Apple devrait s’inquiéter de l’addiction des jeunes aux smartphones

le 08 janvier 2018
 0
C'est une tendance connue et qui inquiète les spécialistes comme certains parents : les jeunes s'intéressent aux smartphones de plus en plus tôt. Deux investisseurs de la firme de Cupertino lui ont envoyé une lettre : elle devrait s'inquiéter des risques de cette addiction sur les nouvelles générations. Et pourquoi pas chercher une solution.

Naturellement, les deux investisseurs s'inquiètent de l'addiction aux iPhones puisqu'ils s'adressent à Apple mais le problème est généralisé.

Les parents s'inquiètent : les enfants ne peuvent plus lâcher leur iPhone



Alors que le fait de prendre des selfies de manière compulsive est devenu une véritable maladie, la « selfite », en décembre 2017 (dans la catégorie « troubles du comportement »), voilà que le Wall Street Journal a pu découvrir que deux actionnaires d'Apple, Jana et CalSTRS, ont écrit une lettre au géant à la pomme pour qu'il prenne conscience du problème.

Les parents, notamment aux Etats-Unis, estiment que leurs enfants sont de plus en plus tôt accros à leur iPhone. Une inquiétude qui, selon les deux investisseurs détenant près de 2 milliards de dollars du capital d'Apple, pourrait à terme, poser problème au groupe. En 2016 un sondage de Common Sense Media, rapportée par Reuters, dévoilait que cette addiction aux smartphones était ressentie par près de la moitié des adolescents américains.

01F4000008756080-photo-applefirmware.jpg


Un système pour bloquer l'utilisation des smartphones ?



Jana et CalSTRS demandent donc à Apple de s'intéresser un minimum au problème et notamment d'étudier l'impact des smartphones sur la santé mentale des jeunes, selon la lettre qu'a pu obtenir le Wall Street Journal le dimanche 7 janvier 2017. Le financement des recherches n'est toutefois qu'une seule des demandes des deux fonds d'investissement qui s'inquiètent de l'image qu'Apple peut avoir auprès du public dans le futur. Si l'addiction au smartphones devient un problème de santé publique les ventes de la firme et la valeur de celle-ci pourraient s'écrouler.

Les deux fonds d'investissements estiment donc nécessaire qu'Apple réfléchisse à une solution et notamment à mettre en place des garde-fou. Dans la lettre ils émettent la possibilité d'autoriser les parents à limiter l'utilisation des smartphones de leurs enfants par le biais d'un logiciel, par exemple.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Jeu vidéo : de plus en plus d'offres à pourvoir chaque année en France
Huawei : la CIA s'en mêle et signale un financement par l'agence de sécurité chinoise
Kodi
⚡ Bon plan : HooToo Hub USB C avec Charge Type C à 24,99€ au lieu de 39,99€
Les finances de Spotify sont dans le vert pour la première fois depuis sa création
Byte, le successeur spirituel de Vine, commence à recruter pour sa bêta
NVIDIA : les GTX 1660 Ti et 1650 intégrées à plus à 80 modèles de laptops dès aujourd’hui
C’est officiel : le OnePlus 7 sera présenté le 14 mai prochain à Londres
Windows 10 : Microsoft met à jour sa liste de processeurs requis pour sa MàJ de mai 2019
Les iPhone 2020 seraient pourvus de modems 5G provenant de chez Qualcomm... et Samsung
#Rediff | Comparatif 2019 : quelles sont les meilleures enceintes pour PC ?
Le Sri Lanka bloque les principaux réseaux sociaux après la vague d'attentats
GTX 1650 : sortie le 24 avril à partir de 150€
Galaxy Fold : Samsung retarde officiellement la sortie de l'appareil, voici pourquoi
Les moules de l’iPhone XI confirment la présence d’un trio d’APN disposé en triangle
scroll top