Apple devrait s’inquiéter de l’addiction des jeunes aux smartphones

08 janvier 2018 à 12h35
0
C'est une tendance connue et qui inquiète les spécialistes comme certains parents : les jeunes s'intéressent aux smartphones de plus en plus tôt. Deux investisseurs de la firme de Cupertino lui ont envoyé une lettre : elle devrait s'inquiéter des risques de cette addiction sur les nouvelles générations. Et pourquoi pas chercher une solution.

Naturellement, les deux investisseurs s'inquiètent de l'addiction aux iPhones puisqu'ils s'adressent à Apple mais le problème est généralisé.

Les parents s'inquiètent : les enfants ne peuvent plus lâcher leur iPhone

Alors que le fait de prendre des selfies de manière compulsive est devenu une véritable maladie, la « selfite », en décembre 2017 (dans la catégorie « troubles du comportement »), voilà que le Wall Street Journal a pu découvrir que deux actionnaires d'Apple, Jana et CalSTRS, ont écrit une lettre au géant à la pomme pour qu'il prenne conscience du problème.

Les parents, notamment aux Etats-Unis, estiment que leurs enfants sont de plus en plus tôt accros à leur iPhone. Une inquiétude qui, selon les deux investisseurs détenant près de 2 milliards de dollars du capital d'Apple, pourrait à terme, poser problème au groupe. En 2016 un sondage de Common Sense Media, rapportée par Reuters, dévoilait que cette addiction aux smartphones était ressentie par près de la moitié des adolescents américains.

01F4000008756080-photo-applefirmware.jpg


Un système pour bloquer l'utilisation des smartphones ?

Jana et CalSTRS demandent donc à Apple de s'intéresser un minimum au problème et notamment d'étudier l'impact des smartphones sur la santé mentale des jeunes, selon la lettre qu'a pu obtenir le Wall Street Journal le dimanche 7 janvier 2017. Le financement des recherches n'est toutefois qu'une seule des demandes des deux fonds d'investissement qui s'inquiètent de l'image qu'Apple peut avoir auprès du public dans le futur. Si l'addiction au smartphones devient un problème de santé publique les ventes de la firme et la valeur de celle-ci pourraient s'écrouler.

Les deux fonds d'investissements estiment donc nécessaire qu'Apple réfléchisse à une solution et notamment à mettre en place des garde-fou. Dans la lettre ils émettent la possibilité d'autoriser les parents à limiter l'utilisation des smartphones de leurs enfants par le biais d'un logiciel, par exemple.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top