Samsung Galaxy S5 : le test

Interface : une refonte bienvenue


On a longtemps reproché à Samsung ses excès en matière d'interface graphique surchargée et de fonctionnalités gadgets. Sur le premier point, il faut au moins saluer le travail réalisé pour rendre Touchwiz plus sobre. Rien de bien original, Samsung ne fait que suivre la tendance du moment, mais après tout, Apple aussi. Et franchement, le changement est rafraîchissant.

00fa000007297026-photo-galaxy-s5-capture.jpg
00fa000007297030-photo-galaxy-s5-capture.jpg


Par ailleurs, l'interface reste parfaitement fluide, et certaines sections bénéficient d'une navigation plus claire, notamment les options, désormais affichées sous la forme d'icônes.

00fa000007297022-photo-galaxy-s5-capture.jpg
00fa000007297020-photo-galaxy-s5-capture.jpg


Au passage, Samsung en profite pour ajouter deux nouvelles fonctionnalités. La première n'est pas totalement inédite puisqu'on la trouvait déjà sur le Galaxy Note 3 : il s'agit du mode Magazine. Celui-ci se comporte exactement comme l'écran Blinkfeed de HTC : un flux d'actualités présenté sous la forme de tuiles, et proposant des infos issues de sources prédéfinies.

00fa000007297032-photo-galaxy-s5-capture.jpg
00fa000007297036-photo-galaxy-s5-capture.jpg


La fonctionnalité accuse un retard par rapport à ce que propose HTC, surtout sur le One M8 : on ne peut pas ajouter ses propres sources issues de flux RSS, ou créer des flux personnalisés à partir de mots-clés. Le mode Magazine permet également d'agréger des mises à jour de réseaux sociaux, mais Facebook et Instagram manquent à l'appel.

00fa000007297038-photo-galaxy-s5-capture.jpg
00fa000007297040-photo-galaxy-s5-capture.jpg


L'autre nouveauté est un module de recherche, S-Finder, qui permet de chercher des applications, des contacts, des photos ou encore des pages Web. L'interface rappelle Google Now et ses cartes... Et les fonctionnalités aussi, puisque Google Now permet déjà de rechercher du contenu local comme Web.

00fa000007297042-photo-galaxy-s5-capture.jpg
00fa000007297046-photo-galaxy-s5-capture.jpg


On trouve quelques bonnes idées : une page Web, une photo ou une vidéo ne s'affichera pas sur une nouvelle page, mais en utilisant le mode « double fenêtre » de Samsung. On garde ainsi un œil sur la liste des résultats. Mais comme nombre de fonctionnalités ajoutées par Samsung, S-Finder fait double emploi avec Google Now, et dans la mesure où toutes ces fonctionnalités supplémentaires réduisent l'espace disponible sur la mémoire interne, on se dit que rafraîchir l'interface pour adopter un look plus sobre, c'est très bien, et on applaudit. Mais nettoyer la surcouche de toutes les fonctionnalités gadgets ou des doublons par rapport aux services Google, ça serait encore mieux. A minima, Samsung aurait pu rendre ses applications désinstallables.

Une fonctionnalité, au moins, semble vraiment pertinente : le mode d'économie d'énergie qui permet de couper toutes les fonctionnalités en dehors des plus basiques, et d'afficher une interface simplifiée privilégiant le noir.

00fa000007297052-photo-galaxy-s5-capture.jpg
00fa000007297054-photo-galaxy-s5-capture.jpg


C'est l'intérêt de la technologie Super AMOLED, un pixel éteint ne consommant rien. Seul bémol : la fonctionnalité est un peu longue à s'activer et se désactiver.

0190000007297930-photo-samsung-galaxy-s5-mode-ultra.jpg


Sécurité : la protection au bout du doigt


Le Galaxy S5 intègre un capteur biométrique, le retour d'une vieille idée remise au goût du jour, notamment par Apple et son Touch ID. Implémenté dans le bouton home, il est de type swipe (il faut faire glisser son doigt de haut en bas) et peut mémoriser jusqu'à trois empreintes. Pour rappel, le Touch ID reconnaît jusqu'à 5 empreintes et fonctionne en posant simplement le doigt dessus. La reconnaissance est ici moins précise, ou plutôt c'est le mouvement qui complique l'usage, notamment à une main. Là, il faut garder le doigt bien à plat. Au-delà du fonctionnement de ce capteur, à quoi sert-il sur le smartphone de Samsung ?

01f4000007298138-photo-galaxy-s5-bouton-home-bio.jpg


L'usage principal est évidemment le déverrouillage du téléphone, là-dessus pas de différence par rapport à la concurrence. Mais le Coréen se distingue d'Apple sur les autres applications : on peut ainsi verrouiller l'accès à certains dossiers, fichiers ou photos via le capteur. On regrettera en revanche de ne pas pouvoir l'utiliser en lieu et place du mot de passe du Google Play Store. Samsung nous a affirmé que la fonctionnalité était à l'étude. En attendant, on pourra tout de même l'utiliser pour les paiements PayPal.

00fa000007297078-photo-galaxy-s5-capture.jpg
00fa000007297082-photo-galaxy-s5-capture.jpg


Le capteur est également mis à contribution dans la nouvelle version de Knox, la solution de sécurité de Samsung dédiée aux entreprises. Knox permet pour rappel de créer deux « silos » de données : l'une pour le personnel, et l'autre pour le professionnel. Le capteur biométrique peut ainsi être utilisé pour compléter l'usage du mot de passe pour accéder à l'un ou l'autre des silos.

00fa000007297072-photo-galaxy-s5-capture.jpg
00fa000007297074-photo-galaxy-s5-capture.jpg


Kids Mode : prêtez votre S5 à vos enfants


Samsung n'est pas le premier constructeur à s'intéresser à un scénario de plus en plus fréquent : prêter son smartphone à ses enfants. Le S5 intègre dans ce but un « Kids mode » qui part d'une bonne idée : il permet, comme le « Kids Corner » de Windows Phone, de disposer d'une interface dédiée aux enfants, avec un accès limité à certaines applications ou certains contenus.

00fa000007297698-photo-galaxy-s5-capture.jpg
00fa000007297700-photo-galaxy-s5-capture.jpg


Des options servent à limiter l'usage du téléphone en fixant des plages horaires, ou à consulter des journaux d'activité (temps d'utilisation et applications fréquemment utilisées). La fonctionnalité est tout de même un peu gâchée par une interface pour le coup trop infantilisante : elle convient pour des enfants en bas âge, mais un mode « intermédiaire » n'aurait peut-être pas été de trop. En tous cas l'initiative reste louable.

00fa000007297704-photo-galaxy-s5-capture.jpg
00fa000007297706-photo-galaxy-s5-capture.jpg


S-Health et capteur de rythme cardiaque


L'application S-Health faisait partie des nouveautés du Galaxy S4, et on la retrouve augmentée d'une nouvelle fonctionnalité : le suivi du rythme cardiaque via le capteur intégré sous l'appareil photo. Le principe est simple : placer son doigt sur le capteur pendant quelques secondes.

00fa000007297068-photo-galaxy-s5-capture.jpg
00fa000007297064-photo-galaxy-s5-capture.jpg


Cependant, l'intégration de cette même fonctionnalité sur les nouvelles montres connectées de Samsung nous paraît avoir davantage de sens. La fonctionnalité pourra toutefois revêtir un intérêt pour qui aurait besoin de vérifier son rythme cardiaque régulièrement, mais on ne peut s'empêcher de penser que le capteur sert aussi de prétexte à la course aux nouvelles fonctionnalités. En pratique, il ne s'est d'ailleurs pas montré d'une fiabilité à toute épreuve lors de nos tests : il nous est arrivé que la mesure n'aboutisse pas.
Modifié le 06/06/2018 à 16h47

Les dernières actualités Smartphone Android

scroll top