Six jours avec le Nokia 808 PureView

Aurélien Audy
19 juin 2012 à 16h38
0
Dévoilé à l'occasion du MWC 2012 et pris en main par la rédaction depuis le mercredi 13 juin, le Nokia 808 se détache du paysage des photophones grâce à son capteur de 41 mégapixels ! Est-ce que cette seule caractéristique massue, et la façon dont elle est mise en œuvre avec la technologie PureView, font de ce smartphone un véritable appareil photo ? Nous avons passé quelques jours avec le Nokia 808 pour tenter de répondre à cette question dans ce test.

012C000005237896-photo-nokia-808-pureview2.jpg
012C000005237894-photo-nokia-808-pureview.jpg

Le Nokia 808 PureView et son imposant bloc optique


Notez que nous avons axé cet article uniquement sur la couche photo du Nokia 808 PureView. Mais comme c'est un smartphone et puisque nous ne reviendrons pas sur ses aptitudes d'objet communicant, nous vous livrons ici un condensé de ses caractéristiques techniques liées à la mobilité. Cette première technologie PureView, sur un smartphone Symbian, sera en tout état de cause portée sur la famille des Lumia sous Windows Phone 8, ultérieurement.

Nokia 808 PureView
Caractéristiques principales
Système d'exploitationSymbian Belle
ProcesseurARM 11 simple coeur
@ 1,3 GHz
Mémoire / Stockage512 Mo SDRAM /
16 Go interne (extension micro SD 32 Go max)
Technologie d'écran
et définition
AMOLED ClearBlack 4.0"
640 x 360 pixels
Réseaux mobilesGPRS / EDGE / WCDMA / HSDPA / HSUPA
Autre sans filWi-Fi b/g/n, Bluetooth 3.0, NFC
GPSOui, GPS et A-GPS
MultimédiaRadio FM RDS, certif. DLNA, Dolby Digital Plus
Batterie1 400 mAh
Autonomie annoncée11 h en 2G),
6,5 h en 3G,
465 h en veille.
Dimensions 123,9 x 60,2 x 13,9 mm
Poids172 g (avec batterie)


Question photo, le Nokia 808 PureView est généreusement doté :

  • capteur 1/1,2'' de 41 MPix (7728 x 5368 pixels) ;
  • focale réelle de 8,02 mm, équivalant 28 mm (ratio 4:3) en 24 x 36 mm ;
  • optique Carl Zeiss, ouverture f:2,4 ;
  • obturateur mécanique avec filtre ND ;
  • flash Xénon ;
  • vidéo en 1080p 30 im/s, en H.264 jusqu'à 25 Mbps.



Présentation de la technologie



Le Nokia 808 PureView embarque un capteur de 41 MPix de type 1/1,2''. Nokia ne donne pas d'information sur ses dimensions, mais nous pouvons déduire d'après la taille des photosites (1,4 micron) et la résolution totale de 7 728 x 5 368 que le composant mesure environ 10,8 x 7,5 mm. Il est donc plus petit que le format CX de l'hybride Nikon 1 (type 1'', soit 13,2 x 8,8 mm), mais nettement plus grand que la totalité des compacts du marché, y compris les plus « experts » basés sur des capteurs de 1/1,7'' (environ 7,4 x 5,5 mm) ou 1/1,63'' (environ 8 x 5,5 mm).

0226000005249230-photo-nokia-808-taille-capteur.jpg
La taille du capteur de 1/1,2'' par rapport aux autres capteurs courants du marché


Le capteur, qu'on imagine être un CMOS (Nokia ne précise pas ce point non plus), conserve ainsi une densité de pixels raisonnable, de 50,6 MPix / cm², tout du moins en comparaison à d'autres compacts du marché. Aussi dense qu'un compact de 14 MPix doté d'un capteur 1/2,3'', nettement moins chargé qu'un Sony HX20V par exemple qui, avec 18,9 MPix effectifs sur un capteur de 1/2,3',' atteint une densité de 67,3 MPix / cm² ! Notez que les 41 MPix du capteur débordent du cercle d'image de la lentille : il ne reste donc « que » 38 Mpix au format 4:3 et 34 MPix au format 16:9. Soit au maximum la bagatelle de 7 152 x 5 368 pixels... Le capteur est plus large que le format 4:3, mais moins que le 3:2... un format inhabituel en somme.

01C2000005246140-photo-nokia-808-pureview-sch-ma-2.jpg
Schéma fourni par Nokia montrant la façon dont est exploité le capteur, en fonction du ratio d'image choisie


00FA000005237918-photo-nokia-808-pureview-interface14.jpg
L'idée de Nokia, c'est d'utiliser cette profusion de pixels pour remplir deux objectifs différents : la réduction de bruit numérique dans l'image et/ou la possibilité de zoomer dans ses images. En effet, lorsque l'utilisateur décide de devenir plus raisonnable sur la résolution, passant au choix à 8 MPix, 5 MPix ou 3 MPix en sélectionnant le mode PureView, il bénéficie de nouvelles aptitudes.

La première, c'est l'apparition d'un zoom, ni optique, ni numérique, mais par recadrage. Le facteur de zoom varie entre 2 X et 4 X selon la résolution choisie : plus on veut conserver de détails (8 Mpix) et moins le recadrage, donc le zoom, sera ample. L'avantage par rapport à un zoom numérique, c'est que le Nokia 808 n'effectue aucune interpolation de pixel : il n'y a donc pas de dégradation entre l'image zoomée et celle prise sans zoom. Le facteur maximum de 4 X en 3 MPix correspond exactement à ce que livrent les 38 MPix vus en taille réelle.

012C000005246312-photo-nokia-808-pureview-photo-38-mpix.jpg
012C000005246314-photo-nokia-808-pureview-photo-3-mpix-zoom-max.jpg

A gauche une photo en 38 MPix, résolution à laquelle le zoom est désactivé. A droite, la même photo prise en 3 MPix avec le zoom au maximum (4X)


0258000005246316-photo-nokia-808-pureview-d-tail-100.jpg
Ici, les extraits en taille réelle des deux images précédentes : c'est parfaitement superposable


À quoi ça rime me direz-vous ? Autant recadrer directement sur son image de 38 MPix. Non ! Car outre le bénéfice évident à la prise de vue pour le cadrage, cette technique sert aussi en vidéo. Idem, le facteur de zoom varie selon la résolution : 4 X en 1080p, 6 X en 720p et 12 X en 360p ! L'avantage, c'est que ce zoom est parfaitement silencieux. Par ailleurs, le fait de n'utiliser que le centre de l'optique donne en théorie de meilleurs résultats (piqué, distorsion, aberrations...). Et la problématique de la perte de luminosité dans les hautes focales sur un zoom optique n'a pas lieu ici, l'ouverture restant inchangée à f:2,4.

Ensuite, l'autre facette de la technologie PureView, c'est le suréchantillonnage. Quand le zoom n'est pas utilisé, le smartphone effectue un suréchantillonnage des pixels actifs (ceux qui composent l'image finale) pour affiner son traitement d'image, et notamment pour réduire le bruit numérique dans les hautes sensibilités. C'est-à-dire qu'il va utiliser plusieurs pixels du capteur (5, 8 ou 14 selon la résolution choisie) pour n'en faire qu'un, de meilleure qualité. L'analyse des pixels échantillons permet d'identifier plus facilement ce qui appartient au domaine du bruit numérique et ainsi de nettoyer les images plus efficacement. En théorie, c'est en optant pour la résolution de 3 MPix que le suréchantillonnage est le plus élevé, et donc que l'image est la plus propre.

01C2000005246876-photo-nokia-808-pureview-sch-ma-3.jpg
Correspondance entre suréchantillonnage et zoom


Ces deux techniques, de zoom par recadrage et d'optimisation du traitement d'image par suréchantillonnage, existent déjà. On trouve la première sur certains compacts Panasonic (fonction iZoom) ou encore sur certains reflex Sony SLT, tandis que la seconde s'est démocratisée à tous les appareils qui réduisent leur résolution pour montrer plus haut en ISO. C'est en revanche la première fois qu'elles sont imbriquées sur un même appareil, et à plus forte raison un smartphone !

Prise en main du Nokia 808



La prise en main du Nokia 808 PureView est bonne... pour un photophone. Gabarit et poids collent aux dimensions d'un compact standard, même si l'excentrement du bloc optique perturbe la pose des doigts. Nous apprécions le toucher du matériau plastique légèrement agrippant ainsi que les deux commandes physiques en présence : un vrai déclencheur avec une mi-course et le bouton à bascule pour le zoom. Toutefois, la finesse du Nokia 808 (pour un compact...) rend la zone d'appui trop réduite pour que les deux pouces assurent un bon maintien. Et ce n'est pas la pseudo barre de grip (pas grippée du tout) à droite qui va aider. En clair, le téléphone peut facilement glisser par le bas et se retrouver à vos pieds, dans un état variable selon la surface d'atterrissage, la hauteur de la chute et votre chance...

00C8000005237900-photo-nokia-808-pureview4.jpg
00C8000005237904-photo-nokia-808-pureview6.jpg
00C8000005247518-photo-nokia-808-pureview-vs-iphone4.jpg

Les deux commandes latérales, le Nokia 808 vu de côté (sa tranche glissante) puis comparé à un iPhone 4


Nokia nous a fait parvenir un petit accessoire fort pratique, une pince avec pas de vis pour fixer le 808 PureView (et la plupart des smartphones en théorie) à un trépied. Dommage que nous ne l'ayons pas eu plus tôt, ça nous aurait facilité nos captures de la scène de test...

012C000005249188-photo-nokia-808-accessoire1.jpg
012C000005249190-photo-nokia-808-accessoire2.jpg

Une petite pince, avec du grip sur chaque patte, et une fixation trépied à une des extrêmités : c'est bien vu !


Avertissement donné, les points importants sur un photophone restent avant tout l'écran et l'interface. Et dans ces deux domaines, le Nokia 808 donne globalement satisfaction. Certes, la résolution en 640 x 360 pixels se montre beaucoup trop juste, surtout quand on désire zoomer allègrement dans ses images de 38 MPix que l'on scrute nez collé à l'écran. Mais la dalle AMOLED de 4 pouces reste bien visible dans la plupart des situations.

Côté interface, Nokia a trouvé un équilibre plaisant entre accessibilité et précision. Quelques raccourcis sont disposés de part et d'autre de l'affichage (flash, correction d'exposition, balance des blancs, ISO et filtre ND), tandis qu'une icône centrale renvoie au menu et indique au passage la résolution actuelle. Ce menu s'ouvre sur la sélection de modes : automatique, scènes et créatif. Seul ce dernier mode débloque les réglages de l'appareil, que voici énumérés dans ce diaporama :

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top