Insolite : Kyocera sort un téléphone E-Ink de la taille d'une carte de visite

Johan Gautreau
Expert objets connectés
21 octobre 2018 à 09h05
6
Kyocera mini-smartphone

Face aux smartphones géants qui écument le marché, Kyocera va à contre-courant en dévoilant un téléphone ultra-fin au format carte de crédit, le KY-O1L. Pour le moment, seul le Japon aura la primeur de ce petit bijou de technologie.

Le smartphone le plus fin du monde

La mode serait-elle aux smartphones “compagnon” ? C'est apparemment ce que semblent croire plusieurs constructeurs. Après Palm qui a fait un retour mitigé avec son mini-smartphone, c'est Kyocera qui tente l'aventure dans le domaine de la miniaturisation.

Nomme KY-O1L, le smartphone adopte une taille proche de celle d'une carte bleue, soit 9.5 x 5.5 mm. Le constructeur japonais indique d'ailleurs que son smartphone est le plus fin du monde, faisant seulement 5,3 mm d'épaisseur. Le poids lui-même est très réduit, l'engin pesant seulement 47 grammes. On est loin d'un monstre comme le nouveau Huawei Mate 20 X !

En dehors de sa taille minuscule, le KY-O1L se démarque avec l'emport d'un écran E-Ink comme on en trouve sur les liseuses. Sauf qu'ici, il ne fait que 2.8”. Smartphone oblige, le petit appareil est doté de quelques applications utilitaires comme un navigateur web, mais pas de magasin d'application de style Play Store. Oubliez aussi l'appareil photo, Kyocera a dû faire certaines concessions. L'ensemble tourne sous une version modifiée d'Android. Le mini-smartphone japonais est alimenté par une batterie de 380 mAh.

Une vidéo dévoile la bête en action

Puisque les images sont plus parlantes que les mots, voici une vidéo du KY-O1L en action. Si sa petite taille séduira les personnes qui ne supportent plus les phablettes grand format, il faut bien avouer que cet avantage peut vite se transformer en défaut quand il s'agit de taper du texte ou naviguer sur Internet...


Le mini-smartphone de Kyocera ne verra de toute façon pas le jour dans nos contrées. Il est pour le moment uniquement commercialisé au Japon auprès de l'opérateur NTT Docomo pour la somme de 32 000 Yens, soit environ 250€. Un prix bien élevé compte tenu des limitations imposées par un si petit format.

Kyocera n'est pas le seul à tenter une implémentation dans ce segment. Le Light Phone 2, actuellement en financement participatif sur Indiegogo, propose lui aussi un format réduit avec un écran à encre électronique. Son but : nous faire décrocher du smartphone en proposant le strict minimum au niveau des fonctionnalités.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Oxenfree 2: Lost Signals s'annonce sur PC et Switch pour cet automne
Plex, le spécialiste du hub multimédia, lève 50 millions de dollars
TCL Fold 'n Roll, un prototype de smartphone enroulable ET pliant
Test Google Nest Hub 2nde Gen : l’écran connecté qui surveille votre sommeil
Une faille permet de bloquer un compte WhatsApp grâce au numéro de téléphone associé
Fuites de données : Facebook ciblé par une nouvelle enquête en Europe
Que vaut Coinbase, première plateforme crypto à s'être lancée en Bourse ? Notre avis sur l'un des géants du marché
Focus sur IcedID, le cheval de Troie bancaire largement diffusé en France au mois de mars
NVIDIA Broadcast s’invite nativement dans OBS pour faciliter la réduction de bruit en streaming
Les meilleures applications Twitter pour iOS
Haut de page