Et ça fonctionne : le smartphone tient très bien dans la main, il ne glisse pas, et même si, évidemment, on finit par voir quelques traces de doigts, c’est assez modéré.

Malheureusement, il hérite lui aussi du défaut de conception que nous avons déjà relevé sur les deux autres modèles de la gamme. Les boutons de réglage du volume et d’allumage/lecteur d’empreintes sont positionnés trop haut. On finit par s’y habituer, mais ça reste dérangeant puisque de nombreux gestes pour naviguer dans l’interface Android sont à exécuter en bas de l’écran. Même s’il ne glisse pas dans la main, cette disposition peut provoquer une chute.

Écran OLED 144 Hz

Pas de changement pour le Motorola edge 20 Pro qui est donc, lui aussi, équipé de l’excellente dalle OLED de 6,7 pouces que l’on a déjà adorée sur les deux autres modèles de la gamme. Pour rappel, elle offre une définition Full HD+ à la résolution de 1080 x 2400 pixels, et est compatible HDR10+. La technologie OLED offre bien sûr une très bonne lisibilité, même en plein soleil, grâce aux noirs profonds et aux couleurs vives qu’elle propose.

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic

Et ça ne s’arrête pas là, puisque l’écran du smartphone est doté d’un taux de rafraîchissement maximum de 144 Hz. Alors, en plus d’être lumineux, riche en couleurs et en contrastes, il offre une navigation extrêmement fluide en réponse à sa très grande réactivité. Toutefois, le smartphone est paramétré par défaut sur le mode adaptatif qui utilise l’IA afin d’afficher un taux de rafraîchissement optimal de 120 Hz. A vous de le pousser à 144 Hz ou, au contraire, de le restreindre à 60 Hz si vous souhaitez préserver au maximum l’autonomie du smartphone.

Motorola edge 20 parametres affichage

Concernant les couleurs affichées, le modèle offre assez peu de choix à travers Android Stock. Comme pour les autres modèles de la gamme, nous n’avons que deux possibilité : un rendu plutôt naturel des couleurs, qui est assez fade, et à l’inverse est rendu plus saturé des couleurs, qui offre un résultat plus vif. Dans un second temps, il est possible d’ajuster la température des couleurs, entre le bleu froid et le rouge chaud. A ce niveau, l’écran du smartphone est, de base, bien calibré.

Performances : un SoC sur lequel on peut compter !

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret

Le Motorola edge 20 Pro est équipé d’un SoC 5G Qualcomm Snapdragon 870, composé d’un processeur Kryo 585 cadencé à 3,2 GHz et d’une puce graphique Adreno 650. L’ensemble est couplé à 12 Go de RAM LPDDR5. Et ça fonctionne extrêmement bien ! Dans l’utilisation quotidienne du smartphone, nous n’avons constaté aucune latence, aucun ralentissement, rien qui n’entrave l’excellente fluidité dans la navigation entre les applications, même pour les plus gourmandes.

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret

Dans les jeux 3D, il n’est pas nécessaire de faire des concessions entre la fluidité et le rendu des graphismes. Le Motorola edge 20 Pro se classe extrêmement bien par rapport à la concurrence dans les différents benchmarks. Et il se défend effectivement très bien lorsqu’on le confronte au très gourmand Genshin Impact, alors que les jeux ne sont pas spécialité. Certes, le chargement des données et le démarrage du jeu prennent un peu de temps, mais une fois lancé, l’action-RPG de miHoYo ne souffre pas de ralentissements.

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret

Par défaut, le jeu est paramétré sur une qualité des graphismes en “Moyen” avec un taux de rafraîchissement de 30 FPS. Le jeu est alors fluide, plutôt agréable à l’œil, et le smartphone ne chauffe pas trop. Nous avions pu pousser le modèle classique doté d’un SoC orienté gaming pour obtenir un rendu nettement supérieur, mais c’est plus difficile pour le modèle Pro. Ainsi, si on conserve la même qualité des graphismes mais que l’on pousse le jeu à 60 FPS, on constate quelques ralentissement et une chauffe rapide de l’appareil.

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret

Il en va de même, en pire, si on tente de pousser les graphismes en “Élevé” tout en restant sur un taux de rafraîchissement à 30 FPS. Le Motorola edge 20 Pro se met alors à chauffer très fort, si bien que nous n’avons pas poursuivi l’expérience, au risque d’endommager le modèle. Bref, mieux vaut rester sur les paramètres recommandés pour ce téléphone. D’autant qu’ils suffisent pour jouer à ses jeux préférés.

D’ailleurs, et c’est étonnant, Genshin Impact n’a pas énormément consommé la batterie du smartphone. Mais nous y reviendrons plus en détails dans la partie dédiée à son autonomie. Pour terminer sur les performances, le smartphone est suffisamment puissant pour qu'il soit intéressant d'étendre son affichage sur un téléviseur. Il suffit pour cela de le connecter avec ou sans fil (le câble Ready for est fournit dans la boîte) afin de profiter de ses jeux préférés ou encore pour travailler sur un G-Docs à travers un plus grand écran.
C’est gadget, mais potentiellement utile.

Audio : service minimum

Du côté de l’audio, c’est la même chose que pour le Motorola edge 20 et le modèle Lite. Le Motorola edge 20 Pro ne dispose donc que d’un seul haut parleur mono sur sa tranche inférieure, doté de la syntonisation par Waves Maxx Audio Mobile. Clairement, on est sur un service minimum, suffisant lorsqu’on regarde une vidéo YouTube. Mais s’il s’agit d’écouter de la musique ou de profiter d’un contenu avec de la musique (films, séries, jeux, etc.), les limites sont vites atteintes. Sans oublier que le positionnement du haut parleur n’est pas optimal : la fente peut facilement être obstruée, notamment lorsqu’on tient le smartphone à l’horizontale.

Motorola edge 20 parametres audio

Mieux vaut utiliser les écouteurs filaires USB-C fournis avec le mobile pour profiter d’un son de meilleure qualité. Ou encore, passer par un périphérique wireless, grâce à la technologie bluetooth 5.2. Pour compléter le tout, il est intéressant de réaliser quelques paramétrages audio parmi les options Android disponibles. En effet, activer le paramètre “Effets Audio” permet d’obtenir une meilleure qualité et de calibrer le son selon ses préférences : mise en avant des basses, des aigus, de la voix, ou encore d’opter pour un son équilibré.

Appareil photo : enfin du mieux !

Le module photo à l’arrière du Motorola edge 20 Pro, tout comme le capteur à l’avant, est très similaire à celui qu’on a pu voir sur le modèle classique de la gamme. En un peu mieux, il faut le reconnaître. On retrouve donc le même appareil frontal de 32 MP, camouflé dans un poinçon plutôt discret. Il dispose d’une ouverture ƒ/2.2 et génère des pixels de 0.7μm à 1.4μm avec la technologie Quad Pixel. A l’arrière, le module photo se compose de trois capteurs, comme suit :

  • grand-angle de 108 MP ; ouverture ƒ/1.9 ; pixels de 0,7μm à 2,1μm (technologie Ultra Pixel)
  • ultra grand-angle 119°/macro vision de 16 MP ; ouverture ƒ/2.2 ; pixels de 1,0μm
  • téléobjectif 5X de 8 MP ; ouverture ƒ/3.4 ; pixels de 1,0μm

Grand-angle et téléobjectif 5X

Le constructeur Américain n’y va pas par quatre chemins lorsqu’il évoque son capteur grand-angle. Il s’agit ni plus ni moins de son “appareil photo le plus puissant à ce jour”. Nous en avons déjà parlé lors du test du Motorola edge 20, et la conclusion reste la même... globalement, ce capteur est décevant. Pour rappel, les pixels générés sont neuf fois plus grand pour bénéficier d’une sensibilité à la luminosité neuf fois supérieure. Pour la luminosité, c’est indéniable, et nous le verrons plus en détail dans la partie consacrée aux photos de nuit. Mais ce choix implique que les détails manquent de finesse.

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic
Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic

Alors oui, quand on ne lui demande rien de particulier, quand on le place face à un environnement “simple” comme pour les photos ci-dessus, le capteur grand-angle offre de très beaux clichés. Ce n’est ni surexposé en terme de luminosité, et les couleurs sont naturelles, non saturées. Mais en y prêtant un peu d’attention, on se trouve tout de même confrontés à de petites zones floues. Il n’est pas question ici du flou “normal” lié à la profondeur de l’image, mais bien de petites zones visibles au premier plan.

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic
Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic

Que l’on soit proche ou que l’on offre du recul à l’appareil, le résultat est le même : les petits éléments comme les brins d’herbe et les feuilles manquent cruellement de netteté. Si on lui offre une palette de couleurs suffisamment large, le rendu est assez naturel. Mais face à un environnement plutôt monochrome, comme dans un parc ou une allée de buissons, le capteur grand-angle se perd et sature à l’excès.

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
À gauche : grand-angle ; À droite : zoom 5X © Christelle Perret pour Clubic

Une tare que l’on ne retrouve pas lorsqu’on passe sur le téléobjectif, avec son zoom 5X. Les détails du tronc, les feuilles dans le buisson en arrière-plan, même les brins d’herbe ressortent mieux, avec un rendu bien plus naturel des couleurs. Et quels contrastes ! A noter que le téléobjectif propose d’aller “encore plus loin avec le super zoom 50x”. Bof. Il s’agit d’un zoom numérique, le rendu est donc très pixellisé et rempli de bruit.

Ultra grand-angle

Là encore, il n’y a aucun changement matériel par rapport au Motorola edge 20 puisqu’il s’agit exactement du même capteur. Pour rappel, l’ultra grand-angle bénéficie d’un angle de 119° pour capturer une composition jusqu’à quatre fois plus grande. Les clichés sont globalement équilibrés en ce qui concerne la saturation, l’exposition et les contrastes. Et on peut saluer le rôle du SoC Snapdragon 870 dans le traitement de l’image après la capture. En effet, grâce à sa puissance, l’IA peut corriger assez efficacement la déformation au niveau des angles de la photo. Et le niveau de détails proposé est plutôt convainquant

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic

Contrairement à ce que nous avons pu observer sur les deux autres modèles de la gamme, on ne se retrouve pas confrontés à la même problématique concernant les zones d’ombre avec le Motorola edge 20 Pro. Elles conservent un très bon niveau de détails avec des feuilles et des brins d’herbe visibles malgré la faible luminosité. Encore une fois, le processeur permet au capteur d’offrir le meilleur de ce qu’il peut proposer.

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic
Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic

Macro

Comme l’ultra grand-angle dont il partage le capteur, le mode Macro Vision se montre à la hauteur et permet de se rapprocher jusqu’à cinq fois de l’objet visé. La conclusion est donc la même : les clichés sont équilibrés, même dans un environnement plutôt monochrome. Et il propose un flou d’arrière-plan efficace, quand c’est possible, pour sublimer le sujet de la photo.

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic
Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic

Photos de nuit

Nous le précisions plus haut, dans la partie consacrée au capteur grand-angle : les pixels qu’il génère sont neuf fois plus grands, afin de capturer neuf fois plus de lumière. Si cela réduit la netteté de la photo, il est indéniable que les clichés bénéficient d’une superbe luminosité. Une qualité d’autant plus appréciée dans les conditions de basse luminosité, dans lesquelles le rendu est plutôt net et presque sans bruit. Le mode Vision Nocturne boosté à l’IA est également une bonne surprise, encore une fois grâce au SoC Snapdragon 870. Les couleurs tirent vers le jaune, mais nettement moins que sur les autres modèles de la gamme. Et encore une fois, l’image n’est pas gangrénée par du bruit à outrance, ce qui est très appréciable.

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
À gauche : grand-angle ; À droite : vision nocturne © Christelle Perret pour Clubic

Mode "Portrait"

C’est une constante dans la gamme des Motorola edge 20 : le mode Portrait est un succès. Il comblera ceux qui aime les clichés avec un joli effet bokeh. Le détourage du sujet, très vite “compris” par le smartphone, est efficace. Les couleurs sont naturelles, la luminosité est bonne et l’effet de flou est bien dosé. Rien à redire !

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic
Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic

Autonomie excellente

Pour rappel, le Motorola edge 20 Pro est équipé d’une batterie de 4500 mAh, compatible avec la charge rapide 30 Watt. Sur le papier, le modèle dispose de 34 heures d’autonomie. Evidemment, c’est une moyenne, et nous avons eu la chance de tester le Motorola edge 20 Pro suffisamment longtemps pour vérifier ce point en détail.

En utilisation faible, c’est-à-dire simplement envoyer quelques messages et regarder régulièrement ses notifications, il n’a perdu que 20% d’autonomie en 24 heures. La deuxième journée, plus intensive aura eu raison de la batterie. Ainsi, visionner deux heures de vidéos aura consommé 50% de la batterie et jouer pendant deux heures à Genshin Impact aura pris les 30% de batterie restants.

Test Motorola edge 20 Pro © Christelle Perret

A noter que, pendant cette session, le taux de rafraîchissement “auto” de 120 Hz était activé. Evidemment, il aurait tenu moins longtemps à 144 Hz. Et la fonctionnalité “batterie adaptative” n’a pas eu le temps d’améliorer l’autonomie du smartphone. En effet, cette dernière nécessite quelques cycles de recharge pour intégrer les habitudes de l’utilisateur et adapter la consommation de batterie pour les applications les moins utilisées.

Prix et disponibilité

Pour son modèle Pro, Motorola a fait le choix de le rendre disponible une semaine après le edge 20 et sa version Lite. Le Motorola edge 20 Pro est donc sorti le 10 septembre au tarif conseillé de 699 euros. Trois coloris sont disponibles : Midnight Blue, Blue Vegan Leather et Iridescent White. Toutefois, une seule configuration matérielle est mise en vente, à savoir 12 Go de RAM et 256 Go d’espace de stockage, non extensible puisque le smartphone ne possède pas de slot MicroSD.

Motorola edge 20 Pro : l'avis de Clubic

Indéniablement le plus abouti de toute la gamme, le Motorola edge 20 Pro dispose d’un design réussi, malgré ses boutons latéraux mal positionnés, et un superbe écran OLED 144 Hz. Il pourra satisfaire les amateurs de jeux mobiles, et les photographes en herbe qui devront toutefois lui pardonner quelques faiblesses. En bonus, il dispose d’une très bonne autonomie, qui lui permet de tenir une journée complète même en cas d’utilisation intensive.

Motorola edge 20 Pro

8

Le Motorola edge 20 Pro est LA bonne surprise de la nouvelle gamme de smartphones du constructeur américain. Les défaut des deux autres modèles sont presque gommés par l'excellent processeur Snapdragon 870 qui fait des merveilles et permet au téléphone d'atteindre son plein potentiel pour les jeux, les photos et les vidéos (8K@24fps)… Le tout est sublimé par un design réussi et une excellente autonomie.

Les plus

  • Qualité de l'écran OLED 144 Hz
  • Très bonnes performances
  • Excellente autonomie
  • Charge rapide
  • Bonne tenue en main

Les moins

  • Boutons latéraux placés trop haut
  • Capteur 108 MP un peu décevant
  • Pas de slot MicroSD

Écran 9

Performances 9

Autonomie 9

Design 8

Photographie 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

On en sait plus sur l'écran du smartphone pliant d'OPPO
La nouvelle montre connectée de Vivo fuite en image et offrirait une meilleure autonomie que sa grande sœur
Xiaomi 12 : le nouveau smartphone sous Snapdragon 8 Gen1 sera-t-il présenté le 12 décembre ?
Le Samsung Galaxy Note, c'est fini !
Profitez du Black Friday et optez pour la recharge rapide avec ce chargeur 100W Ugreen
MediaTek s'attaque au haut de gamme avec son Dimensity 9000
L'OPPO Reno 7 fuite et ressemble étrangement au OnePlus Nord N20
Le Google Pixel 6a se montre déjà
Le nouveau Pixel Stand, le chargeur sans-fil signé Google, est désormais disponible en précommande
Motorola annonce le G200 5G, un flagship sous Snapdragon 888+
Haut de page