Test du HTC Sensation : le digne successeur du HTC Desire est enfin là !

01 juin 2011 à 17h37
0
10
HTC Sensation
Caractéristiques principales
Système d'exploitationAndroid 2.3.3
Processeur / Fréquence1.2 GHz, dual core
Mémoire / StockageMémoire vive : 768 Mo
Mémoire interne : 1 Go
Slot Micro SD (compatible SD 2.0)
Technologie d'écran et définitionEcran capacitif 4,3" (960 x 540)
Appareil photo8 mégapixels autofocus double flash LED
GPSOui + eCompass
Radio FMOUI
Batterie1520 mAh lithium-ion
Dimensions 126.1mm x 65.4mm x 11.3mm
Poids148 g (avec batterie)


Test de l'HTC Sensation :

0064000003171726-photo.jpg
Après l'annonce d'une gamme jugée décevante lors du Mobile World Congress, HTC à crée la surprise le 12 avril dernier à Londres. À l'occasion d'une conférence de presse, le Taiwanais a officialisé l'HTC Sensation (ex HTC Pyramid), un smartphone double cœur 4.3 pouces doté d'une toute nouvelle version d'HTC Sense.

HTC nous aura finalement fait patienter pendant un an avant de donner naissance au véritable successeur de l'excellent HTC Desire. À l'instar de son prédécesseur, nous verrons que le Sensation ne manque pas d'atouts pour séduire les amateurs. Cette fois, la puissance et l'affichage franchissent une nouvelle étape. De leur côté, les améliorations logicielles sont nombreuses, que ce soit sur le plan pratique ou esthétique.

Pour toutes ces raisons, il est fort probable que le duel HTC - Samsung se réitère à compter de cet été, le Galaxy S II se démarquant également clairement du lot.

0258000004312248-photo-htc-sensation.jpg


Design et ergonomie[/anchor]


Vu de face, l'HTC Sensation arbore un design sobre, mais efficace. L'écran Super LCD est parfaitement plat, mais les bords sont légèrement incurvés (concave). De quoi protéger le terminal des rayures lorsqu'il est posé face écran contre une surface plane.

La coque arrière est constituée d'un corps en aluminium dans lequel viennent s'imbriquer des pièces plastiques. Sur le plan visuel, le jeu de niveaux de gris est plutôt réussi. On apprécie aussi le revêtement « peau de pêche » des surfaces noir et gris clair.

HTC Sensation vu de face. Un design sobre, mais efficace. L'écran Super LCD offre un excellent rendu des couleurs ainsi qu'un angle de vision particulièrement généreux. Lorsqu'on regarde l'écran de profil, on constate que ce dernier est parfaitement plat, mais que les bords sont légèrement incurvés (concave). De quoi protéger le terminal des rayures lorsqu'il est posé face écran contre une surface plane.
La coque arrière est constituée d'un corps en aluminium dans lequel viennent s'imbriquer des pièces supérieures et inférieures constituées de plastique. Vu de l'extérieur, le jeu de niveaux de gris est plutôt réussi. On apprécie aussi la surface « peau de pêche » des surfaces noir et gris clair.
Sous la partie basse de l'écran, on retrouve 4 touches tactiles propres au système Android.
Posée sur l'oreille, l'arrête supérieure n'entraine pas de gêne. Ici, on observe le capteur de proximité ainsi que l'objectif visio implantés de part et d'autre de la fine grille du haut-parleur d'oreille.
Démontage de la coque du HTC Sensation. La minutie de la finition en dit long sur le soin qui a entouré la conception du mobile.


Lorsqu'on observe le terminal sous toutes ses coutures (y compris à l'intérieur, coque démontée), on s'aperçoit que la finition irréprochable en dit long sur le soin qui a entouré la conception du mobile. Pas de doutes, on sent bien que l'on a affaire à un mobile haut de gamme.

Composants[/anchor]

04305598-photo-logo-qualcomm2.jpg
L'HTC Sensation est mû par un processeur Qualcomm double cœur cadencé à 1.2 GHz. Le constructeur rame donc à contre-courant face à une concurrence qui semble se tourner majoritairement vers le SoC (System-on-a-chip) Tegra 2 d'NVIDIA (Optimus 2X, Motorola Atrix). Pour l'écran, HTC reste fidèle à Sony puisqu'on retrouve une matrice Super LCD de 540 x 960 (qHD). Le rendu des couleurs ainsi que l'angle de vision s'avèrent tout bonnement excellents.

Pour la capture photo et vidéo, HTC propose un capteur de 8 mégapixels avec autofocus. Ce dernier est épaulé par un double flash LED dans les environnements obscurs.

Du côté des circuits sans fil, on retrouve une puce IEEE 802.11 b/g/n ainsi qu'un circuit Bluetooth 3.0. Le raccordement au réseau GSM est assuré par une liaison Quad-band GSM/GPRS/EDGE.

Internet [/anchor]

L'HTC Sensation propose l'une des meilleures expériences de surf sur mobile, rien de moins. Tout d'abord, le large écran Super LCD dont la définition a été revue à la hausse offre un confort visuel particulièrement appréciable. Vient ensuite la puissance délivrée par le double cœur de Qualcomm. Le verdict est sans appel : que ce soit pour la fluidité des défilements de page, l'exécution des zooms, ou même pour les vidéos Flash, l'HTC Sensation distance clairement l'Atrix et son Tegra 2 (NVIDIA).

00C8000004312134-photo-htc-sensation-clubic-com-035.jpg
00C8000004312136-photo-htc-sensation-clubic-com-036.jpg
00C8000004312140-photo-htc-sensation-clubic-com-038.jpg

Aperçu du navigateur en mode portrait

0280000004312138-photo-htc-sensation-clubic-com-037.jpg

Page en mode paysage avec exécution d'un Flash : la fluidité de lecture de cette vidéo HD est impressionnante (voir vidéo de présentation).


Au gain de fluidité pour le Web s'ajoute un écart de performances édifiant sous Flash. Une même vidéo HD qui apparait de façon totalement saccadée sur Atrix se lit sans le moindre accroc sur HTC Sensation ! De quoi convaincre les réfractaires du standard d'Adobe qui pointent du doigt le manque d'optimisation du lecteur et/ou le manque de puissance des terminaux actuels.

00C8000004312538-photo-htc-sensation-clubic-com-005.jpg
00C8000004312062-photo-htc-sensation-clubic-com-004.jpg
00C8000004312060-photo-htc-sensation-clubic-com-003.jpg

À gauche : menu d'options. À droite : Système d'onglets revu par HTC : dommage que l'on soit limité à quatre sites (seconde vignette : un bug lorsqu'une vidéo flash est ouverte sur une page).


Seul bémol : on apprécie l'esthétique ou le côté pratique du système du système d'onglets de Chrome Lite revisités par la touche HTC Sense, mais on déplore l'impossibilité d'ouvrir plus de quatre pages simultanément ! Carton rouge.

Multimédia[/anchor]

HTC Sense oblige, le lecteur musical subit une refonte qui s'avère profitable. Pas moins de 15 profils sonores sont proposés en standard, même si ces derniers sont exclusivement disponibles via le casque d'écoute (ou n'importe quel appareil branché sur la prise Jack). Dans le lot, on retiendra principalement l'amélioration SRS qui se montre efficace avec de nombreux styles musicaux.

On trouve également un module de téléchargement automatique de pochettes ainsi qu'une option permettant de rechercher automatiquement des vidéos YouTube en relation avec la piste en cours de lecture.

0096000004312066-photo-htc-sensation-clubic-com-006.jpg
0096000004312074-photo-htc-sensation-clubic-com-009.jpg
0096000004312068-photo-htc-sensation-clubic-com-007.jpg
0096000004312070-photo-htc-sensation-clubic-com-008.jpg

Lecteur musical qui équipe l'HTC Sensation


Enfin, l'application d'HTC prend en charge la norme DLNA. Les pistes musicales peuvent être « streamées » sur un appareil compatible. À l'inverse, il est également possible de lire les flux sonores diffusés par un appareil DLNA à l'aide de son mobile.

En cas de besoin, le lecteur musical est complété par un tuner FM qui donne de bons résultats. Attention toutefois, pour que ce dernier fonctionne, il faut impérativement brancher un casque (ce dernier joue alors le rôle d'antenne). Malgré cela, il est tout de même possible d'utiliser le haut-parleur interne du téléphone pour profiter de ses stations préférées sans avoir un fil à la patte. Si l'initiative est bonne, on regrette tout de même de ne pas pouvoir lancer un enregistrement au format MP3.

00C8000004312126-photo-htc-sensation-clubic-com-031.jpg
00C8000004312132-photo-htc-sensation-clubic-com-034.jpg
00C8000004312128-photo-htc-sensation-clubic-com-032.jpg

Tuner FM embarqué


Du côté du lecteur vidéo (galerie), peu ou pas de changements par rapport au lecteur de base fourni par Google. Il ne faut pas trop compter sortir des sentiers battus du MP4 encodé en H264. Dans ce domaine, le Galaxy S II accompagné de sa certification « Multi Codec » risque bien de prendre l'avantage.

0280000004312086-photo-htc-sensation-clubic-com-012.jpg

Aperçu d'un MKV sur MoboPlayer


Pour lire les fichiers Divx (et variantes), il faut faire un tour par la case Market pour y télécharger un lecteur alternatif tel que RockPlayer ou MoboPlayer. La basse définition ne pose aucun problème, mais la HD ne peut toujours pas être envisagée sereinement.

0280000004312092-photo-htc-sensation-clubic-com-014.jpg

Aperçu d'un MKV sur RockPlayer : des saccades ainsi qu'un fort décalage de la piste son


Pourtant, lorsqu'on essaye de lire un MKV (HD), la puce de Qualcomm domine encore le SoC Tegra 2 qui ne permet pas d'obtenir le moindre résultat avec ce format. Avec MoboPlayer, même si la décompression logicielle n'est pas totalement fluide, le résultat reste parfaitement exploitable sur le plan visuel. Le problème provient cette fois du son. Le décodage de la piste audio est bien pris en charge, mais il se coupe brutalement de façon aléatoire (problème constaté avec plusieurs vidéos différentes). RockPlayer fait moins bien : avec ce lecteur, les MKV sont très saccadés et on observe un décalage important entre le son et l'image.

En bref, il faut toujours passer par une phase de réencodage pour pouvoir profiter des MKV sur son mobile.

Capture photo et vidéo [/anchor]

L'HTC Sensation est équipé d'un capteur photo autofocus de 8 mégapixels doté d'un double flash LED. Le résultat obtenu est plutôt convaincant, même s'il ne s'agit pas d'une révolution par rapport aux meilleurs 5 mégapixels du marché (Motorola Atrix, par exemple). Les clichés sont détaillés et les couleurs répondent présent sans pour autant sombrer dans l'excès. En définition maximale, l'appareil génère des fichiers JPG de 1500 x 846 dont le poids se situe généralement entre 1 et 1.5 Mo.

012C000004312110-photo-htc-sensation-clubic-com-023.jpg
012A000004312130-photo-htc-sensation-clubic-com-033.jpg

Options proposées par la couche photo


Pour ce qui est des options sympathiques, HTC propose un retardateur, un détecteur de visages (pour la mise au point), sans oublier la possibilité de géo taguer les photos en se basant sur le circuit GPS.

0190000004312320-photo-imag0005resiez.jpg
00D2000004312318-photo-crop.jpg

Même s'il n'est pas exceptionnel, l'APN du Sensation permet tout de même de réaliser ces clichés de bonne facture.


C'est finalement en capture vidéo que le smartphone d'HTC se démarque réellement de la concurrence. Le Sensation ne se contente pas de proposer une définition de 1820 x 1080 (30 i/s) : il va au bout des choses en réalisant des vidéos fluides et nettes lorsqu'on choisit ce mode, ce qui reste assez rare pour être signalé. Au besoin, on peut toujours basculer sur une résolution inférieure pour économiser en espace mémoire (compter un peu plus d'un Mo/s en 1080).



HTC Sense 3.0 : des améliorations esthétiques et visuelles [/anchor]

Tout comme l'HTC Flyer, le Sensation revêt une toute nouvelle version d'HTC Sense (3.0). Même s'il ne s'agit pas d'une révolution en soi par rapport à la surcouche qui équipait les précédents terminaux de la marque, on note l'arrivée de quelques nouveautés bienvenues. Tout d'abord, la transition entre les différents bureaux virtuels d'Android s'opère avec un effet de carrousel 3D particulièrement réussi.

00C8000004312056-photo-htc-sensation-clubic-com-001.jpg
00C8000004312090-photo-htc-sensation-clubic-com-013.jpg
00C8000004312058-photo-htc-sensation-clubic-com-002.jpg

Animation « carrousel 3D » des bureaux virtuels


Sur le plan pratique cette fois, on peut désormais déverrouiller l'appareil tout en lançant une application de son choix en un unique mouvement. L'opération s'effectue simplement en faisant glisser l'un des 4 raccourcis (pourquoi pas davantage ?) personnalisables vers le centre de l'anneau situé à la base de l'écran. Il fallait y penser.

Puisqu'on en parle, l'écran de verrouillage apporte enfin un zeste d'utilité. On peut cette fois l'utiliser pour afficher les derniers post envoyés sur les réseaux Twitter et Facebook, pour afficher la météo, les cours de la bourse, ou pour faire défiler des vignettes d'album avec un effet 3D.

0096000004312098-photo-htc-sensation-clubic-com-017.jpg
0096000004312104-photo-htc-sensation-clubic-com-020.jpg
0096000004312102-photo-htc-sensation-clubic-com-019.jpg
0096000004312100-photo-htc-sensation-clubic-com-018.jpg

Écran d'accueil personnalisable avec système de déverrouillage par anneau.


On apprécie aussi la présence d'un volet de notification amélioré qui propose d'accéder à un gestionnaire de tâches particulièrement pratique. D'autre part, le menu des applications permet de filtrer les applications favorites, ou les derniers programmes téléchargés.

00C8000004312122-photo-htc-sensation-clubic-com-029.jpg
00C8000004312120-photo-htc-sensation-clubic-com-028.jpg
00C8000004313870-photo-device.jpg

Volet de notification (avec gestionnaire de tâches) et menu programme amélioré


Viennent ensuite les nombreuses modifications apportées aux programmes embarqués. Ainsi, du navigateur Web à la visionneuse photo et vidéo en passant par le lecteur audio, HTC Sense imprime sa marque. On peut également évoquer l'intégration de Facebook, Twitter ou FlickR au cœur du système (carnet d'adresses, agrégateur « Friend Stream », fonction « envoyer vers », etc.), ainsi que les nombreux Widgets ou programmes développés exclusivement pour cette surcouche.

00C8000004312106-photo-htc-sensation-clubic-com-021.jpg
00C8000004312108-photo-htc-sensation-clubic-com-022.jpg
00C8000004312114-photo-htc-sensation-clubic-com-025.jpg

Réseaux sociaux, partage. À droite : foule de Widgets, programmes additionnels et autres outils de personnalisation.


Un mot également sur HTC Sync, un programme de synchronisation « desktop » dédié aux environnements Windows ou sense.com, un service en ligne similaire dans son principe à MobileMe (Apple). Bref, Sense fait toujours partie des meilleurs surcouches Android disponibles à ce jour.

0226000004312144-photo-htc-sensation-clubic-com-040.jpg

HTC Sync sous Windows


Jeux et applications [/anchor]

La puce de Qualcomm est-elle en mesure de rivaliser avec le SoC Tegra 2 d'NVIDIA ? L'HTC Sensation confirme le début de réponse qui avait été donnée lors du test de l'HTC Flyer : les jeux « gourmands » tels que Dungeon Defender (Unreal Engine) ou Reckless Racing s'exécutent de façon parfaitement fluide. Pas de doutes, en matière de calcul 3D, le chip de Qualcomm parvient à tenir la dragée haute au Tegra 2 d'NVIDIA.

0280000004312096-photo-htc-sensation-clubic-com-016.jpg

Dungeon Defender sur HTC Sensation


Tests de performance

Benchmark Pi

Benchmark Pi détermine le nombre de millisecondes nécessaires au calcul du nombre Pi. Le score est quasi identique à celui qui avait été obtenu avec l'HTC Flyer. En dehors de l'Atrix, la concurrence Tegra 2 ou le l'Exynos 4210 @1.2 GHz (Orion) du fameux Galaxy S II font légèrement mieux. Dans tous les cas, les performances restent excellentes. Cette nouvelle portée de smartphones double cœur enterre littéralement la génération précédente (2710 ms pour le Galaxy S premier du nom, meilleur de la catégorie simple cœur).

04313832-photo-benchmarkpi.jpg
Benchmark Pi (en ms, le plus petit résultat est le meilleur)


CaffeineMark

CaffeineMark est un benchmark qui se base sur l'environnement Java : étrangement, l'HTC Sensation fait moins bien que la Flyer qui est pourtant dotée d'une version identique d'Android. Le nouveau smarpthone d'HTC se trouve relégué en queue de peloton.

04313838-photo-caffeinemark.jpg
Caffeine Mark (le résultat le plus élevé est le meilleur)


SunSpider

Place au Web avec Sunspider, le benchmark JavaScript des auteurs du moteur de rendu HTML Webkit (Safari, Chrome...). Ici, l'HTC Sensation marche sur la dernière marche du podium. De quoi nous rappeler que les benchmarks sont indicatifs, et qu'à ce titre, ils ne sauraient remplacer une expérience concrète. Dans la pratique, le confort de surf procuré par l'HTC Sensation surclasse largement celle d'un Atrix dont le score est pourtant supérieur.

04313846-photo-sunspider.jpg
Benchmark Javascript Sunspider (en ms, le plus petit résultat est le meilleur)


Neocore

On passe cette fois à une estimation du rendu 3D avec Neocore, un benchmark Open GL conçu par Qualcomm. Compte tenu de la diversité des firmwares des appareils listés, et du fait que Neocore se limite toujours au GL-ES 1.1 (le système mobile de Google est passé au GL-ES 2.0 depuis Android 2.0), le résultat est à prendre avec des pincettes. Ici, l'HTC Sensation joue à armes égales avec le Galaxy S II qui n'est pas une mince référence. L'Optimus 2X semble dominer le jeu alors qu'il est équipé d'une puce identique à l'Atrix (Tegra 2). Ceci peut s'expliquer par un préréglage natif favorable à Neocore (taux de rafraîchissement) sur l'Optimus 2X.

04313840-photo-neocore.jpg
Neocore : le résultat le plus fort est le meilleur


Autonomie

Voyons cette fois ce que donne l'autonomie en utilisation mixte. Pendant la durée du test, le terminal est sollicité pour lire une vidéo, pour surfer sur le Web en 3G, en Wi-fi, ou pour lancer l'écoute musicale d'une série de morceaux. Attention, les résultats obtenus ne sont pas nécessairement corrélés avec l'autonomie en vielle (ce qui se vérifie dans le cas du Sensation).

Ici, l'HTC Sensation se situe dans la moyenne en faisant à peine moins bien qu'un Incredible S qui est pourtant équipé d'une architecture simple cœur récente (de basse consommation) signée Qualcomm. L'autonomie en vielle est quant à elle excellente. Sans surcharger le terminal de widgets gourmands en « push », il est possible de tenir 3 à 4 jours entre deux charges en utilisation très légère. Un bon point.

04313364-photo-autonomie.jpg
Autonomie en minute (NB : l'HTC Sensation est équipé d'une batterie de 1520 mAh)

Conclusion [/anchor]

Pas de doutes, l'HTC Sensation ne déçoit pas ! Avec ce nouveau mobile haut de gamme, le Taiwanais signe un quasi sans faute, et fait enfin taire les critiques qui fustigeaient l'absence d'innovation des terminaux présentés au Mobile World Congress. La présence du double cœur, la réactivité du système, l'expérience Web (Flash y compris), l'écran super LCD qHD ainsi que la surcouche HTC Sense 3.0 devrait mettre tout le monde d'accord. Pour ce qui est de l'APN, même si l'on attendait mieux de la couche photo, la fluidité des vidéos 1080p marque également un tournant par rapport à la génération précédente.

00DC000004314304-photo-htc-sensation2.jpg
Sur un plan purement technique cette fois, le test donne l'occasion de balayer d'un revers de main les craintes qui pouvaient découler de l'absence de Tegra 2. En dépit des résultats obtenus lors des benchmarks, la pratique démontre que dans de nombreux domaines (Web, Flash, décompression vidéo, calcul 3D), la puce de Qualcomm fait aussi bien, voire mieux que son homologue NVIDIA (Tegra 2).

Passons cette fois aux quelques points négatifs qui ne retirent rien aux qualités indéniables du Sensation. En premier lieu, on s'étonne parfois de constater une montée en température importante lors d'une charge en USB sur PC, ou lorsque le terminal est raccordé au chargeur (ce phénomène affecte un tiers de la partie basse de la surface de l'écran). À l'heure actuelle, il est difficile de savoir s'il s'agit d'un fonctionnement normal, ou si ce phénomène peut nuire à l'intégrité physique du mobile (vieillissement prématuré de la batterie ou de l'écran).

Pour ce qui est de la lecture vidéo cette fois, on regrette que les problèmes de décompression HD n'aient pas disparu avec l'arrivée des processeurs mobiles double cœur. À l'instar des smartphones Tegra 2, il ne faudra pas compter décompresser du MKV sur le Sensation. Certes, l'adoption d'un tel format est facultative sur mobile, mais une cette compatibilité aurait permis d'éviter les séances de reconversion fastidieuses.

Au final, l'HTC Sensation est un excellent smartphone qui pourrait bien se tailler la part du lion du secteur haut de gamme avec un Galaxy S II qui ne devrait pas tarder à pointer le bout de ses pixels. S'il convient d'attendre le test du mobile de Samsung pour juger sur pièce, l'HTC Sensation sort d'ores et déjà du lot en raison de ses performances et de sa finition matérielle ou logicielle.

HTC Desire 820 : trouvez le prix le plus bas pour ce modèle sur notre comparateur de prix !

HTC Sensation

10

Les plus

  • Puissance, réactivité de l'OS
  • HTC Sense / Capture photo et vidéo
  • Matériaux et finition hors pair / S-LCD
  • Confort de surf excellent (+flash fluide)

Les moins

  • Chauffe beaucoup lors de la mise en charge

Finition9

Ergonomie8

Web8

Multimédia7


[]
Modifié le 18/09/2018 à 14h43
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

6 mois, 2,5 Tb/s de données : Google dévoile une attaque DDoS extrême 3 ans après
GM va faire rouler des voitures autonomes sans conducteur à San Francisco
BMW déploie une grosse mise à jour et offre Android Auto à plus de 750 000 propriétaires
Raspberry Pi : une carte d'extension offre la 5G au mini-ordinateur
Le disque dur externe Western Digital 2 To à moins de 70€ 🔥
Microsoft aide une ONG à nettoyer les océans grâce au machine learning
Bon plan antivirus : Norton 360 Deluxe passe sous la barre de 35€
En Chine, Auchan cède sa filiale SunArt à Alibaba pour 3 milliards d'euros
Test Amazfit ZenBuds : des écouteurs pour dormir sur ses deux oreilles
L'opérateur RED by SFR casse les prix sur ses forfaits mobiles 4G
scroll top