Test du Lenovo Moto G4 Play : un smartphone modeste et équilibré

29 septembre 2016 à 20h03
0
Le Moto G4 Play vient répondre aux utilisateurs lésés de la montée en gamme des Moto G4 et G4 Plus. Initialement réservé à certains marchés, c'est tout simplement le successeur du Moto G 2015, voire son reconditionnement dans un nouveau design, l'étanchéité en moins. Pas de quoi vendre du rêve, mais sans doute un bon choix à moins de 170 euros.

Design et ergonomie : un Moto G4 Mini



Si les Moto G4 et G4 Plus montent aussi bien en taille qu'en gamme, le Moto G4 Play demeure sur son format 5 pouces, déjà beaucoup plus grand que le premier Moto G 4,5 pouces, mais tout de même plus adapté à toutes les mains.

Le design reprend celui des Moto G4 en plus petit, à l'apparence donc assez quelconque. Surtout que le G4 Play n'a même pas droit à la petite touche de personnalisation de ses grands frères. Pas de coque de couleur ou de personnalisation à l'achat : c'est noir ou blanc.

0320000008556716-photo-moto-g4-play-1.jpg


A défaut d'être beau, le Moto G4 Play est au moins bien assemblé. Et surprise en ôtant le dos : la batterie est amovible, contrairement aux deux grands G4. Double SIM, le Play peut aussi compléter ses 16 Go de stockage interne par une MicroSD.

0320000008556720-photo-moto-g4-play-3.jpg


Vidéo-test du Moto G4 Play





Composants : processeur éprouvé, fiche technique équilibrée



Le Moto G4 Play recycle la fiche technique du Moto G 2015, et reprend donc son processeur Qualcomm Snapdragon 410, une vieille gloire qu'on aurait bien vue remplacée, au moins par un Snapdragon 412 à la partie processeur un peu plus performante.

On se consolera avec une dotation finalement bien équilibrée. L'écran LCD 720p est d'une qualité correcte, bien qu'il gagnerait à être plus lumineux. On aurait évidemment préféré du Full HD, que Lenovo réserve aux Moto G4 et G4 Plus.

Surtout, le smartphone intègre 16 Go de stockage interne et 2 Go de mémoire vive, comme le Lenovo K5. Ça n'a rien d'exceptionnel, certes, mais ça permet au moins d'éviter les mauvaises surprises, et tous les smartphones dans cette gamme de prix ne peuvent pas en dire autant, étant parfois limités à 8 Go de stockage.

Côté mauvaises surprises, la batterie ne risque pas non plus de tomber en rade : comme sur le K5, Lenovo a fait le choix d'une capacité plus que raisonnable de 2 800 mAh, de quoi tenir avec des composants modestes.

0320000008556722-photo-moto-g4-play-4.jpg


N'attendez évidemment pas de 4G+ à ce prix : le modem ne dépasse pas la LTE Cat 4. Notre version ne semble pas intégrer de puce NFC, et dans les petits sacrifices, on note également l'absence de gyroscope, qui le disqualifie pour la réalité virtuelle avec Google Cardboard (mais vu la taille de l'écran, est-ce bien un problème ?).

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top