Test du HTC HD7 : le Windows Phone le plus imposant

12 janvier 2011 à 17h50
0

Test du HTC HD 7 : le Windows Phone XXL

HTC a fait partie des premiers constructeurs à se lancer dans l'aventure Windows Phone 7. Alors que la concurrence (Samsung et LG) propose un unique mobile, HTC débarque sur le marché français avec trois smartphones ! Cette apparente diversité de mobiles Windows Phone 7 (5 au lancement) est paradoxale dans la mesure ou les appareils partagent tous plus ou moins les mêmes caractéristiques techniques. Malgré tout, l'HD7 parvient à se différencier de ses concurrents en proposant un écran généreux. Voyons ce qui se cache derrière le premier terminal HTC haut de gamme Windows Phone 7.

157C000003906914-photo-hd7-3views-fr2-small.jpg


Sommaire




Vidéo de présentation




Présentation photo


L'HTC HD 7 est le Windows Phone le plus imposant. Ses mensurations XXL lui permettent de disposer d'un large écran large de 4,3 pouces. La taille ainsi que le form factor rappellent les HTC touch HD2 et HTC Desire HD. Cette matrice offre un bon confort de lecture, mais attention, la définition est identique à celle des autres Windows Phone 7 (840 x 800). L'écran LCD classique offre un bon rendu des couleurs, même si l'on n'atteint pas les sommets sur Super Amoled qui équipe l'Omnia 7, ou l'excellence du super LCD (pourtant présent sur l'HTC Mozart.

À noter que malgré sa grande taille, l'HD 7 ne dépasse pas l'encombrement critique d'un Dell Streak. L'appareil tient parfaitement dans la plupart des poches.

00C8000003907334-photo-test-htc-hd7-clubic-com-001.jpg
00C8000003907338-photo-test-htc-hd7-clubic-com-002.jpg
00C8000003907356-photo-test-htc-hd7-clubic-com-008.jpg


La taille d'écran est idéale pour le Web, ou pour la lecture de vidéos. À ce sujet, on note que le pourtour métallique de l'objectif se transforme en support dépliable aussi astucieux qu'esthétique. Ce dernier maintient le smartphone debout : pour peu que l'on dispose d'une surface, il ne reste plus qu'à lancer son film favori pour en profiter au mieux sans avoir à tenir son mobile.

00C8000003907344-photo-test-htc-hd7-clubic-com-004.jpg
00C8000003907346-photo-test-htc-hd7-clubic-com-005.jpg
00C8000003907350-photo-test-htc-hd7-clubic-com-006.jpg


Côté interface, les trois commandes propres à Windows Phone sont assurées par des touches tactiles qui répondent à la perfection. Pour les autres boutons, HTC a opté pour des boutons traditionnels. On trouve des touches « Power », « Volume + et - » ainsi qu'une touche dédiée à l'appareil photo (cette dernière fait partie des spécifications obligatoires exigées par Microsoft pour Windows Phone 7).

00C8000003907340-photo-test-htc-hd7-clubic-com-003.jpg
00C8000003907352-photo-test-htc-hd7-clubic-com-007.jpg
00C8000003907362-photo-test-htc-hd7-clubic-com-009.jpg


À l'arrière du mobile, outre la patère de maintiens dépliable, on trouve un appareil photo de 5 mégapixels ainsi que deux flash LED. L'alimentation est assurée par une batterie de 1230 ma/h (voir chapitre consacré à l'autonomie). La finition du mobile est excellente et les matériaux utilisés inspirent confiance. On note simplement un petit jour entre le capot et la coque fixe qui laisse entrevoir la carte SIM.

Quid de la téléphonie ?


La couche logicielle de Windows Phone 7 est plutôt agréable et facile à prendre en mains. On regrette peut-être simplement que la liste de contact ait tendance à gonfler rapidement de façon non sollicitée si un compte FaceBook est configuré. La qualité des conversations est excellente et malgré sa taille imposante, l'HD7 n'est pas trop lourd lorsqu'il est tenu à bout de bras. Seul petit reproche : en fonction des morphologies, la nervure supérieure plastique située juste au-dessus du haut-parleur téléphone n'est pas confortable lorsqu'elle est portée à l'oreille.

00C8000003906790-photo-0000178.jpg
00C8000003906794-photo-0000180.jpg
00C8000003934238-photo-martine.jpg

Couche téléphonie de Windows Phone 7 sur l'HTC HD 7

0280000003908874-photo-arrete.jpg

Le contact de cette arrête sur l'oreille n'est pas agréable



Surfer sur Internet avec l'HTC HD7


Le navigateur Web mobile basé sur les versions 7 et 8 d'Internet Explorer est convaincant, malgré une recherche bloquée sur Bing. Le processeur d'un gigahertz offre une souplesse appréciable. Les pages s'affichent fidèlement et défilent avec une fluidité irréprochable. On profite également du large écran confortable, même si la définition de l'HD7 reste identique à celle des autres smartphones de la gamme Windows Phone 7.

00C8000003906830-photo-0000201.jpg
00C8000003906826-photo-0000198.jpg
00C8000003906802-photo-0000184.jpg

00C8000003906816-photo-0000192.jpg
00C8000003906808-photo-0000188.jpg
00C8000003906818-photo-0000193.jpg


Côté fonctionnalités, on retrouve les fameux zooms multipoints, les rotations d'écran basées sur l'accéléromètre ainsi qu'une gestion d'onglets. En revanche, en attendant une hypothétique mise à jour qui le prenne en charge, le format Flash d'Adobe reste encore au placard. Exit donc la majorité des vidéos, ces dernières sont illisibles sur l'OS nomade de Microsoft. Seul YouTube parvient à tirer son épingle du jeu : une application dédiée est disponible gratuitement sur le Marketplace.

012C000003906806-photo-0000187.jpg
012C000003906832-photo-0000202.jpg


00C8000003789558-photo-0000097.jpg
00C8000003789560-photo-0000098.jpg
00C8000003789562-photo-0000102.jpg

Exit au Flash, mais il est tout de même possible de lire les vidéos d'YouTube


Un bon lecteur audio ?


00C8000003908872-photo-casque.jpg
Casque fourni par HTC
La qualité sonore est plutôt bonne, et la présence d'un égaliseur de tonalité fourni par HTC est très appréciable (12 profils + Dolby + SRS). Pour profiter au mieux de ses pistes musicales, HTC fournit un Kit piéton stéréo filaire de bonne facture (format jack standard). Ce dernier est équipé d'une télécommande intégrée (3 boutons) qui donne un accès instantané aux fonctions : « play », « pause », « retour », « avance », « décrochage / raccrochage ». Au besoin, HTC fournit deux capuchons en mousse ainsi qu'une pince qui permet de fixer la télécommande au col d'une veste ou d'une chemise (par exemple). Un regret de taille tout de même sur le plan matériel : la mémoire non extensible est limitée à huit gigas dont un est confisqué par le système : indigne d'un smartphone haut de gamme tel que l'HD7 !

00C8000003906862-photo-0000218.jpg
00C8000003906870-photo-0000223.jpg
00C8000003906890-photo-0000234.jpg

Interface du lecteur musical Zune : moderne et jolie, mais un poil moins intuitive que chez la concurrence.


À noter que le smartphone doit impérativement être synchronisé avec le logiciel Zune, indisponible sur Mac à l'heure ou nous écrivons ces lignes. Point fort par rapport à Apple (jailbreak mis à part) : l'application permet de synchroniser sa bibliothèque multimédia sans fil via Wi-Fi.

0226000003907050-photo-zune.jpg

Zune : un passage obligé pour synchroniser sa bibliothèque multimédia. Heureusement, le logiciel est plutôt réussi.


Il faut également signaler la possibilité de souscrire un abonnement Zune Pass à 9.90 euros par mois pour profiter de la musique en illimité (catalogue de 8 millions de titres) en streaming ou en téléchargement (plus d'informations dans cet article).

L'appareil photo numérique (+capture vidéo)


L'HTC HD 7 est muni d'un appareil photo de 5 megapixels autofocus épaulé par deux flash LED. Le rendu final est riche en couleurs mais à y regarder de plus près, les clichés sont moins détailles que les meilleurs APN de résolution identique. La qualité reste amplement suffisante pour un usage occasionnel.

015E000003907084-photo-resize.jpg
00FA000003907066-photo-cropwp-000001.jpg

Les clichés ne sont pas mauvais, mais ils ne sont pas détaillés.


Côté capture vidéo, les choses sont nettement moins réjouissantes. Dès qu'on active la résolution maximale, les fichiers vidéo se caractérisent par un manque de fluidité, et de netteté. Là encore, on attend mieux !



La lecture vidéo (Divx, MKV)


Le lecteur vidéo de Windows Phone 7 (Zune) prend nativement en charge les codecs h264 ou MPEG-4 part 2 (conteneur MP4 ou M4V) ainsi que le WMV (VC-1). Le lecteur n'est pas capable de lire les formats Divx et autres MKV. En revanche, cette limitation est compensée par l'application Zune. Cette dernière est capable de convertir certains formats vidéo (Divx, par exemple) de manière à générer un fichier compatible avec Windows Phone.

012C000003906878-photo-0000227.jpg
012C000003906836-photo-0000204.jpg

012C000003906874-photo-0000225.jpg
012C000003906844-photo-0000208.jpg

Lecteur vidéo intégré nativement sur Windows Phone 7


Seul bémol, la lecture vidéo est une activité gourmande en mémoire. On a vite besoin d'oxygène avec les sept malheureux gigas proposés en standard, surtout lorsqu'on dispose d'une bibliothèque musicale conséquente. Il est impossible d'ajouter une carte SD sur l'HTC HD 7, la donne est à prendre ou à laisser.

Quid du GPS ?


Windows Phone oblige, on trouve une version mobile de Bing Maps. Il s'agit d'un équivalent de Google Maps signé Microsoft. Le programme est plutôt performant, mais il ne peut faire office de véritable GPS routier pour deux raisons. Tout d'abord, aucune vue 3D ou instructions vocales ne sont disponibles. Ensuite, les cartes ne peuvent pas être stockées dans la mémoire du téléphone (elles sont capturées en live via GSM).

00C8000003911368-photo-hd71.jpg
00C8000003911370-photo-hd72.jpg
00C8000003906850-photo-0000212.jpg

Bing Maps. À gauche, un fix GPS en moins de 19 secondes.


Rien de mieux à se mettre sous la dent du côté du Market : pour l'heure, aucun des grands noms de la navigation (Navigon, Tomtom, etc.) n'est disponible sur le Markeplace français (Navigon existe... en exclusivité chez l'opérateur T-Mobile en Allemagne). Dommage, la puce est plutôt performante dans la mesure où elle parvient à réaliser un fix valide en moins de 19 secondes. De quoi faire réfléchir les accrocs du GPS.

Le jeux vidéo


L'intégration du Xbox Live est plutôt limitée puisqu'elle permet uniquement de consulter son statut, ou sa liste d'amis. Pour les jeux, il faut passer par le Market qui compile quelques séquelles de titres iOS (iPhone iPod touch). Pour l'heure, même si quelques jeux de qualité sont disponibles, on est encore loin d'attendre l'exhaustivité de l'AppStore. Logique, Windows Phone n'est sorti que depuis trois mois. Actuellement, on dénombre un peu moins de 6000 programmes sur le Marketplace.

00C8000003906882-photo-0000230.jpg
00C8000003906884-photo-0000231.jpg
00C8000003660906-photo-0000067.jpg


Les applications ajoutées par HTC


Même si Microsoft a mis fin (temporairement ?) aux possibilités de personnalisation du système, HTC a tout de même préinstallé quelques utilitaires. Dans le lot, on trouve un égaliseur de tonalité, un petit programme de retouche photo (application d'effets uniquement), un bloc note, un Widget de suivi des cours de la bourse, un convertisseur d'unités ainsi qu'un logiciel « lampe de poche » qui active le flash. Via le Market, on peut compléter le tout avec un utilitaire nommé « Tél intelligent » qui réalise des actions particulières dans certaines conditions (voir photo d'écran).

00C8000003906894-photo-0000236.jpg
00C8000003906896-photo-0000237.jpg
00C8000003906908-photo-0000244.jpg

convertisseur d'unités, cours de la bourse et lampe torche

00C8000003906912-photo-0000246.jpg
00C8000003906888-photo-0000233.jpg
00C8000003906900-photo-0000240.jpg

téléphone intelligent, égaliseur de tonalité et HTC Hub

00C8000003906906-photo-0000243.jpg
00C8000003906904-photo-0000242.jpg
00C8000003906898-photo-0000238.jpg

Bloc note et « retouche » photo


Autonomie

Le verdict du test d'autonomie en utilisation est sans appel. Le mobile parvient à faire pire que l'Ominia 7, un autre Windows Phone signé Samsung. Attention, tout au long de ce test, le mobile subit une simulation d'activité. L'épreuve n'est donc pas forcément représentative de l'autonomie en veille. Toutefois, dans la pratique, cette dernière se situe également dans la moyenne basse de ce que l'on a l'habitue de voir sur smartphone. Quel dommage qu'HTC n'ait pas équipé son poulain d'une batterie de 1500ma/h (1230 ma/h sur l'HD7).

0226000003911262-photo-autonomie.jpg


Conclusion


Le HTC HD7 n'est pas un mauvais smartphone, mais on en attendait
0078000003906920-photo-hd7-front-per-small.jpg
clairement plus de la part d'un modèle haut de gamme. Tout d'abord, la mémoire de stockage limitée à 7 gigas (8 dont 1 confisqué par le système) nous replonge quelques années en arrière. La pilule est d'autant plus difficile à avaler lorsqu'on sait que le modèle asiatique est doté de 16 Go de flash, et qu'il est impossible d'ajouter une carte de stockage sur cet HD7. Côté écran, même si la taille généreuse est confortable, il faut rappeler que la résolution reste identique à celle des autres Windows Phone (480 x 800). D'autre part, l'HD 7 fait une croix sur les technologies l'AMOLED ou sur le super LCD qui est pourtant présent sur l'HTC Mozart ! L'HTC HD7 se limite à du LCD classique, même si la matrice offre tout de même un rendu très correct. Point positif : même si l'appareil à une taille imposante, sont form factor reste raisonnable puisque l'HD7 tient parfaitement dans une poche. Enfin, sur le plan matériel, on apprécie la vélocité du processeur (système parfaitement fluide), la finition exemplaire ainsi que la petite patère rétractable qui permet de maintenir le smartphone à la verticale (une idée que l'on espère retrouver sur d'autres terminaux).

00FA000003906922-photo-hd7-stand-back-small.jpg
Pour ce qui est du système cette fois, l'accessibilité est bonne et les fonctionnalités sont au rendez-vous, même si on attend toujours une mise à jour qui apporte le copier-coller et la gestion du multitâche. Côté logiciel, cette version de Windows Phone 7 est saupoudrée de quelques petites applications utiles au quotidien conçues par HTC. Dans le lot, on retiendra surtout l'égaliseur de tonalité qui apporte un réel plus par rapport à certains autres Windows Phone. Autre point important pour les accrocs du GPS : pour l'heure, aucun des blockbusters de la navigation GPS sur mobile (Navigon, TomTom, Sygic) n'a été porté sur Windows Phone.

En définitive, même si tout n'est pas parfait, HTC nous propose un Windows Phone de qualité. Reste à savoir si les limitations matérielles (mémoire rikiki) et logicielles (défauts de jeunesse de Windows Phone) ne feront pas pencher la balance du côté du HTC Desire HD, le frère jumeau Android de l'HTC HD7.

HTC HD 7

Les plus
+ Écran généreux / Finition
+ Support vertical intégré
+ Égaliseur de tonalité
Les moins
- Mémoire de stockage
- Autonomie
- Défauts de jeunesse de
- Windows Phone
Fonctionnalités
Ergonomie
Autonomie
Puissance
2.5


[]
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coronavirus : le traçage numérique
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
scroll top