Apple convainc Foxconn et TSMC de n'utiliser que des énergies renouvelables pour l'iPhone

Nathan Le Gohlisse Contributeur
11 avril 2019 à 18h16
0
Apple WWDC

C'est officiel, Apple est parvenu à convaincre à la fois Foxconn et TSMC de n'utiliser que des énergies renouvelables pour fabriquer ses iPhone. Pour rappel, le chinois Foxconn se charge depuis des années d'assembler les smartphones d'Apple, tandis que le taïwanais TSMC s'occupe de graver les puces Bionic qui les animent. Ces deux entités rejoignent ainsi les 42 fournisseurs ayant également fait allégeance aux ambitions écologiques d'Apple.

Au travers de ces accords, Apple pousse son idéal écolo un cran plus loin. On apprend de The Verge que la firme de Tim Cook a d'ores et déjà revu à la hausse ses objectifs en la matière. Initialement, Apple s'était engagé à utiliser un minimum de 4 Gigawatts d'énergie renouvelable sur ses différentes chaînes d'assemblage. Ce chiffre vient d'être passé à 5 Gigawatts. Un moyen pour Apple de montrer l'exemple (ou de faire la leçon) à ses concurrents.

Apple a encore des progrès à faire pour réduire son empreinte carbone

Comme le souligne le média spécialisé, Ce n'est pas la première fois qu'Apple se gausse de ce type d'annonces. L'année dernière, en avril, le groupe de Cupertino indiquait ainsi que l'ensemble de ses usines fonctionnait désormais à l'énergie renouvelable. Une annonce étendue en octobre dernier à ses boutiques. Pourtant, 74% de l'empreinte carbone totale d'Apple provient toujours d'usines partenaires... d'où la campagne menée par la firme depuis quelques mois auprès de ses sous-traitants.

Par ailleurs, si TSMC et Foxconn se sont engagés à n'utiliser que des énergies renouvelables pour fabriquer les iPhone, rien ne dit que les deux entreprises ont d'ores et déjà réussi à atteindre cet objectif. Contactée par Reuters, Lisa Jackson, VP d'Apple en charge des questions environnementales, notamment, n'a pas souhaité donner de commentaires sur les mesures qu'Apple pourrait prendre si TSMC et Foxconn échouent à n'employer que de l'énergie verte. On doute en l'état que le géant californien puisse se passer de ces deux partenaires de longue date en cas d'échec ou de délais supplémentaires pour atteindre ce noble objectif.

Dell également sur le créneau écologique

Nous en parlions le mois dernier, Dell s'active également pour la planète, mais par un autre biais que l'utilisation d'énergie renouvelable. Le géant Texan s'attaque pour sa part au recyclage des déchets électroniques. Un vaste problème auquel le groupe semble s'attaquer avec sérieux. On apprenait ainsi en mars que Dell avait atteint avec deux ans d'avance son objectif consistant à recycler quelque 900.000 tonnes de déchets électroniques. D'ici le 22 avril, la firme promettait alors d'en recycler 45.000 tonnes supplémentaires.

Le groupe travaille aussi sur le recyclage des encres employées pour l'impression de ses différents visuels et packagings. Un responsable expliquait d'ailleurs que Dell collabore "avec une start-up indienne capable de convertir des émissions de moteur diesel en encre à imprimer".

Dans un rapport, Apple indiquait pour sa part, plus tôt cette année, considérer le changement climatique comme un "risque pour ses activités commerciales".
8 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top