Test du HTC Desire HD : l'Android XXL

08 décembre 2010 à 15h44
0

Test du HTC Desire HD : l'Android XXL


L'HTC Desire premier du nom n'a pas manqué de marquer les esprits. L'appareil était puissant (processeur à 1Ghz), équipé d'un bel écran AMOLED et son interface « HTC Sense » était particulièrement réussie. Sept mois après la sortie de ce mobile à sensations, HTC remet le couvert en nous proposant une version XXL du Desire. Ce tout nouveau Desire HD arbore cette fois un écran de 4.3 pouces (contre 3.7 pour le Desire), mais attention, la résolution n'a pas changé pour autant... S'agit-il d'une révision majeure du HTC Desire ? Ce nouveau Desire surclasse-t-il allègrement son petit frère ? Réponse à l'issue de ce test !

03810102-photo-htcdesirehd.jpg


Sommaire





Vidéo de présentation





Présentation du HTC Desire HD


Ce tout nouveau Desire HD ne ressemble pas vraiment à son petit frère qui partageait une bonne partie de ses caractéristiques avec le Nexus One de Google. On a plus affaire à un clone du Touch HD 2 (Windows Mobile) qui serait mû par Android. L'appareil est plus large que le Desire, même si la résolution reste identique. Autre point important, HTC abandonne l'AMOLED (HTC Desire 1 et HTC Legend) et effectue un retour en arrière regrettable. Le Desire HD est équipé d'un écran LCD classique (et non S-LCD). Autre changement : les trois touches physiques situées sur la partie basse de l'écran ont été remplacées par des commandes tactiles. On note également l'absence de la petite souris optique qui complétait avantageusement l'écran tactile.

00C8000003792718-photo-dsc-0009-border.jpg
00C8000003792720-photo-dsc-0013-border.jpg
00C8000003792722-photo-dsc-0014-border.jpg


Sur un plan purement pratique, certains critiqueront peut-être l'implantation de la prise casque sur la partie basse du terminal (alors qu'elle était bien placée sur le haut du Desire premier du nom). Autre point d'ombre plus gênant cette fois : les bouton « Power » ne dépasse pas assez de la coque pour pouvoir être actionné facilement. HTC a également repris le concept unibody du HTC Legend. Pour accéder à la batterie et aux slots Micro SD et SIM, il faut déloger deux compartiments (sur la partie droite et basse du mobile). Au passage, on remarque que le Desire HD est équipé d'une batterie de 1230 mAh contre 1400 mAh pour le premier Desire. Nous verrons si cette économie de bouts de chandelles impacte l'autonomie de façon significative.

012C000003792724-photo-dsc-0020-border.jpg
012C000003792726-photo-dsc-0022-border.jpg


Téléphonie et gestionnaire PIM


La couche logicielle qui gère les fonctionnalités téléphoniques du mobile ainsi que les applications PIM ont été profondément revues par HTC. Les modifications vont dans le bon sens. La prise en main est assez intuitive et surtout, on note une bonne intégration des réseaux sociaux et autre service de microbloging du moment. Ainsi, il est possible de lier une fiche de l'annuaire natif du téléphone avec un contact FaceBook ou un pseudonyme Twitter. La qualité d'écoute n'est pas en reste, le Desire HD ne pose pas de problème à ce niveau. Attention, le Desire HD n'est pas équipé d'un objectif visiophonique en façade.

00C8000003798850-photo-device8.jpg
00C8000003798852-photo-device14.jpg
00C8000003798854-photo-device15.jpg

La couche téléphonie d'Android a été profondément revue par HTC

Le confort du surf Web est-il au rendez-vous ?


Le navigateur Web fourni par défaut n'est autre que Google Chrome Lite. Le programme a déjà fait ses preuves. Il s'agit d'un des meilleurs butineurs de poche mobiles. Processeur d'un gigahertz oblige, le programme est à son aise sur Desire HD. Les scrollings sont fluides, les pages s'affichent rapidement et l'écran multipoint répond au quart de tour. L'activité profite également de la générosité de l'écran 4,3 pouces. En revanche, contrairement à ce que l'on pourrait croire, la résolution de ce tout nouveau Desire « HD » est totalement identique à celle du Desire de première génération (480 x 800). À ratio de zoom égal, le Desire HD n'affiche pas plus d'éléments à l'écran qu'un Desire classique.

0280000003795434-photo-device4.jpg

00C8000003795432-photo-device3.jpg
00C8000003795438-photo-device6.jpg
00C8000003795436-photo-device5.jpg

Un navigateur fluide compatible flash


Impossible de parler des fonctionnalités Web d'un mobile Android 2.2 (Froyo) sans aborder Flash. Le Desire HD est bien compatible avec le fameux format d'animation d'Adobe. Le plug-in est installé nativement, et il est possible de le mettre à jour en passant par le Market. Une fois que tout est en ordre, il est possible de lire presque n'importe quelle vidéo Flash depuis le mobile. Même si la fluidité de lecture reste très variable, la prise en charge du Flash apporte un réel plus. Les mobinautes qui ont l'habitude de fréquenter des sites qui utilisent souvent ce standard apprécieront.

012C000003797492-photo-device14.jpg
012C000003797500-photo-device15.jpg

Flash fonctionne sur le Desire HD, même si la fluidité de lecture n'est pas toujours au rendez-vous.


Seul petit bémol : HTC a tenté d'innover en mixant zoom et système d'onglet. Lorsqu'on réduit le ratio d'affichage de la page au maximum, on sort de l'affichage classique pour se trouver nez à nez avec le système d'onglets. L'idée était alléchante, mais dans la pratique, on ouvre constamment le gestionnaire d'onglet sans le vouloir.

Desire HD : un bon lecteur audio ?


Le lecteur audio a été profondément remanié par HTC. On apprécie l'affichage des pochettes façon Coverflow en mode paysage ainsi que la facilité de prise en mains de l'application. D'autre part, le Desire HD propose de nombreux profils de préréglage audio (pop, rock, etc.) qui sont uniquement disponibles lorsqu'on utilise le casque filaire (ne fonctionnent pas en Bluetooth A2DP). En revanche, détail intéressant, ces profils sont complétés par deux post traitements qui sont cette fois disponible en Bluetooth ou sur haut-parleur externe.

00C8000003812042-photo-device34.jpg
00C8000003812064-photo-device39.jpg
00C8000003812070-photo-device40.jpg

Amazon MP3 (déployé), et effets audio.


Le premier est fourni par Dolby, le second (qui est le plus convaincant) est estampillé SRS WOW HD. On regrette simplement l'intégration un peu envahissante d'Amazon MP3 qui donne l'impression d'être en présence d'une application « Lite » bardée d'un bandeau publicitaire. En bref, HTC propose un lecteur particulièrement complet. Si tout cela venait à ne pas suffire, il serait toujours possible de se rabattre sur le tuner FM intégré (qui fonctionne uniquement en présence d'un casque filaire).

00C8000003812060-photo-device38.jpg
012C000003812056-photo-device37.jpg

Tuner FM et affichage « CoverFlow »


L'appareil photo numérique (+capture vidéo)


Le Desire HD est équipé d'un appareil photo de 8 mégapixels avec flash et autofocus. Sur le papier, la résolution impressionne, mais dans la pratique, les clichés sont réussis, sans plus. Le résultat se place au niveau d'un bon 5 mégapixels. Les clichés ne manquent pas de détails, mais on pouvait en attendre plus. Sur la scène de test, on peut observer que les caractères d'imprimerie manquent cruellement de netteté. Dans l'ensemble, la partie photo reste honnête, même si on en attendait plus.

015E000003800064-photo-phototest.jpg
00D2000003800068-photo-phototestcrop.jpg

Le Desire HD nous rappelle que le nombre de pixels ne fait pas tout.


En revanche, on apprécie que la couche HTC Sense apporte son lot d'options sympathiques. Pas moins de 12 effets vidéo différents sont proposés (distorsion, vintage, noir et blanc, etc.). De plus, on note la présence d'un détecteur de visage (pour la mise au point), d'un retardateur ainsi qu'une fonction désormais classique de géolocalisation des clichés.


Capture vidéo réalisée avec le Desire HD. La fluidité est bien au rendez-vous en HD


Pour sa part, la capture vidéo s'en sort plutôt bien. La encore, la définition se situe en cran en dessous des Wave et Galaxy S mais heureusement, la fluidité est bien au rendez-vous en 720 p. La prise en charge native de la compression HD par le nouveau processeur Qualcomm 8255 n'est pas étrangère à ces bonnes performances.

La lecture vidéo (Divx, MKV)


0064000003810134-photo-cinema2.jpg
L'appellation « HD » laisse penser que ce Desire nouveau est taillé sur mesure pour se transformer un véritable petit cinéma mobile qui ne nécessite pas de réencoder les fichiers en haute définition. Dans la pratique, si le Desire HD excelle en matière de capture vidéo, la lecture est plus timide. L'appareil est capable de décompresser du 720p mais la fluidité n'est pas toujours au rendez-vous. On note également l'absence de prise en charge du MKV qui est pourtant supporté par les Galaxy S et Wave de Samsung. Heureusement, même si le mobile d'HTC n'est pas certifié Divx, les fichiers en basse définition (film de 700 Mo) se lisent sans aucune difficulté. Pour le reste, il faudra souvent passer par une phase de conversion des films dont le format est incompatible.

0226000003810132-photo-cinema1.jpg

Pas de compatibilité MKV... on attendait mieux de la part d'un Smartphone « HD »


Quid du GPS ?


La puce qui équipe la Desire HD se montre plutôt performante. Par temps couvert, l'appareil parvient à réaliser un fix valide en 40 secondes. Côté logiciels, la toute nouvelle surcouche « HTC Sense » apporte son lot de nouveautés ! En plus de Google Maps, HTC intègre le désormais célèbre Google Navigation. Il s'agit d'un GPS routier « 3D » doté d'instructions vocales qui s'appuie sur les données cartographiques de Google Maps. Seul problème : le programme n'est pas en mesure de télécharger les cartes une fois pour toutes dans l'espace de stockage. Ces informations sont capturées en live via la liaison GSM.

Conscient des limites du procédé (en campagne notamment), HTC intègre un second service de navigation « Premium » indépendant de Google Navigation. Cette application est bien capable d'enregistrer les données cartographiques sur la carte SD mais comme on pouvait s'en douter, il faut impérativement passer à la caisse pour pouvoir en bénéficier. Navigation Premium est dépourvue de cartes en standard. Étrangement, ces dernières sont commercialisées à un prix identique en version France ou Europe.
  • La carte France coute 8 euros pour 30 jours, 30 euros pour un an ou 40 euros à vie.
  • L'Europe occidentale coute 8 euros pour 30 jours, 30 euros pour un an et 40 euros à vie.

00C8000003795846-photo-device12.jpg
00C8000003795620-photo-device9.jpg
00C8000003795622-photo-device10.jpg

Google Navigation et Navigation Premium (ROUTE 66)


À noter que ce mystérieux programme n'est autre que Route 66 dans une version remaquillée pour la cause. Quitte à mettre la main au portefeuille, certains utilisateurs préfèreront peut-être opter pour Navigon (via le Market), même si la licence est un peu plus onéreuse.

Dans le lot des programmes conçus pour tirer parti de la puce GPS, on note trois autres friandises sympathiques. Tout d'abord, on retrouve le tableau de bord qui avait fait son apparition sur l'HTC Touch Cruise. Cet écran plutôt réussi graphiquement offre un accès instantané à l'ensemble des applications GPS intégrées dans le téléphone (Google Navigation, Route 66, etc.). On retrouve également Foot Print, un programme qui permet de réaliser simplement des photos géolocalisées pour sauvegarder ses POI coup de cœur, ou pour les partager via le Web. Enfin, la rubrique « À proximité » (HTC Location) ouvre une application capable de rechercher des points d'intérêts situés à proximité (pizzeria, hôpitaux, pharmacie, etc.). Dans son principe, ce programme est similaire à AroudMe sur iPhone. Il est également possible d'afficher un équivalent de Google maps qui s'appuie cette fois sur une cartographie téléchargée en local (dans la carte SD) fournie par ROUTE 66.

00C8000003795618-photo-device7.jpg
00C8000003795916-photo-device11.jpg
00C8000003795918-photo-device8.jpg

Tableau de bord, Footprint et recherche à proximité.


HTC Sense : de nombreuses nouveautés !


Que serait un mobile HTC sans « Sense » ? Le constructeur poursuit sa lancée en apportant de nombreuses améliorations logicielles à Android. La plus grosse nouveauté se nomme HTCSense.com. Il s'agit d'un portail de services « cloud » accessibles depuis un navigateur Web. Il est possible de faire sonner son mobile (en cas de perte), de le localiser sur une carte Google Maps, de le verrouiller ou d'effacer la mémoire à distance. Rien de bien folichon pour le moment, mais l'accès au service est gratuit. HTC promet d'implémenter de nouvelles fonctionnalités dans un futur proche.

0226000003808658-photo-sense.jpg

HTCsense.com, un nouveau portail de services gratuits.


Passons cette fois à la partie émergée de l'iceberg : le système regorge d'une série de petits logiciels qui embellissent l'interface, améliorent l'ergonomie et ajoutent des fonctionnalités bien pensées. En vrac, nous avons apprécié les nouveaux thèmes, le « task switcher » (qui ne permet pas encore de fermer les programmes), le moteur de recherche unifié (local pour les applications et les documents, distant pour le Web).

00C8000003808784-photo-device2.jpg
00C8000003808786-photo-device22.jpg
00C8000003808792-photo-device23.jpg

Gestionnaire de thèmes, Task Switcher, moteur de recherche unifié


On aime aussi la fonction de sélection ainsi que le copier-coller, même si HTC s'est contenté de cloner les idées d'Apple de façon éhontée.

00C8000003809690-photo-device19.jpg
00C8000003809694-photo-device18.jpg
00C8000003809696-photo-device17.jpg

HTC clone purement et simplement les systèmes de sélection et de copier-coller d'iOS !


Côté application, on trouve un lecteur de livre électronique (Kobo) permettant également d'accéder à un kiosque de téléchargement, même si on regrette qu'aucun ouvrage français ne soit disponible. HTC fournit également une lampe de poche virtuelle (qui active la LED du flash de l'APN), une application de prévisions météo, une horloge améliorée, des clients Twitter et Facebook ainsi qu'un « Hub HTC » qui regroupe l'ensemble des programmes, Widgets et éléments de personnalisation de l'éditeur. À ce jour, « Sense » est probablement l'interface Android la plus réussie. Les outils GPS n'ont pas été oubliés, comme vous pourrez le constater en consultant le chapitre correspondant.

00C8000003809698-photo-device4.jpg
00C8000003809700-photo-device7.jpg
00C8000003809702-photo-device21.jpg

Améliorations logicielles : HTC met le paquet !


A propos de l'autonomie du Desire HD


Ce point est particulièrement important avec le Desire HD dans la mesure où l'appareil est équipé d'une batterie de 1230 mAh contre 1400 mAh pour le Desire classique. Est-il judicieux d'équiper un appareil doté d'un écran plus grand d'une batterie plus faible ? Ce point a été durement critiqué, mais il faut savoir que le Desire HD bénéficie des avancées technologies qui ont été réalisées depuis la sortie du Desire. En clair, le nouveau processeur du Desire HD (Qualcomm 8255) est plus performant et surtout, il bénéficie d'une finesse de gravure de 45 nm contre 65 nm pour le Qualcomm 8250 du premier Desire. Cette modification permet d'optimiser la consommation électrique de façon significative. Au final, le Desire HD est un poil plus puissant que son prédécesseur, et les tests et retour d'expérience indiquent que l'autonomie est équivalente à celle du Desire. Preuve en est la superposition des deux courbes correspondant à l'autonomie des deux Desire sur le graphique suivant.

03816094-photo-autonomie2.jpg

Batterie de 170 mAh de moins que le Desire + puissance améliorée = autonomie équivalente au Desire. HTC peut remercier la finesse de gravure qui passe cette fois à 45 nm.


Conclusion


0096000003810136-photo-desirehd-dark-brown-3-4-left.jpg
Certains mobinautes attendaient l'équivalent Android du HTC Touch HD 2 (Windows Mobile 6.5) depuis de nombreux mois. Ce smartphone est devenu une réalité qui porte le doux nom de Desire HD. Cette appellation laisse entendre que l'appareil est doté d'un écran qui offre une résolution supérieure à celui du Desire premier du nom. Il n'en est rien. Même si les dimensions ont été revues à la hausse, la définition reste identique à celle du Desire (480 x 800). Certes, les nouvelles dimensions facilitent tout de même la lecture des contenus (Web, vidéo, etc.), mais il faut bien avouer que l'on s'attendait à mieux de la part d'un des mobiles Android les plus onéreux du marché. Autre gros point faible par rapport au Desire : cette fois, le bel écran AMOLED cède sa place à un écran LCD classique (et non S-LCD comme sur le Desire Z). Les couleurs sont donc nettement moins vives que sur le Desire premier du nom.

Évoquons cette fois la question de l'autonomie. Ce tout nouveau Desire HD est équipé d'une batterie de 1230 mAh contre 1400 pour le Desire premier du nom. Ce point a été très critiqué, mais il ne faut pas pour autant en tirer de conclusions hâtives. L'appareil embarque un processeur qui bénéficie d'une meilleure finesse de gravure (45 nm contre 65 nm pour le premier Desire). En définitive, on peut dire que l'autonomie est équivalente à celle de premier Desire
0096000003810138-photo-desirehd-dark-brown-front03.jpg
alors même que les performances ont été légèrement revues à la hausse. Ceci étant dit, les mobinautes les plus critiques dénonceront tout de même l'absence d'une batterie de 1400 mAh qui aurait permis de dépasser l'autonomie du premier Desire.

Pour conclure sur une note positive, il faut insister sur le fait que les atouts du Desire HD restent nombreux. L'appareil est puissant, l'interface est fluide et la couche HTC Sense apporte un réel plus. À l'heure actuelle, cette surcouche graphique Android signée HTC est l'une des plus abouties. On apprécie également l'ajout de nombreux programmes qui améliorent l'ergonomie, ajoutent des fonctionnalités, ou agrémentent les aspects visuels du système d'exploitation. La couche photo en bénéficie puisqu'elle propose de nombreux effets vidéos et autres réglages appréciés par les amateurs. Autre bon point : pour les mensurations de l'appareil, HTC n'a pas dépassé la limite critique. D'aucuns trouveront le mobile trop gros à leur goût, mais dans tous les cas, le gabarit ne pose pas le moindre problème. Le Desire HD tient parfaitement dans une poche, il n'est pas trop épais, et son poids reste raisonnable. Il ne reste plus qu'à savoir s'il faut se lancer dans l'aventure, ou attendre patiemment la sortie du Nexus S qui ne devrait pas tarder à pointer le bout de son nez.

HTC Desire 820 : trouvez le prix le plus bas pour ce modèle sur notre comparateur de prix !

HTC Desire HD

Les plus
+ Performances / Tuner FM
+ Écran large / Couche photo
+ Nouvelle couche HTC Sense !
+ fonctionnalités liées à Htcsense.com
Les moins
- Pas d'objectif visio
- Bouton ON peu pratique
- Pas d'écran AMOLED (LCD simple)
- Résolution identique à celle du Desire
Fonctionnalités
Ergonomie
Autonomie
Puissance
3


Modifié le 18/09/2018 à 14h43
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top