Les ventes de smartphones devraient rebondir en 2020, pas celles des PC (selon Gartner)

le 10 avril 2019 à 07h39
0
Groupe de smartphones modernes

Après une baisse des ventes en 2018 et une autre attendue cette année, le marché du smartphone devrait rebondir en 2020. Pour autant, l'heure n'est pas à l'optimisme.

Le cabinet Gartner, spécialisé en recherche et conseil, a dévoilé lundi 8 avril ses prévisions pour les prochaines années sur les marchés des ordinateurs et des téléphones mobiles. 2019 ne devrait pas être une année très positive pour les constructeurs, qui s'attendent globalement à une baisse des ventes.

Le faible impact de l'arrivée des téléphones pliables


En 2019, ce sont 2,21 milliards de smartphones, d'ordinateurs et de tablettes qui devraient être vendus, selon la dernière étude de Gartner. Globalement, les chiffres sont quasi-stables par rapport à ceux de l'année précédente, même si une légère baisse est à noter. En revanche, c'est lorsque Gartner se projette dans le futur que les prévisions se dégradent.

Pour le cabinet, les ventes de smartphones devraient atteindre 1,80 milliard d'unités en 2019, soit une baisse de 0,5 % par rapport à l'année précédente. Un rebond est attendu pour 2020, avec une croissance de 1,2 % des ventes, à 1,82 milliard d'appareils. En 2021, le marché devrait repartir à la baisse (1,79 milliard).

Concrètement, Gartner se justifie en avançant l'argument de l'augmentation de la durée de vie des smartphones, qui devrait passer de 2,6 ans par appareil aujourd'hui à 2,8 ans d'ici 2023. De fait, le cabinet minimise également l'impact de la 5G, le ralentissement de l'économie chinoise et des smartphones pliables, qui pour ces derniers ne devraient représenter que 5 % du marché des téléphones portables d'ici 2023, avec quelque 30 millions d'appareils vendus.

gartner ventes appareils 2019 2023.png
Ventes mondiales par type d'appareil, de 2018 à 2021 et en millions d'unités

Les PC classiques délaissés au profit des ultraportables


Alors que le monde a acheté 259,8 millions d'ordinateurs en 2018, une franche baisse devrait s'amorcer sur les prochaines années. Dès 2019, les prévisions tablent sur 258,3 millions d'unités écoulées, puis 257,3 en 2020 et 254,9 en 2021. Cette diminution est encore plus forte s'agissant des ordinateurs dits « traditionnels » (bureau et portables) : 195,3 millions en 2018, 189,4 millions en 2019, 182,8 millions en 2020, puis 175 millions en 2021.

Cela profitera au marché des ultraportables, les fameux 2-en-1, qui devraient voir leurs ventes passer de 64,5 millions en 2018 à 79,9 millions en 2021, avec une croissance progressive.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top