Nexus 4 : ni Google ni LG n'attendaient une telle demande

07 décembre 2012 à 12h05
0
Véritable succès en termes de ventes, le Nexus 4, smartphone à bas prix proposé par Google et LG, n'était visiblement pas pressenti par les deux entreprises pour être leur carton de fin d'année. Le fabricant vient même de confesser que maintenir la cadence de production pour répondre à la demande n'était pas chose aisée.

00FA000005529525-photo-nexus-4-par-lg.jpg
Lancées le 13 novembre dernier sur Google Play, les ventes de Nexus 4 ont connu un succès tellement fulgurant que les stocks se sont écoulés en quelques heures dans certains pays - dont la France - et en quelques minutes seulement dans d'autres. Après un réassort limité à la fin du mois, les délais de réception des terminaux sont désormais estimés au mois de janvier 2013, et certains pays seront même privés de l'appareil pour raison de stocks insuffisants.

Une situation qui s'explique tout simplement par une pénurie de terminaux... que LG incombe à une « énorme demande ». Voilà qui ne fait pas vraiment avancer le schmilblick, alors que de très nombreux clients attendent leur smartphone. « Le Nexus 4 est extrêmement populaire, et les vendeurs ont reçu une demande énorme » a expliqué à CNET Andy Coughlin, responsable du secteur téléphonie de LG au Royaume-Uni. « Comme dans tout processus de vente, LG fourni une quantité de produits qui correspond aux prévisions de ceux qui vont les vendre. Dans le cas du Google Play Store, la demande a fortement dépassé les prévisions. »

En somme, Google n'aurait pas estimé correctement les ventes du Nexus 4, poussant LG à en minimiser la production. Un constat de relativise l'analyste d'IHS Ian Fogg : « Il est difficile de dire si Google a sous-estimé la demande, où s'il a tout simplement choisi de limiter le nombre de terminaux disponibles. » Vendre à flux tendu pour pousser les acheteurs à investir au plus vite, une stratégie qui n'est que trop courante dans le secteur du hi-tech.

Dans tous les cas, le succès du Nexus 4 est un bon point pour Google, puisque le terminal permet de développer le parc d'activation d'appareils sous Android. Pour LG, il s'agit désormais de produire suffisamment d'appareils pour répondre à la forte demande. Les acheteurs eux, vont devoir prendre leur mal en patience...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

DSLR : malgré la chute des ventes, Nikon préparerait deux boîtiers pour 2021
Envie de changer de TV ? Notre comparatif des meilleurs téléviseurs par gamme de prix
Place des Libraires, la marketplace qui pousse le lecteur à la rencontre de son libraire (Interview)
Pour Noël offrez une jolie montre connectée Fossil à prix choc sur Amazon
Patrick Drahi lance son OPA sur Altice Europe, l'objectif ? Se retirer de la Bourse
Idées cadeaux à moins de 100 € : notre sélection des meilleures promos
Black Friday Week : le TOP des bons plans high-tech encore valables ce soir
Hottes Days Aliexpress : l'aspirateur sans fil Xiaomi Dreame T20 à prix choc
Xbox Series X : la production a démarré à la fin de l'été
Bon plan avant le Black Friday : la clé USB 3.0 SanDisk Ultra Flair 128 Go à près de -50% sur Amazon
Haut de page