Redmi Note 3 : 4000 mAh dans 8,7 mm et pour 130 euros

27 novembre 2015 à 12h29
0
Xiaomi, le fabricant que les occidentaux envient aux Chinois, a annoncé cette semaine de nouveaux produits, dont un alléchant smartphone. Le Redmi Note 3 offre effectivement un très bon rapport prix prestation.

Xiaomi renouvelle le Redmi Note, un an après la découverte du précédent modèle.

0000022608260302-photo-xiaomi-redmi-note-3.jpg

Le nouveau venu mise sur un excellent rapport autonomie encombrement. En dépit d'une généreuse batterie de 4000 mAh, il ne mesure effectivement que 8,7 mm d'épaisseur et ne pèse que 164 g. Le fabricant précise avoir recours à une nouvelle batterie haute densité de 690 Wh/L.

Le Redmi Note 3 bénéficie par ailleurs d'une coque entièrement métallique et d'un capteur d'empreinte digitale, une première chez Xiaomi. Ce dernier déverrouille le téléphone en 0,3 s.

On trouve en outre un écran Full HD de 5,5 pouces, un processeur à huit cœurs A53 à 2,2 GHz MediaTek Helio X10 (le même que dans le Meizu MX5 relativement haut de gamme), 2 ou 3 Go de mémoire vive (selon version), 16 ou 32 Go de mémoire interne, un capteur dorsal de 13 millions de pixels avec un autofocus ultrarapide à détection de phase (0,1 s) et un flash biton, un capteur frontal de 5 millions de pixels ou encore du Wi-Fi 802.11ac. Le reste de la fiche technique est donc assez banal, mais le prix est bas.

Le Xiaomi Redmi Note 3 sera mis en vente en Chine à partir de 900 yuans, l'équivalent de 130 euros.

03E8000008260304-photo-xiaomi-redmi-note-3.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top