Test du LG G5 : une touche de modularité pour un smartphone performant

le 19 mai 2016
 0
Le LG G5 entend cultiver la différence de LG tout en évoluant vers un design plus proche des standards du marché. Le nouveau smartphone de l'autre constructeur coréen se veut « modulaire » grâce à une batterie toujours amovible et à une gamme d'accessoires associés au terminal pour booster ses fonctionnalités photo, audio ou l'ouvrir à la réalité virtuelle, et à la robotique à distance.

  • Toutes les infos sur le futur LG G6

Design et ergonomie : unibody, mais ouvert



L'an dernier, LG a souhaité marquer sa différence en refusant de passer au design unibody, tendance suivie par Samsung sur son Galaxy S6. Le dos amovible en plastique recouvert de cuir faisait son petit effet, et la présence d'une batterie remplaçable était brandie comme un argument face à son concurrent direct.

Avec le G5, LG tente de combiner les deux, avec une coque en aluminium faite d'une pièce, mais en conservant l'avantage de l'ouverture. Une idée toute simple : la batterie est enfichée à une partie basse du smartphone amovible, et reliée au reste du terminal par un connecteur. Une pression sur un bouton libère l'ensemble qui coulisse.



Cette nouvelle conception permet à LG de s'approcher des standards actuels. On s'est habitué, sur le haut de gamme, à de beaux objets faits de métal et de verre. Le cuir du G4 faisait illusion, mais LG avait sans doute envie de jouer dans la même cour que Samsung, Huawei ou HTC.

0320000008446436-photo-lg-g5-1.jpg
Le LG G5 revient à un écran 5,3 pouces


Le résultat est plutôt réussi, sans complètement convaincre pour autant. Bien fini dans l'ensemble, le G5 n'est toutefois ni aussi élégant que le Galaxy S7 Edge, ni aussi fin que le Huawei P9. Il n'est pas particulièrement laid, mais ses lignes assez communes et ses biseaux prononcés autour de l'appareil photo lui donnent un petit côté « old school ». D'ailleurs, fini la marque de fabrique héritée du G2 : alors que son écran est plus petit que celui du G4 (5,3 contre 5,5 pouces), le G5 est presque plus volumineux que son prédécesseur, et également plus épais.

0320000008446438-photo-lg-g5-2.jpg
La coque délaisse enfin le plastique pour l'aluminium


Et on pourra trouver qu'on pinaille, mais l'ajustement entre les deux parties amovibles laisse franchement à désirer. Le chanfrein, d'ailleurs un peu trop tranchant, est décalé d'un bon millimètre ! Ça casse l'élégance.

0320000008446442-photo-lg-g5-4.jpg
La finition entre les deux parties amovibles n'est pas des plus soignées


On saluera malgré tout la performance de LG qui a réussi à cacher complètement ses antennes en plastique via un processus assez complexe appelé micro dizing, utilisant notamment un apprêt primaire entre l'aluminium - un alliage spécial nommé LM201 - et l'application de la couleur.

Par rapport aux précédents G, le G5 tranche par l'abandon des boutons au dos de l'appareil. On y trouve toujours le bouton de retour à l'accueil, désormais doublé d'un capteur d'empreinte digitale. Mais les boutons de volume, eux, retrouvent une place beaucoup plus classique.

0320000008446440-photo-lg-g5-3.jpg


Un smartphone (presque) modulaire



La partie basse amovible et son connecteur ne servent pas qu'à changer la batterie à la volée. Ils sont également mis à profit pour certains des accessoires du smartphone. Les modules CamPlus et HiFi Plus se substituent à la partie basse standard. Le premier ajoute un grip et des boutons dédiés pour la photo, ainsi qu'une batterie supplémentaire.

0320000008446444-photo-lg-g5-5.jpg
La partie basse coulisse pour révéler une batterie amovible


Le second, HiFi Plus, est un DAC audio, réalisé en collaboration avec Bang & Olufsen. Les deux accessoires épaississent ou allongent sensiblement le G5. Néanmoins, l'idée est intéressante. Nous aurons l'occasion de tester ultérieurement ces accessoires, que nous n'avons pas reçus à l'heure où nous écrivons ce dossier.

0320000008446448-photo-lg-g5-7.jpg
Les deux parties sont reliées par un connecteur qui permet également de brancher des accessoires


Fiche technique : LG s'aligne



La fiche technique du G5 n'a rien de surprenant puisqu'elle s'aligne sur ses deux principaux concurrents en ce début d'année : le Samsung Galaxy S7 et le HTC 10. Et comme ce dernier, le smartphone de LG embarque un processeur Snapdragon 820. Le petit dernier de Qualcomm a la particularité de n'embarquer « que » quatre cœurs, alors que la tendance est plutôt à l'octo-core. Qualcomm assure que les performances mono-cœurs sont plus importantes dans la plupart des cas, et on a pu voir sur le test du HTC 10 qu'on pouvait plutôt leur donner raison.

012C000008447068-photo-screenshot-2016-05-19-15-33-10.jpg
012C000008447070-photo-screenshot-2016-05-19-15-33-20.jpg


La résolution Quad HD est devenue la norme chez LG depuis le G3, On ne se plaindra pas particulièrement des 0,2 pouces perdus, tant la dalle est de qualité. Que ce soit au niveau des couleurs, du contraste ou des angles de vision, c'est du beau boulot.

Le G5 embarque 4 Go de mémoire vive, comme ses concurrents, et 32 Go de stockage, extensibles via un slot microSD compatible avec les dernières cartes 200 Go. Une norme pour un smartphone haut de gamme, que l'on apprécie !

Ce qu'on apprécie un peu moins, c'est la petite baisse de capacité de la batterie qui passe de 3 000 à 2 800 mAh. Eh oui, il a beau être plus épais que son prédécesseur, l'aspect modulaire du téléphone sacrifie sans doute une partie de la place laissée à cette fameuse batterie.

0320000008446446-photo-lg-g5-6.jpg


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Smartphone Android

Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
Lenovo a confirmé la prise de photos à 100 mégapixels sur le Z6 Pro
Le Samsung Galaxy Fold accuse de graves problèmes d’écran le rendant inutilisable
On dénombre déjà 60 nouveaux smartphones Android sortis en 2019
Test Xiaomi Mi 9 SE : un séduisant smartphone à un tarif agressif
Google teste une fonctionnalité de mise à jour système via le Play Store sur Android Q
Mi, Redmi, Pocophone : comment s’y retrouver dans les gammes de Xiaomi ?
Google prévoit une grosse annonce dans la gamme Pixel le 7 mai
Test Huawei P30 : le petit format aussi impressionnant que le grand
OnePlus 7 et OnePlus 7 Pro : présentation et sortie sur le marché dès le mois prochain
Honor va présenter son smartphone Honor 20 à Londres le 21 mai
Test Samsung Galaxy A50 : Autonome mais long à la détente
L'Oppo Reno et sa caméra escamotable en
scroll top