L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée

14 février 2020 à 13h04
0
iPhone 11 Pro
Credits : Torsten Dettlaff

Les analyses d'un laboratoire américain viennent remettre en cause les pratiques obsolètes de la FCC, chargée de réguler le secteur des télécoms aux États-Unis.

C'est le RF Exposure Lab, un laboratoire indépendant du San Marcos, en Californie, qui a pratiqué les mesures de radiation sur le tout dernier smartphone produit par Apple. Et les chiffres obtenus sont bien éloignés de ceux que la Federal Communications Commission (FCC) préconise pour tout appareil mis sur le marché américain.

D'autres constructeurs avaient déjà été épinglés pour des radiations trop importantes

Si le taux maximal accepté est d'1,6 W/kg, les chercheurs ont mesuré un taux de 3,8 W/kg sur l'iPhone 11 Pro, soit deux fois plus de radiations que ce que l'organisme de régulation exige des fabricants. En France, le DAS (débit d'absorption spécifique) maximal autorisé est de 2W/kg.

Il y a quelques mois seulement, l'Université de Chicago avait également pointé du doigt l'iPhone 7 qui dépassait les normes établies par la FCC. D'autres marques comme Samsung ou Motorola étaient aussi au-delà du seuil maximal.


Comment expliquer un tel décalage entre ces chiffres ?

Le problème viendrait des pratiques de la FCC, jugées obsolètes et pas assez encadrées. Pour être homologué, le constructeur envoie un téléphone à un laboratoire indépendant, qui se chargera des mesures et des analyses dans des conditions qui ne sont pas forcément celles recommandées par la FCC. C'est ensuite à ce dernier de communiquer ses résultats à l'organisme de régulation, qui les valide et autorise la mise en vente sans effectuer ses propres mesures.

Les taux recommandés par la FCC sont également mis en cause. Les limites fixées par la FCC n'ont pas bougé depuis près de 25 ans, une époque où les smartphones n'étaient encore qu'un fantasme pour beaucoup de constructeurs.

L'exposition aux radiations est considérée comme cancérigène par l'organisation Mondiale de la Santé et est également responsable d'une réduction du nombre de spermatozoïdes, de migraines et a des effets sur le sommeil et la mémoire.


Pour s'en prémunir, les médecins préconisent une utilisation modérée des smartphones mais aussi l'usage d'écouteurs pour passer ses appels et éviter un contact trop proche entre l'appareil et le cerveau.

Source : Popular Mechanics
Modifié le 14/02/2020 à 13h27
23
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Xiaomi présente le 70mai A1, un nouveau scooter électrique à petit prix
scroll top