L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée

14 février 2020 à 13h04
0
iPhone 11 Pro
Credits : Torsten Dettlaff

Les analyses d'un laboratoire américain viennent remettre en cause les pratiques obsolètes de la FCC, chargée de réguler le secteur des télécoms aux États-Unis.

C'est le RF Exposure Lab, un laboratoire indépendant du San Marcos, en Californie, qui a pratiqué les mesures de radiation sur le tout dernier smartphone produit par Apple. Et les chiffres obtenus sont bien éloignés de ceux que la Federal Communications Commission (FCC) préconise pour tout appareil mis sur le marché américain.

D'autres constructeurs avaient déjà été épinglés pour des radiations trop importantes

Si le taux maximal accepté est d'1,6 W/kg, les chercheurs ont mesuré un taux de 3,8 W/kg sur l'iPhone 11 Pro, soit deux fois plus de radiations que ce que l'organisme de régulation exige des fabricants. En France, le DAS (débit d'absorption spécifique) maximal autorisé est de 2W/kg.

Il y a quelques mois seulement, l'Université de Chicago avait également pointé du doigt l'iPhone 7 qui dépassait les normes établies par la FCC. D'autres marques comme Samsung ou Motorola étaient aussi au-delà du seuil maximal.


Comment expliquer un tel décalage entre ces chiffres ?

Le problème viendrait des pratiques de la FCC, jugées obsolètes et pas assez encadrées. Pour être homologué, le constructeur envoie un téléphone à un laboratoire indépendant, qui se chargera des mesures et des analyses dans des conditions qui ne sont pas forcément celles recommandées par la FCC. C'est ensuite à ce dernier de communiquer ses résultats à l'organisme de régulation, qui les valide et autorise la mise en vente sans effectuer ses propres mesures.

Les taux recommandés par la FCC sont également mis en cause. Les limites fixées par la FCC n'ont pas bougé depuis près de 25 ans, une époque où les smartphones n'étaient encore qu'un fantasme pour beaucoup de constructeurs.

L'exposition aux radiations est considérée comme cancérigène par l'organisation Mondiale de la Santé et est également responsable d'une réduction du nombre de spermatozoïdes, de migraines et a des effets sur le sommeil et la mémoire.


Pour s'en prémunir, les médecins préconisent une utilisation modérée des smartphones mais aussi l'usage d'écouteurs pour passer ses appels et éviter un contact trop proche entre l'appareil et le cerveau.

Source : Popular Mechanics
Modifié le 14/02/2020 à 13h27
23
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Cupra el-Born : la sportive électrique officiellement présentée, lancement en 2021
Les États-Unis songent à interdire TikTok
scroll top