Les applications de bien-être numérique obligatoires sur Android

08 octobre 2019 à 15h09
1
Bien-être numérique Google
© 9to5Google

Présentées à la Google I/O 2018, les applications de bien-être numérique ont été rendues obligatoires en septembre, pour tous les futurs smartphones Android.

Ces applications doivent aider à lutter contre l'addiction aux smartphones, qui peut notamment engendrer des conséquences néfastes sur la vie personnelle et professionnelle. Google met ainsi en avant son application Digital Wellbeing, en précisant que les constructeurs peuvent intégrer leurs propres solutions aux smartphones sous Android.

Une option devenue obligatoire

À ses débuts, Digital Wellbeing se cantonnait aux smartphones de la gamme Google Pixel, avant de se répandre sur d'autres appareils Android. L'application mesure le temps passé par un utilisateur sur son smartphone. Parmi ses services, elle fournit des détails pour chaque application utilisée et permet de fixer des limites à ne pas dépasser quotidiennement. La nuit, elle rend le téléphone plus discret en passant son affichage en niveaux de gris et en activant automatiquement le mode Ne pas déranger.

Jusqu'à présent, rien n'obligeait un constructeur à intégrer une telle application à un smartphone Android. Mais d'après un document de Google Mobile Services (GMS), publié le 7 octobre par le site spécialisé XDA Developers, ce type d'applications est désormais obligatoire, depuis le 3 septembre, pour les appareils fonctionnant sous Android 9 et 10. Et pour remplir les conditions de Google, l'application choisie doit également intégrer un contrôle parental.


Digital Wellbeing, mais pas que

L'intégration concernera donc tous les futurs appareils Android 9 et 10 à venir. L'application de bien-être numérique choisie par le constructeur devra également être intégrée en cas de mise à jour d'un appareil vers Android 9 ou 10. Il faut noter à ce titre noter que si l'application de Google, Digital Wellbeing, est mise en avant, les constructeurs peuvent également proposer des applications tierces.

Le document précise : « Les appareils [...] doivent posséder une solution de bien-être numérique dotée d'un contrôle parental parmi leurs paramètres d'application prioritaires, que ce soit en intégrant l'application Digital Wellbeing de Google ou une solution tierce qui réponde aux exigences [ de Google ] ».

D'après le site XDA Developers, « la plupart des constructeurs devrait choisir la solution proposée par Google, mais des marques telles que Xiaomi ou Huawei pourraient bien continuer d'utiliser leurs propres logiciels ». Cette obligation aura-t-elle un impact ? Une étude Deloitte a notamment pointé en 2015 que 16% des Français consultaient leur smartphone dans les cinq minutes suivant leur réveil... Les applications de bien-être numérique pourraient peut-être se présenter comme une solution à l'addiction croissante aux smartphones.

Source : Android Police
Modifié le 08/10/2019 à 15h09
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
serged
Encore une autre m*** inutile qu’on ne pourra pas désinstaller…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Sony officialise le lancement de la PlayStation 5 pour fin 2020 et évoque sa manette
Audi e-Mobility : on a pu prendre le volant des prochains véhicules hybrides
🔥 Pack HP Stream 14-ds0001nf office 365 inclus + Xbox One S All Digital + 3 Jeux à 279,99€
Plutôt toilettes ou chambre ? Les Français se connectent à leur compte bancaire vraiment partout
Le Français LMX lance les précommandes pour le 64H, vélo tout-terrain électrique
Google va lancer une certification Gaming pour les smartphones
Samsung confiant malgré des profits en baisse de 56%
Coca-Cola dévoile la première bouteille issue du plastique récupéré en mer puis recyclé
Haut de page