Sony Xperia 5 IV : nous l'avons pris en main, voici nos impressions

23 septembre 2022 à 17h45
11
Xperia 5 IV © Bencheman Fouad

Profitant de l’appel d’air médiatique de l’IFA, sans y être présent, Sony a présenté en début de mois son nouveau photophone haut de gamme, le Xperia 5 IV. Lors d’un récent événement privé à Paris, nous avons pu rapidement le prendre en main. Voici nos premières impressions avant un test grandeur nature. 

Petite, mais musclée. Voici comment résumer laconiquement l’offre mobile de Sony. Aux côtés de son rutilant Pro-I, sorti fin 2021, le constructeur commercialise trois autres smartphones. Le Xperia 1 IV, son fleuron grand public, le Xperia 10 IV, son milieu de gamme et donc le Xperia 5 IV, notre larron du jour.

Xperia 5 IV boite © Bencheman Fouad

Fidèle à sa philosophie, le géant nippon utilise pour son dernier-né le même argumentaire que pour ses prédécesseurs. Sony sait faire des appareils photo, des écrans TV Oled et a une expérience incontestable en matière sonore. Partant de ce principe, le constructeur condense alors l’ensemble de ses expertises dans un smartphone. 

Un design compact toujours aussi séduisant 

Successeur officiel du 5 III et version miniaturisée officieuse du 1 IV, ce Xperia 5 IV reprend dans les grandes lignes les codes esthétiques chers à Sony. Avec son format compact (156 x 67 x 8,2 mm) et son poids contenu, 172 g, il s’utilise très facilement à une main et sait vite se faire oublier dans une poche. Toujours en aluminium, les bordures s’arrondissent joliment sur les bords, tandis le dos en verre minéral est toujours d’aussi bonne facture. Pour l’intégration du bloc photo, Sony sait encore une fois se faire discret, ce qui est plutôt agréable à l'œil. Robuste et proposant une facilité de préhension à toute épreuve, ce Xperia 5 IV est dans la même veine que ses prédécesseurs, unique dans son ergonomie. 

Xperia 5 IV design © Bencheman Fouad

Au niveau de la dalle, rien ne bouge par rapport à l’an dernier, Sony maintient son niveau d’excellence. À savoir un écran OLED de 6,1 pouces Full HD+ capable de monter à 120 Hz. En bon audiophile, Sony propose toujours une prise jack et les meilleurs codecs audio (Hi-Res, LDAC, Bluetooth LE Audio...) pour offrir une expérience de divertissement aux petits oignons. 

Xperia 5 IV écran extérieur © Bencheman Fouad

Relativement moyenne l'an dernier, la luminosité maximale s’améliore, selon les dires de Sony, de 50% sur ce nouveau modèle. Nous avons rapidement pu la tester en extérieur et elle semble bien meilleure. Une impression que nous ne manquerons pas d’approfondir lors d'un prochain test. 

Quoi de neuf docteur ? 

De réelles différences entre le Xperia 5 IV et son prédécesseur existent tout de même, mais elles ne sont pas forcément visibles à l'œil nu. Logiquement, la Snapdragon 888 de l’an dernier fait place ici au processeur 8 Gen 1.

Moins logiquement, alors que de nombreux constructeurs s’affairent déjà avec la version « + » de la dernière puce de Qualcomm, Sony a préféré rester sur la version d’en dessous. Un épiphénomène ? Pas vraiment, tant nous avons pu remarquer depuis un an que la Snapdragon 8 Gen 1 était énergivore et favorisait la chauffe lors d’utilisation poussée et prolongée. Pour nous rassurer, le constructeur japonais nous a indiqué avoir apporté une attention particulière à la dissipation de la chaleur. Affaire à suivre. 

Xperia 5 IV vidéo © Bencheman Fouad

Avec une dalle plus lumineuse et un processeur plus puissant, il y avait de quoi se faire du mouron à propos de l’autonomie, non ? Heureusement, Sony a fait preuve de logique en augmentant la capacité de la batterie de 4500 à 5000 mAh. Pour la recharge, Sony indique que son smartphone peut reprendre 50% de puissance en 30 minutes. Notons également que la charge sans fil est désormais possible, ce qui est une première pour un Xperia 5. 

La photo et la vidéo, l’abscisse et l’ordonnée de Sony 

Le fabricant nippon le répète depuis des années, ses Xperia se destinent aux créateurs, aux amoureux de la photo et de la vidéo et aux utilisateurs méticuleux n’hésitant pas à fouiller au plus profond des réglages multimédias. Pour 2022, le constructeur opère de menus changements techniques et des améliorations ergonomiques. Contrairement à son prédécesseur, le 5 IV ne propose plus de focale variable sur son capteur téléobjectif. 

Xperia 5 IV - photo © Bencheman Fouad

Sony opte cette année pour une focale fixe (60 mm) qui semble, sur le papier, plus apte à bonifier les portraits, mais moins habile pour capturer des scènes lointaines. Pour le reste des capteurs dorsaux, aucun changement. Identiques au modèle 5 III, les modules grand-angle et ultra grand-angle proposent une définition de 12 mégapixels. Agréable surprise, le capteur frontal prend,lui, du muscle et passe de 8 à 12 mégapixels 

Comme à l’accoutumée, Sony propose une ribambelle de technologies issues de ses appareils photo comme le suivi des objets et deux yeux ou encore l’autofocus. Surtout, il n’est plus nécessaire de passer par l’appli maison « Photo Pro » pour profiter de ces technologies, elles sont désormais disponibles dans le mode « Basic » de l’appareil photo. Un bon moyen de s’initier en douceur si l’on est un simple apprenti photographe. 

Xperia 5 IV partie photo © Bencheman Fouad

Pour la vidéo, Sony soigne toujours autant son offre, 4K à 120 FPS, stabilisation optique et électronique, outil de streaming en direct…  

Sony Xperia 5 IV : notre sentiment à chaud 

En matière de conception, d’écran, de puissance, de son et de photo/vidéo, Sony déçoit plutôt rarement. Ce 5 IV ne déshonore clairement pas la famille Xperia sur ces aspects. D’autant que Sony semble vouloir élargir sa cible en facilitant l’accès à ses nombreux réglages photos et vidéos.

En somme, un photophone qui se destine autant aux pros, aux créateurs qu’aux amateurs en devenir. La principale difficulté de Sony n’a jamais été de faire de bons smartphones, les siens sont en général tous excellents, mais plutôt de trouver un équilibre technologique afin de ne pas trop faire monter la facture.

Décliné en trois coloris (vert, noir et blanc écru), ce smartphone sera disponible fin septembre au prix de 1049 euros, soit 50 euros de plus que son prédécesseur. Il sera proposé dans une unique version de 8/128  Go. Heureusement, le stockage est extensible par micro-SD. Par rapport à ses concurrents, l’inflation tarifaire, de rigueur en 2022, est donc plutôt contenue. Est-ce que le Sony Xperia 5 IV s’apparente de ce fait à une bonne affaire ? La réponse très prochainement dans notre test complet

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
8
Kriz4liD
Qu’ils continuent avec leurs politiques de prix excessif , ils en vendrons 3 voire 4 …
bmustang
c’est vrai quoi, c’est exorbitant ces prix ? un photophone à + de 1000 boules et on ose nous dire prix contenu ? Arrêtez de nous prendre pour des prunes clubic, cela devient agaçant !?
ManuMike
Surtout avec un mauvais potentiel de revente vs un iphone à ce prix là qui peut se revendre à bon prix 3 ans plus tard
TNZ
1000 balles et on ne peut même pas le flasher sous Sailfish/OS contrairement au 10 III … steu honte
norwy
Sony étant au courant de l’aspect énergivore du CPU : non merci !
Cloud
C’est à dire 3 ans ?<br /> Car a ma connaissance seul Pixel 6 , iPhone et FairPhone font au delà .<br /> Je demande car dans vos tests vous ne mettez pas quel suivie propose le constructeur , qui pour moi doit être obligatoire car important.
Cloud
Doublon.
cid1
Cloud a écrit : « C’est à dire 3 ans ?<br /> Car a ma connaissance seul Pixel 6 , iPhone et FairPhone font au delà. »<br /> Tu as oublié Samsung, 4 ans de Mise à Jour.
TNZ
Pour peu que tu changes d’OS (Cf jolla.com), la maintenance est assurée pour plusieurs années.<br /> Leur 1er téléphone s’est vu la maintenance arrêtée au bout de 7 ans.
octokitty
Pour nous rassurer, le constructeur japonais nous a indiqué avoir apporté une attention particulière à la dissipation de la chaleur<br /> Je ne m’attends pas à des miracles sur ce plan. Autant lancer le 5 et le 1 quasi en-même temps plutôt que 5 mois plus tard, vu que les puces évoluent vite. Sony ne veut pas léser les gens qui ont acheté l’xperia 1 IV en début d’année…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Immersion, traduction... Google continue de révolutionner la recherche
Fire TV : Amazon dégaine une nouvelle box et un téléviseur QLED
Amazon met à jour ses enceintes Echo avec de tout nouveaux modèles
Réveillez-vous avec Halo Rise, le premier réveil connecté d'Amazon
Enfin ! Vous allez pouvoir réagir aux messages d'un iPhone depuis Android
Android : les développeurs abandonnent de plus en plus leurs applications, et c'est un vrai problème
Citroën entame son renouveau électrique avec... un vieux logo
VKontakte, le plus grand des réseaux sociaux russes, supprimé de l'App Store
Bientôt un écran de verrouillage type iOS 16 sur les Samsung ?
Véhicules électriques : BMW est très, très contente
Haut de page