Test du Samsung Galaxy S4 : un concentré de fonctionnalités

Stéphane Ruscher Contributeur
02 mai 2013 à 14h01
0
La note de la rédac
Le Galaxy S4 de Samsung arrive moins d'un an après son prédécesseur. On ne change pas une formule gagnante : le nouveau smartphone « flagship » de Samsung se présente comme une évolution musclée du S3 plus qu'une réinvention. Mais n'est-ce pas précisément ce dont Samsung a besoin pour asseoir sa domination sur le marché des smartphones Android ?

  • Voir également le test de son successeur, le Galaxy S5

000000FA05880540-photo-samsung-galaxy-s4.jpg
Samsung Galaxy S4
Caractéristiques principales
Système d'exploitationAndroid 4.2.2
Processeur / FréquenceCPU : Qualcomm Snapdragon 600 cadencé à 1,9 GHz
GPU : Adreno 320
Mémoire / StockageMémoire interne de 16/32/64 Go
Mémoire vive de 2 Go
Technologie d'écran et définitionEcran 5" Super AMOLED HD de 1920x1080 pixels
Appareil photo13 mégapixels avec autofocus et Flash LED
GPSOui
Radio FMOui
Batterie2600 mAh amovible
Dimensions 136,6 x 69,8 x 7,9 mm
Poids130 grammes


L'évolution de la gamme Galaxy de Samsung est assez impressionnante : en 3 ans, le constructeur coréen a réussi à s'imposer sur le marché des smartphones Android avec une formule simple et efficace : compiler ce qui se fait ailleurs et proposer un condensé qui ne brille pas par son originalité, ni forcément par son élégance, mais qui satisfait un large public par un habile mélange de performances, toujours au top, et de quelques fonctionnalités qui font mouche, en se concentrant notamment sur des points tels que la taille de l'écran, une tendance que Samsung a largement participé à tirer vers le haut.

Celui-ci est passé d'un format similaire à celui de l'iPhone sur le Galaxy S, à un 4,8 pouces sur le S3, tout en créant parallèlement des déclinaisons encore plus volumineuses comme les Galaxy Note ou le Galaxy Mega, récemment annoncé. Et il serait difficile de donner tort à Samsung, puisque cette formule s'est avérée gagnante, au point que le nouveau « flagship » du constructeur, le Galaxy S4, est devenu « le » smartphone à attendre, ou à redouter pour des concurrents réduits à occuper le terrain avant sa sortie, comme HTC avec son One, pourtant une réussite.

L'attente est désormais terminée, et nous allons enfin pouvoir évaluer le Galaxy S4. Logiquement, Samsung ne semble pas prendre de risque avec son nouveau vaisseau amiral. Le design et l'interface utilisateur du S4 se situent dans la droite lignée de son prédecesseur. Conforme à sa formule, c'est sur les composants et sur les fonctionnalités que Samsung a mis le paquet : passage de l'écran en 5 pouces, processeur plus puissant, appareil photo plus performant et multiplication des capteurs. Côté logiciel, Samsung mise sur de nombreuses fonctionnalités dont on se chargera de faire le tri : photo, santé, détection des yeux ou du doigt, sécurité... Voyons si cette évolution s'avère payante !

Design et ergonomie

On pourrait feindre la surprise en s'étonnant que le constructeur ne s'aligne pas, avec le Galaxy S4, sur les concurrents que l'on a vu défiler depuis la sortie du S3 : iPhone 5, Lumia 920, Nexus 4, LG Optimus G ou HTC One. Des téléphones qui misent tous sur une coque monobloc (et donc une batterie scellée) et des matériaux conférant une réelle impression de qualité, même quand le polycarbonate est utilisé, comme sur le Lumia 920.

Il va sans dire que l'on n'est absolument pas surpris que Samsung, une fois de plus, prenne complètement le contrepied de cette tendance pour livrer un smartphone essentiellement en plastique (à l'exception de la façade en Gorilla Glass 3), et toujours à dos amovible, qui, il faut bien l'admettre, fait toujours un peu « cheap ».



Qui plus est, le constructeur adopte des lignes qui varient assez peu par rapport au Galaxy S3, alors que les précédents modèles se « cherchaient » dirait-on. Là, l'explication est logique : le S3 a connu un succès considérable, et Samsung a visiblement atteint, avec sa gamme un seuil critique au delà duquel un Galaxy est un produit reconnaissable. Le S4 est donc un S3 légèrement repensé : la bordure en plastique imitation aluminium est désormais droite, les contours perdent le côté « galet » pour retrouver une forme plus classique et proche du Note 2, et le dos est agrémenté d'une texture uniquement visuelle : le plastique utilisé est toujours aussi lisse.

Le S4 ne rompt pas non plus avec les conventions de Samsung en matière d'interaction : on retrouve sur la partie inférieure le bouton central, ainsi que les 2 touches virtuelles rétro-éclairées.

On ne change rien, donc ? Pas tout à fait ! Car il y a évidemment une différence de taille : l'écran ! Celui ci passe de 4,8 à 5 pouces, et si on a compris qu'on n'applaudirait pas Samsung sur le choix de ses matériaux concernant la coque, il y a bien un point sur lequel le coréen force le respect : réussir à optimiser à ce point l'espace autour de cet écran ! 0,2 pouces, ça peut paraître peu, mais c'est suffisant pour rendre, par exemple, le Sony XPeria Z pas très confortable car trop large en main.



Avec le S4, Samsung réussit le pari de faire tenir l'écran dans un espace pas plus encombrant que celui du S3, et même de gagner 0,6 mm en largeur et 0,5 mm en épaisseur ! Ou comment rogner au maximum sur les bordures, notamment le bord inférieur qui était assez large sur le S3. Pas de changement non plus au niveau du poids, qui reste à 130g.

Cette belle performance contribue à dégager une première impression tout de même positive. On est en revanche loin de l'effet « wow » d'un HTC One ou d'un Lumia 920 dont la finition est nettement supérieure. Samsung continue à considérer le design comme secondaire, et ça ne fera pas que des heureux.

Les choix de Samsung ont tout de même 2 conséquences positives : un dos amovible, ça se remplace quand c'est rayé, et même si on nous rétorquera qu'on se balade rarement avec une batterie dans sa poche, le fait qu'elle soit amovible et interchangeable est sécurisant.

Samsung Galaxy S5 Mini : trouvez le prix le plus bas pour ce modèle sur notre comparateur de prix !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16
Le MacBook Pro 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top