Wiko Jimmy : un smartphone pour ado à 90 euros

21 novembre 2014 à 13h00
0
Wiko lance un énième nouveau smartphone premier prix coloré, le Jimmy, vraisemblablement destiné à une clientèle adolescente et/ou primo-accédante.

Vendu 90 euros seulement, le nouveau Wiko Jimmy se contente d'une fiche technique modeste mais néanmoins homogène et à la hauteur des principaux usages courants.

0000014007768537-photo-wiko-jimmy.jpg
133,5 x 66,5 x 9,8 mm pour 145 g

Il arbore pour commencer un écran TN FWVGA (480 x 854 pixels) de 4,5 pouces, d'une résolution de 220 pixels par pouce. Il dispose d'un capteur frontal de 1,3 million de pixels, associé à des fonctions maison pour les selfies (Face Beauty...), et d'un dorsal de 5 millions de pixels, pouvant filmer en HD 720p. Il abrite une puce non précisée à quatre cœurs ARM Cortex-A7 à 1,3 GHz, 512 Mo de mémoire vive (le minimum syndical), 4 Go de mémoire interne, extensible de 32 Go par le biais d'une carte microSD, et une batterie Lion Polymer de 1700 mAh. En matière de connectivité, il embarque deux emplacements SIM associés à un modem 3G+ à 21 Mb/s, du Wi-Fi 802.11n, du Bluetooth 4.0, de la radio FM mais pas de NFC.

Wiko : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

L'ensemble repose sur Android 4.4 KitKat, l'avant-dernière version en date.

0000014007768539-photo-wiko-jimmy.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les particuliers pourront prêter aux PME sur SmartAngels
Google restera par défaut sur Firefox en Europe mais sur quels accords ?
Dropbox fait son apparition sur Office Mobile
Eizo lance un moniteur carré, affichant 1920 x 1920 pixels
Microsoft s'équipe de robots de surveillance
Desert Bus de l'Espoir : un marathon de jeu vidéo pour la bonne cause
Qobuz : streaming lossless sur le Web, forfait 24 bits et nouvelles applications
Avec son Gorilla Glass 4, Corning promet moins de casse
Detekt : un nouvel outil antispyware soutenu par l'EFF et Amnesty International
Numericable voudrait maintenant racheter Bouygues Telecom
Haut de page