C'est confirmé : Foxconn va fabriquer les derniers iPhone en Inde, en délaissant la Chine

le 16 avril 2019 à 19h15
0
Foxconn_Pardubice

Pour alléger ses coûts de main-d'œuvre, le géant taïwanais, sous-traitant de la marque à la pomme, va bouger une partie de ses usines de la Chine vers l'Inde.

Le principal fabricant d'iPhone, Foxconn, a annoncé avoir pris la décision de déplacer certaines de ses usines de la Chine vers l'Inde. Motivé par une main-d'œuvre naturellement moins élevée dans le sous-continent, le groupe taïwanais pourra produire à moindre coût les derniers iPhone du géant Apple, et ce dès 2019.

Près de 3 milliards de dollars économisés dès cette année


« À l'avenir, nous allons jouer un rôle majeur dans l'industrie du smartphone en Inde », se justifie le PDG du groupe, Terry Gou. Celui-ci précise, à titre personnel, quitter la direction opérationnelle de Foxconn, qui a déjà procédé à la délocalisation de ses lignes de production dans le pays.

Visiblement pressé, le groupe table déjà sur une économie de 2,9 milliards de dollars en coût de production dès cette année. Il faut dire que les coûts de main-d'œuvre sont trois fois inférieurs en Inde en comparaison de ceux de l'Empire du Milieu.

L'Inde ne représente (pour l'instant) qu'une part minoritaire de la fabrication d'iPhone vendus


Jusqu'à aujourd'hui, il n'y a guère que les anciens modèles d'Apple qui étaient fabriqués en Inde, dans l'usine de Bangalore. Foxconn va entamer la production des derniers iPhone à Chennai, à l'est du pays. La firme taïwanaise a prévu d'investir 300 millions de dollars dans le pays et de recruter 600 ingénieurs spécialisés dans le logiciel. Ils ne sont que 12 aujourd'hui.

« Nous estimons que 4 % des iPhone vendus dans le monde seront assemblés en Inde en 2019 », tempère aux Échos Neil Mawtson, Directeur exécutif du cabinet Strategy Analytics. « La Chine va rester centrale pour Apple, mais l'Inde émerge comme la deuxième base de production. Le pays offre des coûts de production plus faibles, et l'accès à un milliard de consommateurs potentiels ».

La bataille risque d'être cependant longue pour l'Inde, qui va devoir faire face au développement massif d'infrastructures en partance de Chine.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top