Xiaomi Redmi Note 10 Pro vs POCO F3 : duel de frères ennemis autour de 300 euros

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
04 janvier 2022 à 12h01
4
Xiaomi Redmi Note 10 Pro vs POCO F3

Le marché des smartphones abordables a explosé ces dernières années, notamment grâce à des marques comme Xiaomi. Plus précisément grâce à ses "sous-marques" que sont Redmi et POCO. Aujourd'hui, nous comparons les très populaires Xiaomi Redmi Note 10 Pro et POCO F3 . Deux téléphones que l'on trouve aujourd'hui sous la barre symbolique des 300 euros.

Xiaomi Redmi Note 10 Pro

  • Superbe écran AMOLED 120 Hz
  • Endurant et recharge rapide
  • De très belles photos au grand-angle

Xiaomi Poco F3

  • Design agréable
  • Écran quasi parfait…
  • Des performances explosives !

Xiaomi se positionne aujourd'hui comme une marque premium, laissant le terrain des mobiles de milieu de gamme et d'entrée de gamme à Redmi et POCO. Le nombre de (bons) modèles commercialisés chaque année par le constructeur est tellement vaste que l'on a tendance à s'y perdre. Coup de projecteur aujourd'hui sur ces deux modèles : le Redmi Note 10 Pro et le POCO F3. Ce dernier est vendu quelques dizaines d'euros de plus. Cela vaut-il le coup de rajouter quelques billets ? Lequel de ces modèles est fait pour vous ? La terre est-elle plate (on va mettre ça de côté pour l'instant) ? Place au duel !

Design : le jeu des 7 différences

Au premier coup d'œil, difficile d'ignorer le lien de parenté qui existe entre les deux smartphones. Ils ont tous les deux un dos en verre Gorilla Glass 5, un cadre en plastique, un lecteur d'empreinte situé sur le bouton de mise sous tension et un module photo positionné de manière similaire. En revanche, seul le Redmi est équipé d'une prise jack et d'un port microSD. Le POCO F3 se "rattrape" avec une compatibilité 5G qui fait défaut à son concurrent du jour.

Redmi Note 10 Pro © © Pierre Crochart pour Clubic
Xiaomi Redmi Note 10 Pro / POCO F3 © Pierre Crochart pour Clubic

Ce n'est pas non plus sur le poids, le gabarit ou les bordures d'écran que vous arrivez à départager les deux téléphones qui ont clairement été fabriqués dans le même moule. Selon la couleur que vous choisissez, les deux téléphones seront plus ou moins sensibles aux traces de doigts. Si vous souhaitez éviter ce désagrément, nous vous déconseillons les modèles noirs que nous avons testés.

Un mot sur les écrans qui sont, là encore, identiques. On retrouve une dalle AMOLED de 6,7 pouces avec une définition Full HD+ de 1080 x 2400 pixels. Les deux mobiles profitent également d'un taux de rafraichissement de 120 Hz et d'une compatibilité HDR10. Dans les deux cas, c'est un vrai plaisir de consulter du contenu multimédia sur des écrans aussi qualitatifs.

Redmi Note 10 Pro © © Pierre Crochart pour Clubic
Xiaomi Redmi Note 10 Pro / POCO F3 © Pierre Crochart pour Clubic

Nous avons tout de même trouvé un point distinctif au niveau du moteur de vibration. En effet, le retour haptique du POCO F3 est bien plus précis que celui du Redmi Note 10 Pro. Cela se ressent notamment lorsque l'on tape du texte sur le clavier virtuel.

Les deux téléphones sont clairement passés sur les mêmes chaines de production. Il faut prêter attention aux fiches techniques pour voir les petits éléments qui séparent les deux smartphones et qui pourraient faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre.

Vainqueur : ex æquo

Avec leur design et leur niveau de finition presque identique, les deux téléphones sont des frères presque jumeaux. Si vous privilégiez l'extension de mémoire et la prise casque, le Redmi Note 10 aura votre faveur. Si vous voulez un téléphone compatible 5G, le POCO F3 est tout indiqué.

Interface : on prend les mêmes et on recommence

Redmi Note 10 Pro © © Pierre Crochart pour Clubic
Xiaomi Redmi Note 10 Pro / POCO F3 © Pierre Crochart pour Clubic

Sans surprises, les deux téléphones tournent sous Android 11 avec l'interface MIUI 12 de chez Xiaomi. POCO a une version légèrement différente de MIUI, mais les différences ne sont pas suffisamment significatives pour changer l'expérience utilisateur. La navigation est un peu plus fluide sur le POCO, mais cela a surtout à voir avec les performances du téléphone sur lesquelles nous allons revenir dans le prochain chapitre.

Par défaut, MIUI propose un panneau de contrôle qui demande un petit temps d'adaptation. En effet, les notifications et les raccourcis sont séparés. La forme des icônes et des menus n'est pas non plus sans rappeler celles d'iOS. La comparaison s'arrête là. Pour le reste, on retrouve tout ce que l'on est en droit d'attendre d'une interface moderne. Le niveau de personnalisation est important. Cela va du mode sombre intégral en passant par la navigation gestuelle et le choix des icônes.

Le reproche que nous faisons à MIUI est toujours le même : le nombre d'applications (bloatwares) préinstallées. En plus des applications Google et Xiaomi, on retrouve plus d'une dizaine d'applications partenaires comme Facebook, eBay, TikTok, Netflix, Amazon et autres jeux mobiles plus ou moins obscurs. Oui, il est heureusement possible de les désinstaller.

Selon le modèle de téléphone et la version de MIUI, vous pourrez également être confronté à quelques publicités qui s'affichent lors du "scan antivirus" par défaut lorsque vous installez une application. Cela peut être désactivé, mais on s'en serait bien passé par défaut.

Vainqueur : ex æquo

En partageant la même interface, il ne pouvait en être autrement. Les quelques ajustements de POCO à l'interface MIUI restent anecdotiques. Si vous aimez les interfaces légères et épurées, celle de Xiaomi n'est peut-être pas la plus indiquée pour vous. Il reste toujours la possibilité d'installer un launcher d'applications alternatif .

Performances : un match joué d'avance

Redmi Note 10 Pro © © Pierre Crochart pour Clubic
Xiaomi Redmi Note 10 Pro / POCO F3 © Pierre Crochart pour Clubic

Enfin un point sur lequel nos deux concurrents du jour se démarquent. Dans le coin gauche, on retrouve un Redmi Note 10 Pro équipé d'un processeur Snapdragon 732G, accompagné de 6 ou 8 Go de RAM, et une capacité de stockage de 64 ou 128 Go en UFS 2.2. Dans le coin droit, le POCO F3 embarque un SoC Snapdragon 870 avec 6 ou 8 Go de RAM et une capacité de stockage de 128 ou 256 Go en UFS 3.1.

À la simple évocation de ces fiches techniques, vous aurez deviné qu'il y a une classe d'écart entre les deux mobiles. Le Redmi est équipé d'un chipset milieu de gamme et le POCO un processeur haut de gamme (de 2020). L'écart de performances est énorme dans les benchmarks, important dans les jeux et notable dans le cadre d'un usage plus "classique" du téléphone.

POCO F3 test © © Pierre Crochart pour Clubic
Le jeu Genshin Impact sur le POCO F3 © Pierre Crochart pour Clubic

Concrètement, le POCO F3 est capable de faire tourner le jeu Genshin Impact (très gourmand en ressources) à 30 i/s avec des graphismes élevés ou en 60 i/s avec des graphismes moyens. Le tout sans aucun ralentissement. De son côté, le Redmi Note 10 Pro fait tourner ce même jeu avec des graphismes moyens à 30 i/s, en connaissant quelques chutes de framerate.

En usage courant, on constate également que toutes les applications s'ouvrent un peu plus rapidement sur le POCO F3. On ne parle pas ici d'un écart énorme, mais tout de même notable. Si vous jouez ou utilisez des applications gourmandes en ressources, la configuration plus musclée du téléphone de POCO fera la différence. Notez également que son système de refroidissement est plus performant sur le Redmi.

Vainqueur : POCO F3

Le POCO F3 surclasse son concurrent du jour en matière de performances brutes. Cela ne disqualifie pas pour autant le Redmi Note 10 Pro qui reste un téléphone réactif et agréable à utiliser au quotidien. Retenez également qu'un mobile plus performant encaissera mieux le poids des années.

Photo : des capteurs polyvalents

Les modules photo des deux smartphones sont équipés d’un capteur ultra-grand-angle de 8 mégapixels et d’un capteur macro de 5 mégapixels. La différence est à aller chercher du côté du capteur principal. En effet, le Redmi Note 10 Pro est équipé d’un capteur grand-angle de 108 mégapixels et le POCO F3 d’un capteur de 48 mégapixels.

Redmi Note 10 Pro © © Pierre Crochart pour Clubic
Photo grand-angle prise avec le Redmi Note 10 Pro © Pierre Crochart pour Clubic

En journée, le Redmi Note 10 Pro prend des photos parfaitement exposées, avec un bon niveau de détails. L'image manqua légèrement de piqués au centre, mais rien de rédhibitoire. Le traitement logiciel de Xiaomi affiche des contrastes importants et de couleurs saturées. Un "style" que chacun appréciera à sa juste valeur.

Par défaut, le Redmi Note 10 Pro prend des photos en 12 mégapixels. Il est bien sûr possible de passer au mode 108 mégapixels. Cela permet de zoomer et recadrer l'image facilement. En revanche, on perd un peu en justesse d'exposition.

POCO F3 test © © Pierre Crochart pour Clubic
Photo grand-angle prise avec le POCO F3 © Pierre Crochart pour Clubic

Sur le capteur principal du POCO F3, le principe est le même avec un capteur de 48 mégapixels qui prend des clichés en 12 mégapixels par défaut. Là encore, le résultat général est plutôt convaincant, mais les contrastes élevés ont tendance à écraser l'image. Le mode 48 mégapixels du POCO F3 se montre plus naturel sur ce point.

Un mot sur les capteurs ultra-grand-angles de 8 mégapixels des deux téléphones. Sans surprise, ils offrent un niveau de détails moindres. L'exposition est loin d'être parfaite et la continuité colorimétrique n'est pas toujours assurée par rapport au capteur principal.

Redmi Note 10 Pro © © Pierre Crochart pour Clubic
Grand-angle mode nuit Redmi Note 10 Pro / POCO F3 © Pierre Crochart pour Clubic

Mais la plus grande différence entre les deux modules photo vient sans doute de leur capacité à prendre des clichés nocturnes de qualité. À ce petit jeu, c'est le Redmi Note 10 Pro qui l'emporte haut la main. En comparant les modes "Nuit" des deux téléphones, on constate que celui du Redmi parvient à améliorer l'exposition tout en maitrisant le niveau de bruit numérique. Un exercice dans lequel le POCO F3 est beaucoup moins à l'aise.

Les deux téléphones sont capables de filmer jusqu'en 4K à 30 images par seconde. L'exposition est meilleure sur le Redmi Note 10 Pro. En revanche, la stabilisation numérique est plus convaincante sur le POCO F3. Dans les deux cas, l'absence de stabilisation optique ne fait pas de nos concurrents du jour de bons téléphones pour vidéastes amateurs.

Vainqueur : Xiaomi Redmi Note 10 Pro

Si les deux téléphones profitent de modules photos polyvalents, le Redmi Note 10 Pro tire son épingle du jeu en proposant des clichés mieux exposés et une gestion du bruit numérique convaincante sur les clichés nocturnes. La photographie est surement le talon d'Achille du POCO F3.

Autonomie solide et recharge rapide

Redmi Note 10 Pro © © Pierre Crochart pour Clubic
Xiaomi Redmi Note 10 Pro / POCO F3 © Pierre Crochart pour Clubic

Le Redmi Note 10 Pro est équipé d'une batterie de 5020 mAh, contre une batterie de 4520 mAh sur le POCO F3. Une différence significative sur le papier qui est pourtant loin d'être flagrante au quotidien.

En effet, les deux téléphones sont en mesure de tenir pendant une journée d'utilisation intensive et jusqu'à deux jours si vous les utilisez avec parcimonie. Le Redmi Note 10 Pro est très légèrement devant grâce à sa gestion plus agressive de la RAM, mais cela ne suffit pas à creuser un écart significatif avec son concurrent.

Les deux téléphones profitent de la recharge rapide 33W. Concrètement, cela permet à la batterie du Redmi Note 10 Pro de se recharger en une heure et quinze minutes. La batterie du POCO F3 étant plus petite, elle se recharge logiquement plus vite. En effet, comptez seulement 50 minutes pour retrouver 100 % de batterie.

Un smartphone plus performant ne consommera pas forcément plus de batterie qu'un modèle moins rapide. En effet, les processeurs haut de gamme sont aujourd'hui suffisamment bien optimisés pour ne pas utiliser toute leur puissance dans des tâches plus simples. D'autres paramètres rentrent évidemment en compte comme le taux de rafraichissement de l'écran ou encore l'optimisation logicielle.

Vainqueur : ex æquo

Le très léger avantage du Redmi Note 10 Pro en matière d'autonomie est compensé par le fait que le POCO F3 se recharge plus rapidement. Dans les deux cas, les constructeurs ont fait un excellent travail d'optimisation pour proposer à leur smartphone une endurance située entre une et deux journées. Comme toujours, vous pouvez consulter nos tests complets des Redmi Note 10 Pro et POCO F3 pour plus de détails sur leurs capacités photographiques.

Conclusion

Il ne vous a pas échappé que les deux téléphones ont beaucoup de points communs. Et pour cause, Redmi et POCO ont pour maison mère Xiaomi. Ainsi, ils partagent un design similaire, une interface basée sur MIUI, ainsi qu'une autonomie comparable. Cependant, deux points importants permettent de les départager.

Le premier concerne la puissance brute des téléphones. Sur ce point, le POCO F3 a plusieurs longueurs d'avance sur son concurrent. Le téléphone de POCO est donc particulièrement indiqué si vous souhaitez jouer à des jeux mobiles, ou tout simplement profiter d'un appareil avec des performances "future-proof". Cela n'empêche pas le Redmi Note 10 Pro d'offrir une expérience utilisateur réactive au quotidien.

L'autre point concerne les modules photos des deux appareils. Bien que leur configuration soit proche, c'est le Redmi Note 10 Pro qui offre une qualité globale plus convaincante, y compris sur les clichés nocturnes. Si vous accordez beaucoup d'importance à la photo, le téléphone de Redmi est donc à privilégier par rapport à celui de POCO.

La présence d'une prise jack et d'un port microSD sur l'un vient contrebalancer la compatibilité de l'autre. Vous avez maintenant de quoi faire un choix éclairé, en fonction de ce que vous attendez d'un smartphone.

Ce qu'on en pense chez Clubic

Nous voulions attirer votre attention sur les différentes configurations proposées sur les deux téléphones. Sur le site de Xiaomi, le Redmi Note 10 Pro est proposé à 279 euros dans sa version de base avec 6 Go de RAM + 64 Go de stockage. Une capacité un peu juste aujourd'hui, surtout si vous avez beaucoup d'applications et de jeux installés, ou que vous prenez souvent des vidéos. Même si vous utilisez du stockage dans le cloud, nous vous conseillons de rajouter 20 euros pour double la capacité de stockage en optant pour la version avec 6 Go de RAM + 128 Go de stockage. Le prix de départ du POCO F3 est justement de 299 euros dans sa version 6 + 128 Go, toujours sur le site de Xiaomi. De quoi les placer sur un parfait pied d'égalité au niveau tarifaire.

Gabriel Manceau

Spécialiste Smartphone

Spécialiste Smartphone

Journaliste. Minimaliste. Optimiste. Je regarde de près les nouvelles technologies sans me laisser hypnotiser. Éternel étudiant et Viking moderne.

Lire d'autres articles

Journaliste. Minimaliste. Optimiste. Je regarde de près les nouvelles technologies sans me laisser hypnotiser. Éternel étudiant et Viking moderne.

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
os2
vivement android 12 sur ses mobiles
pitape
Comparaison intéressante. Mais ces deux tél sont bien gros! J’attends de voir le poids et dimensions du Xiaomi 12. Avec un peu de chance il y aura une version SE comme l’excellent Mi 9 SE.
city57
Un point tres interessant que jai remarquer sur mes smartphones xiaomi<br /> Rom xiaomi.eu sur le dernier me bouffe 40℅ de la ram au demarrage et monte facile a 50 55 60 , contre 30 au demarrage et bouge au max 38 a la meme utilisation sur la rom eea ( europe ) et ca sur tous les smarphone
PCMASTER
J’ai un poco F3 , j’en suis particulièrement content, je l’ai pris egalement pour la compatibilité 5G afin d’eviter de changer de tel d’ici 1 an ou 2 , si la 5 G se démocratise un jour…
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page