Avec le Mi Max, Xiaomi voit (très) grand

10 mai 2016 à 19h32
0
Grand écran, grosse batterie, configuration équilibrée : voilà résumés (très) succinctement les atouts du Mi Max, dévoilé mardi matin par Xiaomi lors d'un événement organisé à Pékin. Spécialiste du rapport équipement / prix tiré au plus juste, la marque avance ici son pion sur le terrain des phablettes : à 6,44 pouces, soit 16,357 cm de diagonale, le Mi Max ne fait pas dans la demi-mesure.

L'ensemble s'inscrit dans un châssis de 7,5 mm d'épaisseur, assez fin pour qu'on puisse ranger l'appareil dans sa poche aisément selon Xiaomi. Les adeptes du jean slim risquent toutefois de devoir repasser. La dalle (IPS) se cantonne au Full HD mais propose tout de même une densité d'affichage de l'ordre de 342 ppp.

01C2000008438438-photo-xiaomi-mi-max.jpg

Un grand écran serait l'idéal pour Clash Royale

Le design ne rompt pas franchement avec les précédents smartphones de la marque. La face avant toujours très sobre conserve les trois boutons hérités d'Android. Au dos, un logo Mi, discret, souligne la coque, également marquée par un lecteur d'empreintes digitales situé en partie haute. On remarque que le capteur photo reste déporté sur le côté, quand bon nombre de téléphones grand format l'embarquent maintenant au centre. Ce déport vise peut-être à faciliter l'intégration de l'opulente batterie 4850 mAh retenue par Xiaomi, qui porte le poids de l'appareil à 200 grammes.


Côté configuration, Xiaomi a choisi de rompre avec la politique du modèle unique. Le Mi Max se verra ainsi proposé selon plusieurs configurations, associant un Snapdragon 650 ou 652, 3 ou 4 Go de mémoire vive et de 32 à 128 Go de stockage embarqué. En complément, on profite d'un capteur photo 16 mégapixels au dos avec mise au point par détection de phase, doublé d'un 5 mégapixels avec optique grand angle en façade.

0280000008438440-photo-xiaomi-mi-max.jpg

L'appareil accepte deux cartes SIM, avec un logement hybride permettant également d'insérer une carte microSD, et gère les derniers réseaux 4G. A ce stade, les fréquences exactes prises en charge ne sont toutefois pas précisées. Il sera livré d'ici le mois de juin et devrait accueillir rapidement la prochaine version de l'interface maison, MIUI8, laquelle sera distribuée sur tous les appareils commercialisés par la marque depuis le Mi 2 après une phase de test.

Les tarifs en Chine varieront entre 1500 et 2000 yuans, soit une fourchette allant d'environ 200 à 280 euros, sans mention pour l'instant d'une distribution officielle à l'international.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top